Yoga tonifier muscles
Les parfaites poses de yoga pour tonifier tous les muscles de son corps
12th avril 2019
Yoga professeur enfants
Comment trouver un bon professeur de yoga pour ses enfants ?
18th avril 2019

Conseils pratiques pour construire un enchaînement de yoga

Yoga enchainement

Vous êtes un adepte de yoga et vous désirez effectuer des séances yogiques chez vous, sans la supervision d’un moniteur ? Sachez qu’un cours de yoga se déroule dans un ordre précis. Aussi, vous aurez à choisir le type de yoga à pratiquer en fonction de l’objectif que vous visez. Même en vous adonnant seul au yoga, vous pouvez vous construire un enchaînement de yoga équilibré, en prenant le soin d’accomplir la bonne combinaison et succession d’asanas. Pour vous aider, découvrez ci-dessous quelques conseils pratiques qui vous aideront à composer correctement votre enchaînement de yoga. Et avant même de commencer la séance, n’oubliez pas de vous munir d’accessoires de yoga appropriés.

Quel est l’objectif que vous vous êtes fixé ?

Avant d’entrer dans le vif du sujet, vous devez d’abord déterminer le but que vous vous fixez durant votre séance de yoga. Est-ce pour soulager des douleurs, pour travailler votre souplesse ou pour évacuer certaines tensions ? Pratiquez-vous le yoga pour entretenir votre forme physique ou pour alléger votre mental ? Êtes-vous à la quête d’un bien-être global ? Voulez-vous démarrer votre journée en faisant le plein d’énergie ou est-ce pour trouver plus facilement le sommeil ? Ce sont autant d’objectifs incitant à la pratique du yoga. En répondant à cette question, vous saurez vers quelle sorte de yoga vous devez vous orienter.

Tout en méditant sur votre objectif, pensez également à rester à l’écoute de votre corps et à vous demander quelles zones de votre corps ressentent des douleurs ou des tensions. Ce, afin de mieux sélectionner les exercices à réaliser.

Définissez le créneau idéal pour votre cours

Avant d’élaborer votre enchaînement, vous devez fixer une heure de la journée pour votre pratique. Cela dépend totalement de vos disponibilités. Vous pouvez le faire de bon matin, en après-midi et même en soirée. Si vous êtes libre le matin, misez sur des exercices énergisants, tandis que si vous l’êtes en fin de journée, optez pour des exercices favorisant la relaxation.

Pour ce qui est de la durée, un quart d’heure à une demi-heure peut suffire à exécuter une série d’asanas. L’essentiel est de profiter pleinement de ces instants et de bien vous concentrer. Ne vous précipitez pas, quand bien même le temps vous manquerait.

La focalisation sur la respiration avant d’entamer la séance

Avant de commencer, vous devez en premier lieu vous concentrer sur votre respiration. Cela vous aidera à mieux vous focaliser sur votre cours, à oublier ce qui vous distrait. Cela ne veut pas dire que vous devez adopter une méthode spécifique de pranayama. Vous devez juste prendre entièrement conscience de votre respiration. Inspirez et expirez doucement et en profondeur. Libre à vous de procéder à cet exercice en position debout, assise ou couchée.

Yoga enchainement

L’étape non négligeable de l’échauffement

Au yoga, l’échauffement est tout aussi nécessaire que quand vous pratiquez un sport. Il vous permet de préparer votre corps à l’activité, en fournissant plus d’oxygène à l’organisme et en accélérant la circulation du sang au sein des articulations et des muscles. Cela limite les risques de crampes, de blessures, de douleurs ou de déchirement des muscles.
Et si l’échauffement procure des bienfaits au corps, il est également bénéfique au mental. Les asanas d’échauffement aident en effet à une meilleure prise de conscience de vous-même et de votre corps. En règle générale, les postures d’échauffement comportent des mouvements de torsion, de flexion et d’étirement. Seulement, vous devez éviter les asanas éreintantes et compliquées. Parmi les postures à exécuter lors de l’échauffement, vous pouvez choisir la pose de la montagne ou de la cigogne, qui étire la colonne vertébrale et les bras.

Exemple d’enchaînement basique de yoga

Dès lors que vous vous serez bien axé sur votre respiration et que vous aurez fini les échauffements, il est maintenant temps de sélectionner les asanas à intégrer dans votre enchaînement. Voici donc une consécution parfaite à réaliser lors de votre séance de yoga.

Commencez par une posture debout comme la position du triangle, du guerrier ou par la demi-posture de la chaise. Poursuivez avec une posture d’équilibre, telle que la position de l’arbre ou la pose du guerrier III. Enchaînez ensuite avec des postures qui sollicitent les abdos, dont la posture du bateau, puis avec des postures d’inversion : pose de la chandelle, de la charrue… En suivant la succession logique des asanas, vous continuerez avec des exercices de flexions vers l’arrière : la posture de la sauterelle ou la posture du cobra, puis avec des flexions vers l’avant : la posture de la pince. Pour finir, accomplissez des torsions assises sur votre tapis de yoga : posture de la tension, posture du sage Marichi, posture de la torsion allongée…

Cet enchaînement respecte une suite méthodique. En somme, voici comment entreprendre les exercices : postures debout, assises, extensions vers l’avant ou flexion avant, extensions latérales ou torsions, extensions vers l’arrière ou flexions arrière, retour des extensions vers l’arrière, inversions.

La relaxation totale pour achever votre séance yogique

Pour terminer l’enchaînement, prenez quelques minutes de relaxation. Même si parfois vous avez la sensation d’être au meilleur de votre forme, ne zappez jamais la phase de détente, ne vous pressez en aucun cas. Ce, car la relaxation finale vous aide à tirer profit des bienfaits du yoga. Lorsque vous vous relaxez, une posture est idéale pour le faire : la posture du cadavre ou « Savasana ». Maintenez la posture pendant au moins six respirations conscientes, effectuées de manière lente et profonde. Soyez à l’écoute de votre corps, vous saurez de cette façon qu’il vous faut absolument ces quelques minutes de relaxation.

En outre, entre les postures réalisées durant votre entraînement, en particulier en ce qui concerne les asanas complexes qui requièrent beaucoup d’endurance, vous devez aussi prendre le temps de vous détendre. À ce moment, vous pouvez également effectuer la pose du cadavre ou vous pouvez simplement vous asseoir et relâcher vos muscles le temps de reprendre de la force. Et voilà ! Votre séance de yoga touche à sa fin ! Dernier conseil : faites en sorte de consacrer une heure précise de la journée à votre rituel yogique. Si vous décidez de le faire en matinée, essayez de toujours vous libérer le matin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *