Yoga fitness
Comment mélanger fitness et yoga ?
26th avril 2019
Yoga Uddiyana Bandha
Qu’est ce que l’Uddiyana Bandha
3rd mai 2019

5 alternatives au traditionnel Savasana

Yoga 5 alternatives Savasana

Savasana ou littéralement « la posture du cadavre » est une des postures du yoga les plus utilisées. Connu pour procurer une profonde relaxation, le Savasana se pratique allongé, le corps entièrement relâché et l’esprit totalement vide, tel un mort. Le plus souvent, on débute par la posture du cadavre pour s’assurer un cours de yoga de manière sereine. On peut également le réaliser en fin de séance pour se calmer et clore en toute quiétude.

Mais si cette posture s’érige parmi les incontournables du yoga, il arrive qu’elle ne soit pas l’idéale pour certaines raisons (état de grossesse, maux de dos, problèmes psychologiques, etc.). Pour pallier cela, des variantes existent tout en procurant les mêmes sensations de lâcher-prise et de bien-être. Sortez votre tapis de yoga, nous vous avons sélectionné 5 variantes qui sont de très bonnes alternatives au Savasana traditionnel.

1- Les bras ouverts en croix

La posture habituelle du Savasana consiste à rester allongé avec les pieds légèrement écartés, les épaules à plat au sol, les bras peu éloignés et étendus tout le long du corps et les paumes tournées vers le haut en pronation. Cependant, vous pouvez essayer une autre variante en ayant les bras plus écartés, en forme de croix. L’avantage de cette posture est d’avoir la poitrine plus ouverte. De ce fait, elle permet une lente et profonde respiration. Vos clavicules seront au repos et vous ne ressentirez aucun blocage au niveau de votre souffle. Cette asana assure un meilleur flux du chakra du cœur ou l’anahata chakra. De plus, votre pingala nadi et votre ida nadi seront plus éloignés l’un de l’autre. Ce qui favorise une parfaite circulation de votre énergie vitale dans votre corps astral.

Cette posture est tout indiquée pour ceux qui souhaitent non seulement une entière relaxation physique et mentale, mais aussi pour purifier leurs nadis. Pour une meilleure sensation de lâcher-prise, vous pouvez vous aider de matériels. Vous pouvez par exemple mettre des coussins moelleux sous le dos et vous sentir flâner dans les airs, en apesanteur.

2- Les genoux pliés

Une autre alternative consiste également à plier les jambes, les pieds posés en parallèle au sol. Assurez-vous de toujours garder le corps détendu, le dos bien au sol et la tête droite. Aucune asana n’est plus facile à exécuter que le Savasana, en le faisant avec les genoux repliés. La respiration abdominale se fait en profondeur. Vous vous concentrez plus sur chaque partie de votre corps. Et surtout, ce dernier est en parfait contact avec la terre (le sol). Relaxez vos orteils, votre dos ainsi que vos omoplates, vous sentirez votre prana circuler dans vos nadis et vos chakras s’harmoniser. En plus de se détendre physiquement et mentalement, le Savasana genoux pliés stimule le muladhara chakra ou chakra racine.

Cette posture est l’idéale pour ceux ayant subi des blessures au dos ou qui présentent un certain inconfort à ce niveau. Si par exemple, vous souffrez de contractures lombaires, on vous la recommande. Pour faciliter son exécution, vous pouvez toujours placer un coussin sous vos genoux.

Yoga 5 alternatives Savasana

3- Les jambes surélevées

Pour compléter de façon agréable votre séance de yoga, la posture du Savasana jambes surélevées fait partie des plus exécutées. Pour ce faire, gardez la position classique, dos allongé, cou et épaules au sol. Tous les muscles du corps relâchés, surélevez vos jambes en vous aidant d’une chaise ou de votre lit. Vous pouvez aussi le faire contre un mur ou toute autre surface qui vous permet de lever les jambes. Cette posture est parfaite pour vous libérer de vos tensions physiques et mentales en vous concentrant sur votre respiration. Cette asana est utilisée comme relaxation finale pour assimiler les effets de vos précédentes postures et apaiser votre respiration. Elle est parfaite pour s’écouter soi-même.

La posture du cadavre jambes surélevées permet à votre énergie de se centrer. Elle stimule également le 7e chakra qui est le Sahaswara, le chakra du sommet de la tête. Pendant les 5 minutes de votre séance, cette asana vous aide à ne faire qu’un avec l’énergie de l’univers tout en relançant la circulation sanguine.

4- Allongé sur le côté gauche

Bien que ce soit une posture de prime abord facile à exécuter, la posture du repos éternel est très exigeante. Pour les femmes enceintes, surtout au-delà de certains mois de grossesse (environ 4 mois), le yoga en Savasana peut présenter des difficultés. La taille du ventre rend la position allongée sur le dos très inconfortable. Si vous êtes dans cette situation, pas de panique ! Enfilez quand même vos leggings de yoga et détendez-vous en effectuant la posture allongée sur le flanc gauche. De cette manière, vous ne risquez pas de compresser la veine cave, ce qui vous permettra de respirer avec fluidité. Pour plus de relâche, calez bien des coussins entre vos genoux et sous votre tête.

Alors, on se rassure, mesdames, votre grossesse ne vous privera pas d’une bonne séance de Savasana et de ses bienfaits tant physiques que moraux. Ceux qui souffrent d’un mal de dos peuvent également opter pour cette déclinaison. En effet, elle détend la partie lombaire et les nerfs sciatiques.

5- À plat ventre

Certains pensent que le yoga en Savasana conventionnel expose la vulnérabilité, mais aussi les émotions. Pour eux, la posture du cadavre en dos allongé n’est juste pas envisageable. Heureusement, une alternative existe bel et bien, il s’agit de faire la posture en s’allongeant sur le ventre. Cette variante est appelée la posture du crocodile makarasana. Et comme son nom l’indique, vous vous allongez sur le ventre, jambes tendues et poitrine à plat au sol, tel un crocodile. Doucement, mettez vos bras croisés sous votre tête, votre front touchant le triangle formé par vos bras, et respirez. Cette posture aide à soulager la colonne vertébrale et les problèmes d’asthme. Elle contribue à améliorer le système digestif et stimule l’estomac. Mais son plus grand avantage serait de soulager les tensions musculaires et la fatigue. Cette asana régule la circulation du chakra dans tout le corps. Ceux qui ont du mal avec le Savasana traditionnel trouveront cette variante plus qu’avantageuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *