L’importance du yoga dans notre société moderne
L’importance du yoga dans notre société moderne
24th janvier 2020
Le yoga à l’école : soulager le stress des études
Le yoga à l’école : soulager le stress des études
30th janvier 2020

5 poses de yoga pour garder votre diabète sous contrôle

5 poses de yoga pour garder votre diabète sous contrôle

Vous avez sûrement déjà entendu dire que le yoga est une discipline aux multiples bienfaits. Cette activité permet non seulement de s’assouplir, mais également d’apaiser le stress. Et ce n’est pas tout, car le yoga peut aider les personnes souffrant de diabète, à garder le contrôle sur le cholestérol et sur le taux de sucre dans le sang. En effet, la pratique yogique peut tout aussi bien s’avérer efficace pour prévenir l’apparition du diabète que pour traiter le diabète de type 2, en particulier si elle est essentiellement due au stress et à un mode de vie inadapté. Si vous êtes atteint de diabète, certaines postures de yoga pourront donc vous être d’une aide précieuse. Quoi qu’il en soit, avant d’intégrer le yoga dans votre plan pour mieux gérer le diabète, demandez tout de même l’avis d’un spécialiste. Aussi, pour pratiquer les asanas dans les règles de l’art, pensez à vous munir d’un legging de yoga confortable.

Le yoga et le diabète

En pratiquant le yoga régulièrement, vous pouvez en tirer de nombreux avantages, tant sur le plan physique que mental. Et pour cause, le style de vie yogique est particulièrement adapté, pour simplifier le traitement diabétique. Basé sur le principe d’une alimentation saine et d’une pratique régulière des postures, le yoga permet de calmer l’esprit et de rester en pleine forme. Il étire et raffermit les muscles, tout en réalignant la posture et en relâchant les articulations.

Dans le cas du diabète, les asanas contribuent à l’équilibre du système endocrinien. Il soutient les organes abdominaux, booste le système circulatoire, de même que le système nerveux. Et par-dessus tout, il atténue le stress qui, pour une personne diabétique, peut se révéler néfaste. En outre, le yoga peut aider une personne souffrant du diabète à mieux se comprendre et à s’accepter comme elle est. Cela concerne spécialement les personnes atteintes d’obésité, ayant des troubles psychologiques à cause de leur condition physique.

Le yoga peut être bénéfique à toutes les facettes de l’homme : son corps, son esprit, son cerveau. Grâce à cette discipline, il vous sera de ce fait plus simple d’avoir plus aisément le contrôle sur votre corps et votre esprit.

Cinq postures adaptées aux diabétiques

Les postures mentionnées ci-dessous conviennent aux personnes diabétiques et à celles atteintes d’obésité.

La posture facile ou « Sukhasana »

Voici une posture de méditation basique qui pourra vous aider à relever l’épine dorsale. Cela favorise la paix intérieure et permet d’avoir l’esprit tranquille. Pour l’exécuter, voici comment vous devez procéder. Pour commencer, étalez votre tapis de yoga, puis asseyez-vous dessus et allongez vos jambes devant vous.

Fléchissez ensuite vos genoux puis placez vos pieds sous la jambe opposée, en laissant un espace de chaque côté avec l’aine. Relâchez vos genoux vers le sol et détendez vos pieds. Puis faites entrer les os de votre bassin en direction du sol et redressez votre colonne vertébrale. Laissez vos épaules et votre bassin en position neutre. Puis ouvrez le buste tout en détendant vos épaules.

Posez vos mains sur vos genoux en dirigeant vos paumes vers le sol ou le ciel et poussez le coccyx vers le bas. Et allongez l’épine dorsale tout en baissant vos omoplates. Poussez doucement vos côtes inférieures en avant. Maintenez la pose aussi longtemps que vous le pouvez. Si vous réalisez régulièrement cette posture, alternez le croisement de vos jambes.

Posture du gros orteil ou « Padangusthasana »

Les yogis d’autrefois pensaient que cette pose pouvait stimuler la digestion et favoriser les reins. Pour la pratiquer, mettez-vous debout, en gardant vos pieds parallèles à la largeur de vos hanches. Placez vos mains sur le côté et relâchez vos épaules.

En expirant, pliez votre corps en avant depuis vos hanches et ramenez votre corps et votre tête devant vous. Attrapez vos gros orteils du majeur et de l’index par chacune de vos mains. Si vous rencontrez des difficultés, fléchissez vos genoux.

Au moment d’inspirer, relevez le milieu de votre corps, comme si vous alliez vous tenir debout. En expirant, reprenez la position complète et repliez-vous. Vous devez ressentir l’étirement au niveau de vos muscles ischiojambiers. Conservez la position pendant deux respirations. Revenez progressivement à la position debout puis finissez par une inspiration. Quand vous accomplissez les mouvements, laissez toujours votre cou et votre tête relâchés.

La posture de l’arbre ou « Vrkasana »

Cette posture contribue à consolider les mollets, le dos, les chevilles et les cuisses. Elle assouplit également les hanches tout en améliorant la concentration et l’équilibre. En vous mettant debout, joignez les pieds.

En fixant un point devant vous, levez vos mains au-dessus de votre tête et joignez-les. Puis relevez une de vos jambes, de sorte à disposer votre pied sur le genou opposé. Prenez bien conscience de vos jambes et du poids de votre corps. Puis essayer de garder l’équilibre pendant quelques respirations. Ici, l’essentiel est de bien vous concentrer. Cet entraînement stimulera vos organes digestifs.

La posture du poisson ou « Matsyasana »

Grâce à la pose du poisson, la raideur des muscles des épaules et du cou est soulagée. À accomplir en vous allongeant sur le dos, cette posture permet d’ouvrir la cage thoracique. Après vous être allongé, placez vos jambes en avant et vos mains tout le long du corps.

En prenant appui sur votre tête et vos coudes, soulevez votre dos et ouvrez grand votre poitrine. Posez vos mains sous votre postérieur. Respirez profondément et conservez la posture durant quelques respirations. Permettant d’étirer la colonne vertébrale et le dos, cet exercice aide à désobstruer les organes, tels que l’estomac ou le foie.

La posture du cadavre ou « Savasana »

Afin de vous relaxer complètement, pratiquez cette dernière posture. Elle détend aussi bien le corps que l’esprit, mais en plus, elle calme l’anxiété et le stress. Cette pose s’effectue usuellement à la fin d’une séance de yoga.

En vous allongeant sur le dos, écartez légèrement vos pieds, posez vos bras sur les côtés et orientez vos paumes vers le ciel. Détendez-vous et ramenez tout votre poids au sol. En fermant les yeux, respirez lentement et en profondeur. Quand vous inspirez, gonflez le ventre et pour expirer, dégonflez-le. Sentez le poids de votre corps, et ancrez-le dans le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *