Qu’est-ce que le relâchement myofascial ?
Qu’est-ce que le relâchement myofascial ?
26th février 2020
Méditation et yoga : comment faire le vide ?
Méditation et yoga : comment faire le vide ?
28th février 2020

Compter ses macros : pourquoi et comment ?

Compter ses macros : pourquoi et comment ?

Tout yogi digne de ce nom doit se conformer à certains préceptes, tels que respecter la non-violence, vivre dans l’amour, lâcher prise, vivre le moment présent, exécuter régulièrement des asanas sur le tapis de yoga, être discipliné et bien d’autres encore. Au yoga, il s’avère également fondamental d’adopter une alimentation saine et équilibrée. Dans cet article, nous nous attarderons sur l’alimentation et tout particulièrement les macros. Quand vous projetez de suivre un programme de rééquilibrage alimentaire, que vous vouliez perdre de la masse graisseuse ou que vous désiriez vous muscler, vous devez sélectionner les aliments que vous consommez avec minutie. Ils doivent convenir à vos objectifs et à vos besoins. Cependant, il vous faudra déterminer ces besoins. Pour vous y aider, vous pouvez vous servir de la méthode du calcul des macros. Les détails sur le sujet.

Macro ou macronutriment : c’est quoi ?

Vous avez probablement déjà entendu le terme « macro », qui désigne en fait les macronutriments. Ces derniers procurent des calories au corps, apportent de l’énergie et veillent au bon fonctionnement des énergies vitales du corps. Les macronutriments sont au nombre de trois, à savoir les protéines, les glucides et les lipides.

Si les glucides constituent la première source d’énergie au sein de l’organisme, ils jouent également un rôle important sur la fonction cérébrale. Ils sont en grande partie responsables de la sensation de satiété. Les légumineuses, le sucre, les fruits, les légumes et les céréales en renferment. Les lipides sont par ailleurs les principaux composants du système nerveux et des membranes. S’ils assurent la protection des organes, ils fournissent des acides gras essentiels et des vitamines liposolubles chargés de la synthèse de certaines hormones. De plus, ils favorisent la régulation thermique du corps. Vous pouvez en trouver dans les poissons gras, les graisses animales, le jaune d’œuf, les oléagineux, la margarine, le beurre et les huiles. Quant aux protéines, leur première mission est la régénération des cheveux, des ongles, des tissus musculaires et de la peau. Ils sont essentiellement contenus dans le poisson, les produits laitiers, les légumineuses, les céréales, la viande et les œufs.

Petite remarque : même si de nombreux aliments permettent de se ravitailler en macronutriments, leur qualité est distincte d’un aliment à un autre. Certaines denrées offrent des macros plus intéressantes du point de vue nutritionnel.

Les raisons de calculer les macros

Sur le plan nutritionnel, le comptage des macros revêt certaines importances. En premier lieu, cela permet de compléter tous les apports nutritionnels journaliers du corps, suivant vos objectifs. Ainsi, si vous n’avez pas d’objectif spécifique, comme perdre quelques kilos ou augmenter votre masse musculaire, il ne vous servira pas à grand-chose de compter vos macros.

Par contre, si vous avez un but précis en tête, notamment pour améliorer votre aspect physique, il vous sera nécessaire de connaître la quantité de lipides, de protéines et de glucides utiles pour atteindre votre but. En comptant les macros, cela vous aidera à manger convenablement et sainement, et à satisfaire vos besoins, sans vous exposer à des problèmes alimentaires, à l’instar de la sous-alimentation ou la malnutrition.

D’autre part, certaines personnes procèdent au calcul des macros pour retrouver un équilibre alimentaire, dans un souci de bien-être ou de santé : dépression, surpoids, obésité… Afin de bénéficier à nouveau d’une alimentation bien équilibrée ou de savoir identifier les aliments présentant une bonne qualité nutritionnelle, la technique du décompte des macros vous sera d’une aide précieuse.

Le calcul des macros : comment opérer ?

En pratique, le dénombrement des macros permet de définir vos besoins en matière de glucides, de lipides et de protéines en gramme par jour. Ainsi, chaque individu n’aura pas des besoins identiques de macronutriments. En règle générale, les recommandations concernant les apports en macronutriments sont les suivantes : 40 % de glucides, 30 % de lipides et 30 % de protéines.

Vous devez en outre savoir que : 1 g de glucides équivaut à 4 calories, 1 g de lipides à 9 calories et 1 g de protéines à 4 calories. À supposer que les apports quotidiens soient de 1 000 calories, voici la manière dont ces apports caloriques devraient être répartis :

  • 40 % de glucides sur 1 000 calories = 400 calories.
  • 30 % de protéines sur 1 000 calories = 300 calories.
  • 30 % de lipides sur 1 000 calories = 300 calories.

En vous basant sur ces chiffres, vous aurez la possibilité de préciser le grammage qu’il vous faut pour chaque sorte de macronutriments. Aussi, vous devez savoir que 1 g de protéines est égal à 4 kcal, 1 g de lipides à 9 kcal et 1 g de glucides à 4 kcal. Sur la base de 1 000 calories d’apports journaliers, il faudra alors 100 g de glucides par jour, 33 g de lipides par jours et 75 g de protéines par jour.

Derniers points à retenir sur la méthode de comptage des macros

Si compter les macros peut contribuer à rééquilibrer l’alimentation, cela présente néanmoins quelques failles. En réalité, si cette technique éveille en vous un genre d’addiction au quotidien, cela ne vous sera pas bénéfique. Si vous vous y attachez trop, vous aurez tendance à peser tous les aliments avant de les consommer. Pour éviter tout désagrément, il vous est de ce fait recommandé de n’adopter cette méthode de comptage que de temps en temps seulement.

Si vous utilisez le calcul des macros à bon escient, cela vous permettra de prendre de bonnes habitudes et d’avoir des réflexes qui vous aideront à concocter des repas équilibrés. En même temps que vous vous fiez aux macros, pensez également à écouter votre corps et à vous faire confiance. Ce procédé ne doit pas être considéré comme une contrainte. Il doit tout simplement être pour vous un instrument d’aide à l’atteinte de vos buts et à l’adoption d’hygiènes alimentaires plus saines.

Bref, calculer les macros est utile dans le sens où cela vous aide à manger de façon équilibrée, tout comme les accessoires de yoga permettent de mieux accomplir les postures. N’en faites donc pas une accoutumance et vous vous sortirez bien !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *