Découvrez le Hip Hop Hot yoga
Découvrez le Hip Hop Hot yoga
21st février 2020
Compter ses macros : pourquoi et comment ?
Compter ses macros : pourquoi et comment ?
27th février 2020

Qu’est-ce que le relâchement myofascial ?

Qu’est-ce que le relâchement myofascial ?

En pratiquant du sport ou du yoga dans notre quotidien, nous sollicitons plusieurs parties de notre corps. Nous faisons tout ce qui est possible pour détendre les différents muscles qui composent notre corps. Nous les faisons travailler de temps en temps histoire de relâcher un peu la pression et mieux se sentir dans notre peau.

Cependant, notre organisme pourrait nous présenter des signes de fatigue. Des blessures peuvent survenir, des tensions ressenties. Or, vous ne voulez qu’une chose : enfiler un vêtement de yoga et pratiquer en toute quiétude. Et bien, cet objectif reste réalisable grâce au relâchement myofascial.

Qu’est-ce que le relâchement myofascial ?

Avant toute chose, nous allons parler du corps humain d’un peu plus près et de ce qui le compose. Les efforts au quotidien, le sport, les étirements ou les postures de yoga sollicitent tous à la fois nos muscles. Ce sont des tissus contractiles qui nous permettent d’effectuer tous nos mouvements habituels. Les fascias sont par contre formés de toutes les membranes qui emballent notre intérieur : muscles, organes et os.

Un problème pourrait se présenter si ceux-ci se raidissent. Cela pourrait survenir à la suite de traumatismes physiques ou émotionnels qui amènent des tensions et des douleurs dans tout le corps. L’ensemble de ces muscles et de ces fascias constituent donc le myofascial. Et bonne nouvelle, ils peuvent être traités de manière conjointe avec ce que nous appelons relâchement myofascial. En effet, il s’agit d’une forme de thérapie manuelle visant à traiter le dysfonctionnement myofascial.

Les symptômes relatifs aux problèmes myofascial

Comme vous le savez désormais, les tissus conjonctifs communément appelés fascias engendrent des douleurs et des restrictions de mouvement. Mais ils entrainent aussi des problèmes de posture lorsqu’ils sont raides ou tendus.

Cependant, les signes ne sont pas du tout trompeurs ni subtils. Dans la plupart des cas, ceux-ci produisent le plus d’impacts lors de vos exercices de yoga. Ces problèmes peuvent vous empêcher de recréer vos figures favorites, ou la pratique en elle-même. Il est donc important de les connaitre et penser à les endiguer.

Tout d’abord, vous pouvez être victime d’une diminution de mobilité, ne vous permettant pas d’effectuer les mouvements les plus simples. Ensuite, une douleur profonde qui s’aggrave au toucher pourrait apparaitre, sans oublier la sensation de fatigue. D’un autre côté, faites attention si vous ressentez des tensions ou des raideurs dans vos muscles. Ces petits signes qui semblent anodins peuvent en réalité représenter les symptômes d’un plus grand mal. Dans certains cas, ces complications peuvent également affecter votre respiration.

Les causes des problèmes myofasciaux

Les fascias jouent un rôle très important. Ils séparent, protègent et soutiennent les muscles ainsi que les organes du corps humain. Ils sont de ce fait présents partout, allant du crâne jusqu’aux orteils. Chaque geste produit donc une action directe sur eux. Par conséquent, un drame survient si quelque chose leur arrive.

Ce problème lié aux mobilités des tissus myofasciaux peut résulter de plusieurs causes. Vous les trouverez ci-après afin que vous puissiez les éviter :

  • Un stress répété subi par le tissu ;
  • Une blessure ;
  • Une immobilité continue ;
  • Une brulure sérieuse ;
  • Une posture inadaptée ;
  • Une cicatrice ;
  • Une maladie du collagène.

Vous aurez certainement remarqué que tous ces facteurs peuvent être liés à la pratique du yoga. Vous avez donc intérêt à bien les connaitre afin de déterminer si votre cas est lié à un problème de myofascial ou à autre chose.

Comment procéder au relâchement myofascial

N’ayez aucune crainte, vous pouvez facilement y remédier. Vous travaillez juste la partie du corps qui a des soucis avec les autres en relation avec elle. Les étirements des muscles et fascias peuvent en effet desserrer les blocages subis par l’organisme. Ils agissent même sur ceux qui perdurent depuis des années.

Pour cela, vous devez exercer des mouvements lents appuyés en pression, des étirements spécifiques ou encore des torsions. Le relâchement myofascial en fait une technique manuelle à la fois superficielle et profonde de massage. Ils vont créer une élongation qui favorisera la relaxation. L’idée est de décontracter chaque muscle de manière optimale pour laisser place au calme et à la sérénité en vous. C’est le principe du yoga réparateur à travers le relâchement myofascial qui va équilibrer et aligner le corps.

Ce qui est merveilleux avec cette méthode, c’est qu’aucune expérience n’est requise. Elle reste donc accessible à tous. De plus, pas besoin d’endroit particulier. Vous étalez juste votre tapis de yoga et vous pouvez procéder aux mouvements de relaxation. Vous aurez à faire des exercices pour étirer, traiter et immobiliser le fascia. Cela s’appelle également le yoga balle ou la balle thérapie. Il fait des miracles pour le mal de dos. Il consiste à placer des balles de tennis ou autre sur les points gâchettes tout en faisant vos postures habituelles. Celles-ci feront pression et vous soulageront en conséquence par la suite.

Quels problèmes sont ciblés ?

Ce massage des tissus profonds pour permettre une libération des fascias constitue une approche douce. Il provoque un relâchement important du corps et de l’esprit. Contrairement à n’importe quel autre type de massage, il est surtout réservé aux sportifs qui se trouvent en pleine phase de préparation ou de récupération. Plus précisément, il est bien adapté à ceux qui font des gestes répétitifs ou sont sujets à des douleurs chroniques. Cela les soulagera efficacement au niveau musculaire et rétablira ainsi le mouvement naturel de l’ensemble du corps. De plus, vous apprendrez à dénouer les tensions physiques que vous ressentez avec cette méthode.

Si vous avez donc gardé quelques mauvaises courbatures de vos séances de yoga, le relâchement myofascial est fait pour vous.

Les bienfaits du relâchement myofascial

Cette méthode que nous pouvons qualifier de relaxation s’applique de plusieurs manières. Cependant, la durée dépend du cas de chacun. En tout cas, il se montre bénéfique sur bien des points :

  • Il rétablit la fluidité ;
  • Il élimine les toxines ;
  • Il libère la tension du dos et des épaules ;
  • Il aide pour les migraines et les vertiges.

Ainsi, vous aurez une nouvelle perception de votre corps après plusieurs séances. Et vous pourrez par la même occasion effectuer les différentes postures de yoga.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *