Baby yoga
Qu’est-ce que le baby yoga ?
10th avril 2018
Yoga postures affiner taille
Les 5 postures de yoga pour affiner la taille
18th avril 2018

Faut-il vraiment être souple pour faire du yoga ?

Faut il être souple yoga

A première vue, les postures de yoga semblent très difficiles à réaliser. Normal si vous vous posez cette question : raide comme je suis, comment pourrai-je pratiquer du yoga ? Détrompez-vous ! Cette discipline ne requiert aucune compétence physique particulière. Vous êtes le maitre de votre corps. Et, la souplesse s’acquiert petit à petit. Pour réussir des positions du yoga, ayez juste une bonne dose de volonté et de patience. Vous verrez qu’à l’issue de plusieurs séances, vous arriverez à faire des postures acrobatiques très compliqués sur vos tapis de yoga. Il suffit de le pratiquer régulièrement pour progresser. Rendez-vous dans les prochaines lignes pour d’autres explications.

Pourquoi manque-t-on de souplesse ?

Souvenez-vous que tout le monde, dans son enfance, était tous souple. Tous les bébés arrivent sans difficulté à joindre leurs orteils à leurs bouches. N’est-ce pas ? Mais comment beaucoup de gens ont-ils perdu cette souplesse ? La cause principale serait l’inactivité. En effet, en manque d’exercice physique régulier, les articulations deviennent de plus en plus raides. Les muscles se contractent et n’arrivent plus à se raccourcir ni à s’allonger. Les mouvements seront alors limités. Accomplir certains gestes devient parfois douloureux.

Cependant, l’excès de sport pourrait également être source de raideur. L’entrainement intensif augmente le risque de déchirures et de douleurs musculaires. Ce qui provoque une restriction des mouvements. Il est alors essentiel de faire un étirement avant et après chaque séance d’entrainement. Le mode de vie influe aussi sur la souplesse. Rester en position assise longtemps, par exemple, raccourcit le muscle fléchisseur de la hanche. Etre en position debout longtemps crée des tensions dans le bas du dos.

Compte tenu de toutes ses petites explications, voici une bonne nouvelle : le yoga permet de gagner en souplesse. Elle n’est pas une condition préalable pour faire du yoga. Au contraire, elle en est le résultat.

Comment améliorer la souplesse avec le yoga ?

Retrouver sa souplesse nécessite de la régularité et de la persévérance. Une petite motivation ? Quel que soit votre âge, avec un travail en continu, vous pouvez toujours gagner en souplesse. D’ailleurs, ne pensez pas à réussir en une seule séance des postures avancées si vous êtes encore débutant. La maitrise d’un mouvement se fait progressivement. Laissez le temps corriger et perfectionner vos gestes. La douceur et le relâchement sont les clés de votre réussite. Il ne faut jamais forcer vos articulations au risque de les fracturer. Ecoutez votre corps et ayez le courage de réessayer plusieurs fois le même mouvement. Vous verrez que la répétition est le chemin vers la maitrise d’une posture.

Un autre point important reste le lâcher-prise. Les blocages issus de l’éducation et de la société empêchent le corps de se relâcher naturellement. Il demeure impératif de reprendre confiance en soi et d’enlever les barrières dans la pensée pour devenir souple.

Avant de vous présenter les différentes postures de yoga pour travailler votre souplesse, il convient de se retarder un peu sur l’importance de la respiration.

Le souffle joue un grand rôle dans la pratique du yoga. Il est recommandé de faire des inspirations et expirations longues et profondes. Expirez par le nez ! En effet, l’expiration permet le relâchement musculaire. Cette dernière assouplit. La bonne respiration permet aussi d’apaiser l’inconfort et la crispation. Autrement dit, quand vous vous étirez, bien expirer permet de vous détendre surtout quand vous commencez à sentir un peu de douleur. Enfin, l’expiration permet de ne pas dépasser vos limites. En bloquant votre respiration, vous risquez de forcer vos mouvements puis de vous blesser.

Enfin, pour améliorer la souplesse, adopter un rythme d’entrainement régulier. Idéalement, planifiez au moins 2 séances de yoga par semaine. Consacrez environ 20 minutes par séance pour faire des étirements. Et, tous les jours, à n’importe quelle heure de la journée, ne retenez jamais une envie de vous étirer ou de vous bailler.

Faut il être souple yoga

Les postures de yoga pour retrouver la souplesse

Il n’est pas obligé d’être souple pour faire du yoga. Cependant, ces quelques postures peuvent vous aider à améliorer votre souplesse pour profiter des bienfaits du yoga.

Posture 1 : Le chien tête en bas

Encore appelée Adho Mukha Svanasana, cette posture est un grand classique du yoga. Elle offre l’avantage d’ouvrir les épaules et de renforcer le haut du dos. Elle favorise l’étirement des jambes, des arches des pieds et des mains et surtout de la colonne vertébrale. Attention à la maintenir bien droite. Ne soyez pas déçu si vous ne réussissez pas tout de suite à réaliser cette posture. Pliez d’abord vos genoux car l’important est de se focaliser sur la colonne vertébrale. Au fil des séances, vous arriverez à tendre vos jambes et à mettre vos talons par terre. Cette position fortifie aussi vos bras.

Posture 2 : La pince

Il s’agit toujours d’une posture pour assouplir la colonne vertébrale. Elle étire les hanches, le bas du dos et l’arrière jambe. Cependant, sa pratique ne convient pas aux personnes ayant des douleurs lombaires. Essayez cette posture pour voir si vos bras arrivent à toucher le sol. Si ce n’est pas le cas, veillez à bien tendre votre dos.

Posture 3 : Le chien tête en haut

Il s’agit d’une posture spéciale débutant. Elle renforce l’articulation de la colonne vertébrale, des épaules et des poignets. Elle assouplit aussi bien l’avant du corps que le haut du dos.

Posture 4 : L’arbre

Cette posture est aussi appelée « salutation sur une jambe ». Exécutée avec précision, elle stimule le sens de l’équilibre et tonifie la musculature des jambes. Si vous voulez accroitre votre capacité de concentration, optez pour cette posture.

Posture 5 : Le cordonnier

Cette posture se réalise le ventre vide. Autrement dit, évitez de manger ou de grignoter avant sa pratique. Elle consiste à ouvrir grandement les jambes comme les ailes d’un papillon. Comme avantage, elle permet d’étirer les muscles des hanches et des jambes en plus de favoriser leurs élasticités.

Il existe encore d’autres postures qui peuvent améliorer votre souplesse. Mais, on ne peut pas tous les citer ici. Pour finir, Oubliez les fausses interprétations du yoga ! Il ne faut pas être souple pour faire du yoga. La souplesse est juste un moyen pour bénéficier de ses bienfaits. Elle peut être comparée à l’équilibre, la maitrise du souffle, le lâcher prise, etc. Si vous êtes prêt à vous y lancer, équipez-vous de brassières, de leggings et pourquoi pas de casquettes de yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *