Yoga et méditation : les exercices adaptés à un ancien fumeur
Yoga et méditation : les exercices adaptés à un ancien fumeur
6th septembre 2019
Le yoga pour corriger la lordose lombaire
Le yoga pour corriger la lordose lombaire
12th septembre 2019

Découvrez les 5 Rites Tibétains

Découvrez les 5 Rites Tibétains

Le yoga est un art séculaire qui s’apprend et se découvre le temps d’une vie. Caractérisée par divers exercices aussi physiques que spirituels, cette discipline revêt différentes formes et s’applique suivant divers rituels. Parmi ceux-ci, l’on peut citer les 5 rites tibétains, une série d’exercices yogiques. D’après les écrits qui les décrivent, les pratiquer régulièrement procure de nombreux avantages. Cet enchaînement d’exercices permet en effet de réduire le stress, d’atténuer la tension musculaire, de favoriser le système cardio-vasculaire ou encore de stimuler la digestion ainsi que la respiration. Les 5 rites tibétains contribueraient au bien-être et à la relaxation totale. Si vous n’avez guère le temps de vous consacrer à un sport, cette pratique accessible à tous vous aidera à conserver la forme, et ce, peu importe votre condition physique et votre âge. Vous désirez mieux connaître ces exercices ? Lisez cet article jusqu’à la fin, et n’oubliez pas de porter un legging de yoga confortable lors de vos entraînements.

Les 5 rites tibétains : comment les pratiquer ?

Pratiqués depuis des milliers d’années par les moines bouddhistes des hautes terres de l’Himalaya, les 5 tibétains ont longtemps été gardés secrets. Ces exercices n’ont été connus de l’Occident qu’en 1939 grâce à un ouvrage écrit par Peter Kelder. La pratique quotidienne de ce rituel permet de tonifier tout l’organisme. Constituant des entraînements physiques et respiratoires, les 5 tibétains déstressent, revigorent et offrent un bien-être global. Ils peuvent même entrer dans un processus de prévention ou d’autoguérison d’une maladie. Combinés à une bonne hygiène de vie, ils accroissent considérablement la durée de vie.

Vous pouvez les appliquer le matin ou le soir, et même matin et soir, à raison de 3 à 21 fois chacun. En prenant conscience de votre respiration lors de ces exercices, cela en accentue les bienfaits et mène vers la paix intérieure. Durant les premières semaines, il est recommandé de vous y adonner uniquement le matin, car vous risquez de ne pas trouver le sommeil le soir. Autre conseil : faites 3 répétitions pour démarrer puis rajouter progressivement deux répétitions par semaine, pour parvenir à accomplir 21 répétitions de chaque rite après 10 semaines.

Aussi, exercez-vous de préférence pieds nus, que ce soit dans votre chambre, sur votre tapis dans le salon ou en pleine nature. Essayez de réaliser les enchaînements à votre propre rythme en vous focalisant sur votre respiration et vos sensations physiques. Ainsi, inspirez par le nez et expirez par la bouche. Espacez chaque exercice de trois respirations profondes et lentes. Voici donc les rites en pratique.

Premier rite tibétain

Celui-ci a pour but de consolider le champ magnétique personnel et de booster l’énergie. En vous tenant debout, écartez vos bras et orientez les paumes de vos mains vers le bas. Puis tournez sur vous-même en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Votre tête doit garder l’alignement du corps quand vous pivotez. Inspirez puis expirez à chaque tour.

L’objectif est de renforcer votre équilibre, d’accélérer la vitesse de rotation des chakras et de vous débarrasser de vos énergies négatives. Quand vous aurez fini, si vous avez le vertige, rejoignez vos pieds et placez vos mains en losange à la hauteur du troisième œil puis fixez un point précis devant vous. Posez ensuite les mains sur les hanches tout en effectuant 3 respirations abdominales profondes.
Au bout de quelques semaines, vous réussirez à exécuter 21 tours sans avoir de vertige grâce à votre nouvelle oreille intérieure. Et vous pourrez rester en équilibre autour de votre axe de rotation.

Deuxième rite tibétain

Ce second exercice raffermit les muscles de la nuque et les abdos, suscite le chakra du plexus solaire et fortifie la thyroïde et le pancréas. Commencez en vous allongeant au sol, à plat sur votre dos. Laissez vos bras le long de votre corps et vos paumes à plat au sol. En relevant votre tête, inspirez par le nez. Ramenez le menton vers le buste puis dressez vos jambes à la verticale sans fléchir vos genoux. Expirez en baissant doucement vos jambes et votre tête vers le sol, toujours sans plier vos genoux. Quand vous aurez achevé cet enchaînement, restez couché au sol tout en réalisant 3 respirations abdominales profondes.

Troisième rite tibétain

Ce troisième exercice étire l’épine dorsale, le cou et les abdominaux et ouvre la zone thoracique. En vous mettant à genoux sur le sol, conservez le corps droit et posez vos mains le long de vos cuisses. Conservez le bout de vos orteils au sol. Au moment d’expirer, penchez la tête vers l’avant et dirigez votre menton vers le torse. En inspirant, orientez votre tête vers l’arrière et cambrez votre dos vers l’arrière autant que vous le pouvez. Disposez vos mains sur le bas de vos reins.

Grâce à ce rite, l’énergie du plexus solaire est acheminée vers le cœur. Cela affermit les surrénales, la thyroïde et le thymus. Une fois la série terminée, restez à genoux et maintenez votre corps droit et vos mains le long de vos cuisses. Faites 3 respirations abdominales profondes.

Quatrième tibétain

Ce rite fortifie les muscles des bras, des jambes, de la nuque, des fessiers et des épaules. Il stimule les centres énergétiques du nombril. En vous assoyant sur votre tapis de yoga, allongez vos jambes devant vous et écartez-les à la largeur de vos épaules. En maintenant votre dos bien droit, disposez vos mains à plat contre le sol.

Amenez votre menton vers le buste et inspirez en dirigeant votre tête en arrière autant que possible. Sans bouger ni vos mains ni vos pieds, fléchissez vos genoux, et levez votre corps à l’horizontale en vous appuyant sur vos mains et vos mains, et formez un genre de pont. Au moment d’expirer, reprenez petit à petit la position initiale assise. Dès lors que cette série est achevée, gardez la pose en accomplissant 3 respirations abdominales profondes.

Cinquième tibétain

Ce dernier exercice vous aide à vous détendre et à apaiser votre esprit. Il étire le corps et particulièrement le dos et renforce les épaules et les bras. Pour commencer l’entraînement, mettez-vous à quatre pattes et posez vos mains à plat, sous vos épaules. Écartez vos pieds à la largeur du pelvis et alignez-les à vos mains. Placez-vous ensuite sur la pointe des pieds. Puis poussez doucement votre pelvis vers le haut en étirant les jambes et les bras.

Montez les ischions vers le plafond. Effectuez de petits pas en avant à l’aide de vos mains, afin de tendre progressivement votre épine dorsale. Vos pieds doivent toujours être à plat au sol et la tête orientée vers le bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *