Yoga ego
L’ego et le yoga
4th avril 2019
Yoga poses postures
Les poses de yoga pour améliorer sa posture
10th avril 2019

Comment se déroule un cours de yoga ?

Yoga cours

Le yoga… Voici une discipline unique en son genre ! Aussi bénéfique pour le corps que pour l’esprit, la pratique du yoga requiert une certaine préparation. En effet, il ne suffit pas de vous échauffer puis d’exécuter des exercices comme bon vous semble. Une séance de yoga se déroule pas à pas. Si vous désirez tirer pleinement profit de votre cours de yoga, vous aurez à vous plier à des étapes bien précises. Avant de découvrir tout cela, n’oubliez pas que lors de vos sessions, vous devez enfiler des vêtements appropriés. Certains accessoires de yoga pourront également vous être utiles. Zoom sur le déroulement d’un cours de yoga.

La détente, pour préparer le corps intérieurement

En règle générale, le cours débute toujours par quelques minutes de détente. Cela prend plus ou moins de temps en fonction de la forme de yoga pratiquée. En vous relaxant tout en adoptant une position allongée, vous vous débarrassez de toutes les tensions qui pèsent sur votre corps. Vous vous défaites de toutes les activités que vous avez accomplies avant la séance. Et vous parvenez à une paix intérieure. Cela contribue en outre à calmer le rythme de la respiration ainsi que les pulsations cardiaques.

C’est comme si vous pénétrez en vous-même et que vous vous préparez au silence et à l’immobilité. Cela est quelquefois compliqué, mais particulièrement important lorsque vous démarrez une session yogique. À cet instant, vous devez déjà prêter attention à votre respiration, car sans cela, votre entraînement n’aura aucun effet intérieurement.

Pranayama ou les exercices de respiration

Lors de l’étape de la détente, vous commencez déjà à vous concentrer sur votre respiration. Mais en principe, une phase plus prolongée du cours se consacre totalement aux exercices de respiration. Grâce à celle-ci, votre souffle se fraye une voie intérieure vers votre être profond. Le Pranayama est exécuté, étant donné que le mental est étroitement lié au rythme respiratoire. Ce qui favorise l’entrée en méditation et l’atteinte de votre être intérieur.

Toutes les pensées sont en rapport avec un changement de la cadence respiratoire. Il est presque impossible de penser tout en maintenant une respiration régulière. Essayez donc de respirer tout en ayant en tête une chose qui vous irrite ou vous fait peur. Vous constaterez que votre rythme respiratoire changera.

Durant la séance de yoga, il vous sera demandé d’être toujours attentif à votre respiration. Cela vous aidera à entreprendre un acte en pleine conscience, de vous rendre compte que vous êtes présent « ici et maintenant ». Cela vous évite en plus de vous laisser submerger par la crainte, le stress ou l’angoisse. Il existe plusieurs exercices de Pranayama, et leurs objectifs sont spécifiques. À titre d’exemple, « Anuloma-Viloma » vous incite à davantage vous concentrer, tandis que « Viloma-pranayama » vous initie à l’art de maîtriser votre respiration.

Yoga cours

La phase de l’échauffement

Comme lorsque vous pratiquez une activité sportive, l’échauffement au yoga est tout aussi nécessaire. Il apprête le corps à l’exercice physique en lui fournissant plus d’oxygène, en augmentant sa température, ainsi que le débit sanguin vers les articulations et les muscles. Cela permet de diminuer les risques de crampes, de douleurs ou de déchirements au niveau des muscles. Cependant, les bienfaits de l’échauffement ne se sentent pas uniquement au niveau physique. En réalité, les exercices d’échauffement favorisent la sensibilité proprioceptive et accentuent la conscience de votre corps et de vous-même. Ils suscitent la présence mentale et améliorent en même temps la concentration. Dans la majorité des cas, les postures réalisées durant l’échauffement sont très dynamiques, elles impliquent des exercices de torsion, de flexion et d’étirement.

Il est possible d’effectuer l’échauffement en position assise, debout ou couchée. Quoi qu’il en soit, il vous est déconseillé d’opter pour des postures difficiles à accomplir ou trop épuisantes. Vous pouvez par exemple faire la salutation au soleil. La posture de la montagne et celle de la cigogne sont également idéales en échauffement. Elles permettent notamment d’étirer la colonne vertébrale et les bras.

Les postures ou asanas

La quatrième étape qui est souvent la plus longue consiste en l’accomplissement des postures. Celles-ci sont pratiquées dans un ordre précis, afin de jouir d’une harmonie, tant sur le plan psychologique que physique. Lorsque vous finissez une posture, vous devez prendre une pause pour vous décontracter et vous offrir un temps d’intégration, avant d’entamer la suite. La réalisation des asanas sur le tapis de yoga contribue non seulement au développement corporel, mais également spirituel et mental.

Vous aurez bien évidemment à fournir des efforts. Toutefois, vous les doserez en respectant votre corps, de même que ses limites. Vous ne devez en aucun cas vous surpasser, par avidité ou arrogance. Sachez parfois admettre vos faiblesses. Tout ceci pour vous dire qu’au yoga, vous devez procéder progressivement sans brusquer votre corps. Réalisez l’asana de façon à ce que vous bénéficiiez d’un minimum de confort.

Étape ultime : la relaxation finale dans la posture du cadavre

Pour achever un cours, la posture usuellement exécutée est celle du cadavre ou « Savasana ». Elle se nomme ainsi, car elle permet de détendre complètement tous les muscles. À la fin d’une séance, il est essentiel de garder une position allongée pendant au moins dix minutes pour une relaxation totale de votre corps et esprit. Durant cette phase ultime, vous devez être entièrement immobile. Si vous bougez ne serait-ce que le bout de votre auriculaire, cela pourrait contracter à nouveau certains muscles et de ce fait amoindrir la qualité de la décontraction intégrale.

L’on ne pourrait décrire correctement cet état de détente absolue. À cet instant, vous éprouvez une sensation à la fois bizarre et agréable de perdre le contact avec votre corps. Après quelques minutes, vous sentez même que vous flottez sans votre corps ! Au fur et à mesure de vos sessions de yoga, la relaxation viendra plus rapidement et sera de plus en plus profonde. Une fois que cette étape arrive à son terme, vous devez vous reconnecter avec l’environnement qui vous entoure afin que vos nerfs et muscles retournent à leur état normal de veille. Pour ce faire, vous pouvez par exemple vous étirer petit à petit ou encore frotter délicatement vos yeux. Et voilà ! Le cours de yoga prend fin !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *