Yoga Hatha
Le Hatha yoga
26th juillet 2017
Yoga douleurs menstruelles
Le yoga pour soulager les douleurs menstruelles
1st août 2017

Le Yoga Ashtanga

Yoga Ashtanga

Le yoga Ashtanga est une forme de yoga dynamique, ainsi qu’un système philosophique développé par Krishnamacharya après un voyage dans l’Himalaya en 1916. C’est pendant ce voyage que Krishnamacharya a appris l’Ashtanga yoga du maître Sri Ramamohan pendant sept ans. A partir des années 1930, il a commencé à transmettre ses connaissances à des étudiants indiens et occidentaux. Cette pratique a été popularisée en occident environ 30 ans plus tard. Voici tout ce que vous devez savoir sur cette forme de yoga, son histoire, ses principes et bienfaits, ainsi que les différences avec le yoga traditionnel et comme la pratiquer à la maison :

La définition du Yoga Ashtanga

Le terme Ashtanga Yoga provient de « ashtau », qui signifie « huit » en sanskrit, et « anga » qui signifie « membres ». Ici, les huit membres font référence à huit pratiques essentielles dans le yoga Ashtanga qui sont :

  • L’autodiscipline (L’autodiscipline fait référence aux règles que les personnes doivent appliquer envers eux-mêmes. Parmi ces règles, on retrouve la propreté à l’extérieur et à l’intérieur, la connaissance des textes sacrés et le contentement.)
  • L’art de la respiration (Cette membre inclut le souffle vital, la restriction du souffle, la longueur d’un cycle de respiration et l’étirement de la respiration.)
  • Les règles de comportement (Les règles de comportement sont également appelées les yamas. Il y a cinq yamas que l’on doit respecter : être honnête, ne pas voler, ne pas faire de mal, être fidèle et ne pas être avide.)
  • La concentration (La concentration d’un individu doit être portée sur un objet extérieur, un rythme à l’extérieur de soi ou une vibration.)
  • La méditation (Pendant la méditation, il faut cesser toutes activités mentales et se concentrer seulement sur la méditation.)
  • L’illumination (Cette étape constitue l’alliance entre le soi et l’absolu, selon la philosophie Bouddhiste, qui est l’état de la pleine conscience.)
  • Les postures corporelles (Les postures de yoga dynamisent le corps, le rendent plus souple et apportent de la stabilité et de la confiance en soi. Les postures sont donc indispensables puisqu’elles corrigent les déséquilibres. Il est donc important de porter des vêtements de yoga adaptés.)
  • La maîtrise des sens (Pour être mené à la stabilité intérieure, il faut savoir contrôler ses sens. C’est possible lorsqu’on apprend à diriger sa concentration sur notre rythme respiratoire.)

Plus globalement, le yoga Ashtanga est une forme de Hatha yoga où les postures sont toujours accompagnées d’étirements et de contractions. La particularité de cette forme de yoga est le fait que les postures s’enchaînent selon des séries et sont de plus en plus difficiles à réaliser. La patience est donc développée puisque la personne qui pratique ne peut pas passer à la posture suivante avant de réaliser les postures précédentes.

Les bienfaits de l’Ashtanga Yoga

Les bienfaits de l’Ashtanga Yoga sont nombreux. Cette forme de yoga permet de :

  • Renforcer les articulations du corps : En effet, l’utilisation de postures dynamiques et variées favorise un bon fonctionnement des articulations.
  • Augmenter la souplesse et l’endurance
  • Réduire les toxines : Lorsque vous pratiquez l’Ashtanga Yoga, votre température corporelle augmente. Cela permet l’élimination des toxines dans le corps.
  • Réduire le stress et l’anxiété : Les exercices de respiration et de méditation sont favorables à une réduction de l’anxiété et à une meilleure gestion du stress.
  • Perdre du poids : L’Ashtanga yoga est une activité physique après tout. Des études ont démontré que cette forme de yoga brûle les calories et permet de perdre du poids.

Quelles sont les différences avec le yoga traditionnel ?

Le yoga Ashtanga ressemble beaucoup au yoga traditionnel mais il existe quelques différences. Dans le yoga Ashtanga, on doit rester plus longtemps dans une posture car chacune est liée à un nombre de respirations. Généralement, les respirations sont par cinq ou par huit. C’est pour cette raison que le yoga Ashtanga demande un enchaînement rapide des positions. De plus, les périodes de l’inspiration et de l’expiration sont déterminantes dans la transition des poses et la technique de respiration est particulière.

Les postures de l’Ashtanga Yoga

Chaque posture de l’Ashtanga Yoga prépare la suivante. Afin d’échauffer l’organisme, on commence toujours par une série de salutations au soleil. Cette série est suivie par les postures debout et assises. Chaque posture est tenue pendant 5 respirations. Cette forme de yoga porte une attention très équilibrée au développement de la souplesse, de la force, de la résistance et de l’équilibre.

Comment pratiquer l’Ashtanga Yoga à la maison ?

Vous pouvez vous inscrire à des séances d’Ashtanga Yoga en studio mais il est également possible de pratiquer chez soi. Il suffit de mémoriser les postures que l’on enseigne pendant les cours. Alternativement, vous pouvez trouver un grand nombre de vidéos sur internet.

Yoga Ashtanga

Pour bien préparer sa séance à la maison, il est important de porter des vêtements confortables et légers pour ne pas qu’ils limitent vos mouvements. Le seul accessoire indispensable est le tapis de yoga. Choisissez un tapis qui est assez épais pour être confortable et assez fin pour assurer la stabilité.

Choisissez un lieu calme de votre maison où vous ne serez pas dérangé. Il est conseillé de pratiquer le yoga Ashtanga sur un tapis que l’on pose sur un sol régulier. Un sol trop dur peut vous blesser et endommager les articulations.

Nos conseils

  • L’Ashtanga Yoga est basé sur les postures et la respiration. Il est alors important de bien respecter les temps d’inspiration et d’expiration. Apprenez les techniques de respiration pour les utiliser pendant vos séances à la maison.
  • Il est important de bien s’étirer pendant 5 minutes avant et après chaque séance. Vous gagnerez en souplesse et vous limiterez les blessures.
  • Ne vous découragez pas si vous n’arrivez pas à réaliser une posture. L’Ashtanga Yoga a la particularité d’exiger des postures qui sont de plus en plus difficiles. N’oubliez pas que le yoga est tout d’abord une discipline qui a pour objectif de vous détendre. Si vous n’y arrivez pas du premier coup, ce n’est pas grave.
  • Terminez vos séances avec dix minutes de relaxation profonde. Allongez-vous, mettez vos mains sur le ventre et contrôlez vos respirations. Elles doivent être profondes et régulières.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *