Hypermobilité : avantage ou danger ?
Hypermobilité : avantage ou danger ?
4th octobre 2019
6 façons d’apaiser les courbatures
6 façons d’apaiser les courbatures
10th octobre 2019

5 remèdes naturels pour apaiser les douleurs menstruelles

5 remèdes naturels pour apaiser les douleurs menstruelles

Pour certaines femmes, la période des règles est grandement redoutée et particulièrement éprouvante, lorsqu’elle est ponctuée de douleurs menstruelles. Les règles douloureuses sont souvent accompagnées de différents symptômes : vomissements, vertiges, douleur dorsale, crampe au bas du ventre, seins endoloris, diarrhée, migraine… Elles sont provoquées par des hormones causant une contraction de l’utérus. Heureusement pour la gent féminine, les douleurs menstruelles ne sont pas une fatalité. Il est parfaitement possible de les soulager. Il existe même des remèdes naturels à même d’apaiser ces douleurs. Découvrez ci-après 5 remèdes naturels qui vous aideront à mieux vivre cette période. Nous vous avons également listé quelques postures de yoga qui permettent de calmer les règles douloureuses. N’hésitez plus et sortez votre tapis de yoga.

Les solutions naturelles contre les règles douloureuses

Il n’est pas toujours nécessaire de prendre des médicaments pour se débarrasser d’une affection. Du gingembre à la valériane, en passant par l’huile essentielle de cyprès et bien d’autres encore, vous direz enfin adieu à vos douleurs menstruelles grâce à ces remèdes !

1- L’infusion d’achillée mille-feuille

L’achillée mille-feuille est une plante usuellement utilisée en vue de soigner tout problème lié aux règles. Outre son effet sédatif sur les ovaires et l’utérus, cette plante atténue les spasmes. Ayant des propriétés antispasmodiques, elle est préconisée contre les troubles menstruels. Elle détend le muscle de l’utérus. Pour son usage, faites infuser une cuillerée à café de cette plante dans une tasse d’eau frémissante. Prenez-en jusqu’à 3 tasses par jour lorsque vous avez vos règles.

2- L’huile essentielle de cyprès

Grâce à ses vertus antispasmodiques, l’huile essentielle de cyprès vous fera beaucoup de bien durant vos règles. De plus, elle constitue un décongestif par excellence. Faites diluer deux à trois gouttes d’huile essentielle de cyprès dans du miel. Buvez-en 3 fois par jour, pendant vos règles, mais également 2 ou 3 jours avant celles-ci. Avant de vous en servir, en cas de doute, demandez conseil auprès d’un médecin.

3- La valériane

Voici un autre remède naturel ayant des propriétés antispasmodiques, mais aussi sédatives et apaisantes sur les douleurs menstruelles. Pour profiter au maximum de ses bienfaits, il est conseillé de consommer la valériane sous forme de tisane. Pour ce faire, laissez-en infuser une cuillerée à café de racines fraîches durant un 1/4 h dans une tasse d’eau très chaude. Buvez-en deux tasses par jour, avant et pendant la menstruation.

4- La camomille en compresse chaude

Une compresse chaude à la camomille possède une action antispasmodique et décongestionnante. Elle agit directement sur les spasmes qui engendrent les douleurs au cours des règles. Préparez une infusion avec une cuillère à soupe de camomille séchée, que vous verserez dans 50 cl d’eau bouillante. Puis prenez un tissu fin et pliez-le avant de le plonger dans l’infusion. Posez ensuite la compresse sur la partie inférieure de votre ventre et placez une serviette au-dessus pour ne pas laisser la chaleur s’échapper. Gardez la compresse jusqu’à ce qu’elle refroidisse : 10 à 15 min. Vous pouvez répéter cela autant de fois que vous le désirez.

5- Le gingembre

Dernière plante de cette liste et non des moindres, le gingembre est réputé pour ses multiples effets bénéfiques. Ce condiment, grâce à ses vertus antispasmodiques, réduit les spasmes et détend les muscles. Vous pouvez en consommer en infusion ou en thé. Pour cela, rajoutez un morceau de gingembre dans de l’eau bouillante. Laissez reposer durant un 1/4 h. Puis buvez le mélange en soirée. Afin de radoucir la saveur de votre thé, vous pouvez y adjoindre un peu de miel.

Le yoga, au secours des règles douloureuses !

Passons maintenant au yoga. Il peut également lutter contre les douleurs menstruelles. Cette discipline permet de calmer, de raffermir et de recentrer l’esprit ainsi que le corps. Elle aide à soulager les crampes lors de la menstruation et à améliorer l’humeur. Les postures de yoga suivantes vous seront d’une aide précieuse pour résorber ces douleurs invivables. Enfilez vos vêtements de yoga et essayez ces exercices pour en constater les effets.

La pose de la déesse du sommeil

Cette posture est idéale pour être plus paisible avant de vous coucher. Vous pouvez l’accomplir sur le lit. Et pour des effets optimaux, disposez une bouteille d’eau chaude sur votre ventre. En vous allongeant sur le dos, pliez vos genoux sur les côtés puis joignez vos pieds. Conservez vos bras le long de votre corps et placez les paumes de vos mains vers le haut. Respirez profondément. Vous pourrez ainsi relaxer votre esprit et votre corps.

La position du chien tête en bas

Pose classique au yoga, la posture du chien tête en bas fortifie et étire le corps tout en apaisant l’esprit. Elle aide en même temps à estomper les douleurs menstruelles. En vous mettant à quatre pattes, décollez les genoux en expirant. Relevez les hanches vers le haut puis tendez vos épaules et vos talons. Maintenez cette pose pendant plusieurs respirations profondes puis détendez votre ventre douloureux en vous focalisant sur vos respirations.

La posture de l’arc

Permettant de raffermir et d’étirer le dos, cette pose favorise la stimulation des organes reproducteurs. En vous allongeant sur le ventre, fléchissez les genoux vers le haut afin de saisir vos chevilles à l’aide de vos mains. Vos genoux doivent être écartés à la largeur des hanches, et pas plus. Au moment d’inspirer, relevez votre poitrine et vos cuisses en les soulevant au même niveau afin de garder un bon équilibre. Tenez cette position durant 30 secondes puis relâchez avant d’expirer en douceur.

La pose de l’enfant

Ce dernier exercice relaxe et soulage, en particulier lorsque vous ressentez des douleurs sur la partie inférieure de votre dos. En vous agenouillant au sol, écartez vos genoux et posez vos fesses sur vos talons. Les gros orteils doivent être en contact. En expirant en profondeur, étirez votre épine dorsale et tendez vos bras vers l’avant. Placez le front sur le sol de sorte à étirer le cou. Conservez la pose pendant quelques secondes. La réalisation de cette position ne requiert ni souplesse ni force. Vous pouvez la pratiquer tous les jours, à raison de quelques minutes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *