Cet hiver, testez le SnowGa !
Cet hiver, testez le SnowGa !
31st janvier 2020
Quels sont les avantages d’une activité sportive en groupe ?
Quels sont les avantages d’une activité sportive en groupe ?
6th février 2020

Le yoga pour améliorer les problèmes de thyroïde

Le yoga pour améliorer les problèmes de thyroïde

Vous avez l’impression d’être constamment fatigué, vous avez le moral à zéro et vous avez froid lors même qu’il fait plutôt chaud ? Avez-vous déjà songé à vérifier que votre thyroïde fonctionne normalement ? Si ce n’est pas le cas, vous devez sans doute le faire, car vos maux peuvent résulter d’un dysfonctionnement thyroïdien. Les problèmes de thyroïde touchent environ 3 % des hommes et 8 % des femmes. La plupart d’entre eux ne savent pas que le yoga peut les aider à surmonter et à pallier leurs soucis. Quand bien même le yoga ne pourrait se substituer à une consultation médicale, il permet de neutraliser ces troubles thyroïdiens. Pour ce faire, vous devez vous y adonner de manière régulière, et pourquoi pas, tous les jours. Enfilez donc votre brassière de yoga et essayez les exercices ci-dessous !

Ce que vous devez savoir sur la thyroïde

La thyroïde fait partie des principales glandes du corps. Localisée au niveau de la gorge, elle se présente sous la forme d’un papillon. Son rôle est de produire des hormones qui assurent la gestion de fonctions primordiales, à l’instar du métabolisme, du contrôle du poids ou encore du sommeil.

Elle est donc responsable de la production des hormones triiodothyronine (T3), thyroxine (T4), ainsi que la Thyroid Stimulating Hormone (TSH). Celles-ci sont toutes importantes pour les organes, les tissus et les cellules de l’organisme. Lorsque la thyroïde fabrique ces hormones, plusieurs phases sont nécessaires. Et celles-ci requièrent l’interaction de nombreuses zones du corps. Dans le cas où une des phases ne s’accomplirait pas correctement, cela peut aboutir à une hypothyroïdie. En d’autres termes, le fonctionnement de la thyroïde est au ralenti.

Aussi, parce qu’elle joue un rôle fondamental, la bonne santé de la thyroïde est essentielle pour conserver un corps en excellente santé. Néanmoins, il s’agit d’un des premiers organes à manifester des signes de faibles si vous adoptez un mode de vie instable. De plus, un dérèglement de la thyroïde peut apparaître quand vous souffrez de stress chronique.

Plusieurs symptômes peuvent vous aider à reconnaître un problème de thyroïde. Et parmi ceux-ci figurent l’assèchement de la peau, les palpitations cardiaques, la dépression, les troubles de la mémoire et de la concentration, la fatigue accentuée, l’apparition de nodules et bien d’autres encore.
Face à ce genre de situation, il vous faudra prendre rendez-vous chez un docteur, qui pourra vous prescrire des hormones de substitution. Toutefois, vous pouvez vous-même réparer le mal et stimuler votre thyroïde en vous tournant vers des techniques naturelles, telles que le yoga.

Rééquilibrer la thyroïde grâce au yoga

Le yoga n’a pas son pareil pour régler les problèmes de thyroïde. D’un côté, il permet de mieux gérer le stress, grâce à la réalisation d’exercices de méditation et de respiration. D’un autre côté, il aide à étirer et travailler la partie de la gorge où la thyroïde se trouve.

De surcroît, alors que le dysfonctionnement de la thyroïde désorganise la circulation, le yoga peut intervenir afin de rétablir la circulation énergétique dans l’ensemble du corps. Pour cela, les asanas suivantes vous seront des plus bénéfiques. Elles vous aideront à booster le chakra de la gorge et à favoriser la circulation du flux d’énergie.

La posture du pont

En vous allongeant sur le dos sur votre tapis de yoga, fléchissez vos genoux et rapprochez vos talons de vos fesses. Posez vos mains en dessous de la partie inférieure de votre dos, supportant le bassin. En poussant sur vos jambes, relevez votre bassin tout en ouvrant le torse. Maintenez cette pose durant une dizaine de respirations ou près de 3 minutes.

La position de la roue

Commencez par vous allonger sur votre tapis. En pliant vos genoux, écartez vos pieds à la largeur de vos hanches. En même temps, posez vos talons proches de vos fesses. Fléchissez vos coudes, et disposez vos mains au sol, à proximité de votre tête. Ouvrez et écartez vos paumes, en orientant vos doigts vers les épaules. Appuyez vos épaules contre le sol. Essayez de ressentir votre buste qui s’ouvre et se redresse légèrement.

Gardez les pieds bien enracinés au sol puis prenez appui sur vos mains, afin de relever les hanches et poser l’extrémité de votre tête au sol. Tenez cette pose durant une ou deux respirations. Au moment d’expirer, maintenez vos pieds au sol, et appuyez-vous fermement au sol afin de redresser toute la partie supérieure du corps. Puis soulever le haut de votre tête. Tentez d’étirer vos bras autant que vous le pouvez. Restez dans cette position pendant 5 à 10 respirations.

La pose de la barque

En vous asseyant, pliez vos genoux et placez vos pieds au sol. Gardez vos mains derrière vous et dirigez vos doigts vers vos pieds. Tendez votre épine dorsale, ouvrez le buste et faites entrer votre nombril. Mettez-vous en équilibre sur les fesses et le bas de votre colonne vertébrale. Puis soulevez vos pieds. Restez ainsi en étirant la colonne et en ouvrant votre torse. Allongez ensuite vos bras en parallèle avec le sol. Lorsque vous serez suffisamment en équilibre, étirez vos jambes et maintenez la posture durant une à deux minutes, soit 5 à 10 respirations.

La posture du Chameau

Placez-vous à genoux en écartant vos genoux à la largeur de vos hanches, et redressez la zone supérieure de votre corps. Ancrez vos orteils au sol. Posez vos mains sur la partie inférieure de votre dos et tenez le bas de votre corps en équilibre. Puis ramenez vos épaules en arrière en relevant votre poitrine. Lors d’une expiration, balancez-vous en arrière, en conservant votre buste ouvert. Tentez ensuite de saisir vos talons à l’aide de vos mains. Maintenez la pose durant 30 secondes à 1 minute en inspirant et en expirant par la poitrine pour simplifier son ouverture.

La pose de la chandelle

En vous allongeant sur le dos, placez vos bras le long de votre corps et dirigez les paumes de vos mains au sol. Soulevez vos jambes en les orientant vers le ciel. En fléchissant vos coudes, posez les paumes de vos mains sur la partie inférieure du dos pour soutenir le poids de votre corps. Remontez vos jambes plus haut en modifiant légèrement le point d’appui du corps au sol vers vos épaules. Arrangez votre position en conservant le dos bien droit et aligné avec vos jambes. Relâchez votre gorge et votre visage puis regardez votre buste en respirant par le ventre. Restez dans cette position pendant 30 secondes puis prolongez cette durée petit à petit pour garder la posture durant 5 minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *