Yoga des pieds
Le yoga des pieds
11th janvier 2019
yoga poses soulager jambes lourdes
Les postures de yoga pour soulager les jambes lourdes
17th janvier 2019

Quel type de yogini êtes-vous ?

Type de yogini

Vous êtes une fan de yoga, mais vous ne savez pas quel type de yogini ? Pour vous, cette discipline s’agit-il d’une passion passagère comme d’autres choses que vous appréciez ? Ou Est-ce une activité qui occupe réellement une grande place dans votre vie ?

Le yoga compte parmi ces disciplines qui vous apportent de multiples bienfaits, tant au niveau mental que physique. S’il existe depuis plusieurs siècles, ses effets ne sont plus à prouver. Il peut vous aider à soigner un mal de dos, à travailler votre respiration ou encore à améliorer votre souplesse. Si vous avez choisi de vous y mettre, il est temps de vous affirmer. Vous êtes une yogini occasionnelle ou plutôt une yogini « chronique » ? Pour vous aider à le savoir, voici quelques affirmations. Si vous vous y reconnaissez, alors vous saurez quel genre de yogini vous êtes ! Dans tous les cas, peu importe la fréquence de vos entraînements, n’oubliez surtout pas de vous procurer des vêtements de yoga appropriés !

La yogini pure et dure

Vous êtes une véritable yogini si vous connaissez les origines du yoga. Vous vous êtes déjà rendue au moins une fois en Inde afin de revenir aux sources de cette pratique. Rien ne vous échappe lorsqu’il est question de yoga. Vous savez tout du bout des doigts. Vous pouvez même enseigner cette activité si vous le souhaitez !

Où que vous vous trouviez, au travail, chez vous, à la campagne ou au supermarché, il vous arrive d’exécuter une asana sans que vous vous en rendiez compte. Vous avez parlé du yoga à votre entourage et vous avez incité vos proches à aussi en pratiquer.

Lorsque vous rêvassez ou que vous êtes perdue dans vos pensées, vous récitez instinctivement des mantras ou vous entonnez des chansons indiennes. Et vous connaissez presque toutes les paroles ! Vous connaissez presque toutes les postures de base au yoga. Et, vous savez comment les écrire en sanskrit sans commettre de fautes d’orthographe. Du Savasana au Trikonâsana, en passant par l’Uttanasana ou le Vrikshasana, aucune asana n’a de secret pour vous. Il vous est facile de les appliquer, et vous le faites avec brio ! Vous êtes même capable d’accomplir les positions les plus complexes, pour ne citer que la posture du scorpion, celle de la grue, de la luciole, du pigeon et bien d’autres encore.

Vous détenez tous les accessoires qu’une yogini digne de ce nom se doit de posséder. Vous avez plus d’un tapis, vous avez plusieurs brassières et leggings spécialement dédiés à cette activité. De plus, vous avez un sac spécial, des briques et même des bijoux de yoga. Vous êtes même devenue une grande collectionneuse d’objets, qui touchent de près ou de loin à cette discipline. Vous avez en votre possession de nombreux clichés de personnages célèbres pratiquant du yoga.

Lors des beaux jours, quand le soleil honore de sa présence, vous pensez tout de suite à réaliser la salutation au soleil. Vous enchaînez parfaitement toutes les postures. Et la nuit avant de vous coucher, vous réservez quelques minutes pour vous exercer. Vous faîtes une ou des postures qui favorise le sommeil.

Tous les jours, votre planning quotidien est judicieusement organisé. Quelles que soient les tâches qui vous sont confiées, vous gardez toujours un créneau pour vous adonner au yoga. Que ce soit en matinée, à midi, l’après-midi ou en soirée. Tout est bien orchestré et vous accordez une importance non négligeable à votre pratique.

Type de yogini

Au fil du temps, vous ne cessez de faire des recherches afin de vous perfectionner dans le domaine. Vous vous documentez sans arrêt. Et s’il y a certains points que vous ne maîtrisez pas encore, vous faites en sorte d’y parvenir. Vous ne baissez jamais les bras, même si des obstacles se dressent.
Bref, vous respirez yoga, vous vivez yoga, vous agissez yoga. Pour vous, le yoga est le fondement même de la vie de tous les jours. Vous ne pouvez pas vous en passer, ce ne serait-ce qu’une journée.

La yogini occassionnelle

D’autre part, vous avez le profil de la yogini occasionnelle, celle qui peut vivre avec ou sans yoga. Si vous faites partie de cette catégorie, les faits suivants ne vous seront pas étrangers. Vous pratiquez le yoga quand vous en avez envie et surtout, quand vous avez du temps.

Lorsqu’on vous parle de yoga, cela ne vous fait ni chaud ni froid. Il s’agit d’une discipline identique à toute autre activité physique. Vous savez en faire autant que vous savez jouer au basket. Vous ne vous y adonnez pas de manière régulière.

Si on vous dit posture de la montagne, vous avez du mal à vous y retrouver. Tellement les noms de positions au yoga vous semblent compliqués à retenir. Et même que cette posture figure parmi les plus simples. Et si on vous demandait d’exécuter une posture difficile comme celle du pigeon, vous capitulez avant même d’avoir essayé.

Si vous avez le choix entre une séance de yoga ou le concert de votre chanteur préféré, vous n’hésitez pas. Votre décision est prise à l’avance. Vous ne raterez cette opportunité pour rien au monde. En d’autres termes, le yoga ne sera jamais pour vous qu’une seconde alternative. Vous aimez certes pratiquer la discipline, mais dès l’instant où vous avez la chance de vous consacrer à votre activité favorite, vous préférez le mettre au second plan.

En somme, on distingue deux types de profil de yogini, la yogini endurcie et la yogini inconstante. Dans le premier cas, votre corps parle couramment le langage du yoga. Dans tout ce que vous faites, vous réservez une place considérable à cette activité : vous parlez, vous vivez, vous mangez et vous dormez même yoga ! Vous êtes une imparable passionnée et vous êtes fière de l’être. Tout le monde le sait, le yoga est votre pain quotidien. Vous et le yoga, c’est une incontestable histoire d’amour. Dans le second cas, le yoga n’est pour vous qu’une activité physique, comme il en existe des tas. Rien sur vous ni dans votre comportement ne peut dévoiler que vous accomplissez des asanas à vos heures perdues.

En tout cas, que vous soyez dans la première ou la deuxième catégorie de profils, vous êtes toujours un yogini. Ces descriptions ne sont pas à prendre au second degré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *