yoga dans l'eau
Comment pratiquer le yoga dans l’eau ?
16th mai 2019
Yoga sur votre santé
L’impact du yoga sur votre santé
28th mai 2019

Comment allier yoga et méditation ?

Karma Yoga

Le yoga est une discipline à la fois physique et spirituelle, dont l’origine remonte à plusieurs millénaires auparavant. Apparue en Inde, cette pratique est basée sur différents concepts, dont la relaxation, la respiration, le chakra ou encore la méditation. Dans la pratique du yoga, la méditation est très importante. Pour combiner yoga et méditation, vous devez trouver l’endroit idéal et y installer votre tapis de yoga, puis vous focaliser sur votre esprit et votre corps. Cela vous permettra de vous concentrer et d’entrer dans un état méditatif profond. Découvrez donc ci-dessous quelques points à prendre en compte pour que votre séance de yoga et méditation soit parfaite.

La méditation, indissociable à la pratique yogique

La méditation compte parmi les principes fondamentaux du yoga, comme cela est inscrit dans le Yoga Sutra de Patanjali. Si en Occident le yoga est essentiellement associé à des exercices physiques, la véritable discipline inclut non seulement des entraînements physiques, mais également des exercices axés sur la spiritualité. Le Dhyana, mot sanskrit signifiant méditation, constitue la septième branche du yoga.

D’après les préceptes yogiques, la méditation aide à centraliser les pensées et à vous canaliser sur un unique élément. Elle permet ainsi de purifier, de vider votre esprit et de communier avec la force créatrice. Certaines asanas et le Pranayama sont des exercices inhérents à la méditation, sachant qu’ils favorisent la concentration.

Bref, lorsque vous vous adonnez au yoga, la méditation doit indubitablement faire partie de votre rituel. Elle aide à calmer les émotions et à faire le vide dans l’esprit. En même temps, elle améliore la concentration et offre de ce fait un esprit plus vif.

La méditation peut se pratiquer de diverses façons, notamment grâce à l’association de respirations et de postures, l’usage de sons récités à haute voix ou mantra ou encore la visualisation d’une couleur ou d’une image. Dans tous les cas, quand vous participez à un cours de yoga, la méditation est toujours au rendez-vous.

Les conditions pour bien méditer

Quand vous méditez au yoga, allez dans un coin calme où vous vous sentez tout à fait à l’aise. Un lieu bruyant sera défavorable à votre séance, car vous serez perturbé et ne parviendrez pas à vous concentrer. Planifiez votre cours avant ou après votre repas, et plus précisément à des heures où la faim ne viendra pas vous importuner.

Avant d’entamer votre session, réalisez quelques exercices et des étirements afin de vous échauffer. Ainsi, votre corps sera plus souple et détendu, et vous pourrez plus facilement vous concentrer. Effectuez quelques torsions simples pour commencer à vous concentrer. À titre d’exemple, vous pouvez rouler vos yeux, masser vos tempes et votre mâchoire ou tirer légèrement vos oreilles vers le bas. Et dernier point, gardez tous les accessoires de yoga dont vous aurez éventuellement besoin proche de vous, pour éviter les allées et venues lorsque la séance débute.

Ishta yoga

Les postures yogiques idéales lors de la méditation

Comme cela a déjà été mentionné précédemment, certaines postures de yoga se prêtent parfaitement à la méditation. En voici quelques-unes.

Sukhasana, la posture facile

Cette pose est idéale pour pratiquer la méditation et le Pranayama. Il s’agit d’une posture de relaxation dont le principal objectif est de contribuer à la méditation. Commencez par vous asseoir en tendant vos jambes. Puis fléchissez les jambes et posez votre pied droit sous votre cuisse gauche et votre pied gauche sous l’autre pied. Gardez les mollets contre le sol. Si vous n’arrivez pas à conserver votre corps bien droit, placez un coussin sous vos fesses. L’essentiel est de maintenir la partie supérieure de votre corps bien droite. Votre corps se détendra alors et sera immobile durant l’exercice. Aussi, disposez vos mains sur les genoux, en orientant les paumes vers le bas. Puis tentez d’étirer le bassin vers le sol. Tenez la pose aussi longtemps que vous le souhaitez, tant que celle-ci est confortable.

Siddhasana, la posture parfaite
Siddhasana favorise la concentration. Cette position soulage l’esprit et stimule l’énergie spirituelle des chakras. Pour l’accomplir, asseyez-vous et tendez vos jambes. Pliez votre jambe droite puis posez votre pied sur le sol proche du corps. Fléchissez ensuite la jambe gauche et disposez le pied gauche au-dessus de votre cuisse droite. Tendez vos bras vers le sol, en posant chaque main sur le genou, puis touchez le pouce de chaque main avec votre index pour former un cercle. Restez dans cette position en fermant les yeux pendant 1 à 2 minutes, et prenez une pause. Puis augmentez progressivement le temps de maintien de la posture. Recommencez l’exercice en inversant la position de vos pieds.

Ardha Padmasana, la position du demi-lotus

La posture du demi-lotus, également nommée la pose de la demi-fleur du lotus, permet d’ouvrir et d’étirer les hanches. Elle multiplie les effets des exercices de méditation et de respiration. Pour la réaliser, asseyez-vous, pliez votre jambe droite et disposez le pied droit au-dessus de la cuisse gauche, le plus près possible de la hanche. Puis fléchissez le genou gauche en glissant le pied gauche en dessous de la jambe droite. Posez vos paumes sur vos cuisses. En expirant, appuyez fort sur vos fessiers pour vous ancrer dans le sol. Dirigez le haut de la tête vers le ciel. Conservez la posture entre 5 secondes à une minute. Puis inversez vos pieds et réitérez l’exercice. Lorsque vous aurez fini, secouez légèrement les jambes afin de relâcher les chevilles et les genoux.

Padmasana ou la pose du lotus

La posture du lotus est la pose de méditation la plus réputée dans le monde. Elle est même considérée comme la position emblématique du yoga. Elle figure parmi les asanas royales ou suprêmes. Cette position stimule les chakras tout en les équilibrant, et soulage les pensées. Elle est idéale pour effectuer des exercices de méditation et de respiration. En vous asseyant, pliez la jambe droite et posez votre pied au-dessus de la cuisse gauche. Pliez également la jambe gauche puis disposez le pied le plus proche du corps au-dessus de votre cuisse droite. La partie supérieure de votre corps doit être totalement droite. Vos genoux doivent être contre le sol. Maintenez la pose pendant quelques minutes et le tour est joué !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *