yoga origines
Quelles sont les origines du yoga de l’énergie ?
8th novembre 2018
Yoga séances privées
Les séances de yoga privées sont-elles pour vous ?
15th novembre 2018

Est-ce une bonne idée de faire du yoga après une blessure ?

Yoga blessure

Le yoga est une discipline bénéfique au corps, mais aussi à l’esprit. Cette pratique séculaire provenant de l’Inde connaît actuellement de plus en plus d’adeptes. Dans l’hexagone, le nombre de pratiquants est à ce jour évalué à environ 2 millions. Il existe différentes formes de yoga, en fonction des préférences de chacun : Nidra-Yoga, Power-Yoga, Hatha-Yoga et bien d’autres encore.

L’avantage est que vous pouvez vous y adonner à tout âge. Peu importe le cours que vous choisissez, vous en tirerez sans nul doute de multiples bienfaits. Une question se pose aujourd’hui : est-il sage de toujours pratiquer le yoga, même après une blessure ? A priori, cela ne semble pas raisonnable. Et pourtant, certains types de yoga peuvent même vous aider à soulager certaines douleurs causées par une blessure. Reste donc à opter pour la bonne variante du yoga. Mais avant de décider de revenir sur le tapis de yoga, pensez à vous informer sur les postures et pratiques envisageables. Ce, selon la gravité de vos blessures ou douleurs.

La blessure selon le yoga

Au yoga, la blessure n’est pas une fatalité. En réalité, être blessé ne signifie en aucun cas que vous devez nécessairement cesser vos activités physiques. Cela équivaut à dire que vous baissez les bras et que vous arrêtez de lutter pour aller mieux. Au contraire, apprenez de vos blessures. Travaillez les autres zones de votre corps en bonne santé. Cela ne veut pas non plus dire que vous avez accepté votre blessure avec compassion.

En effet, cela peut avoir un impact physique et mental non négligeable. Cela est tout à fait normal. Vos mouvements sont relativement restreints. Certaines flexions vous sont interdites. Mais vous pouvez parfaitement vous adapter à cette situation, suivant votre blessure. Et évitez à tout prix de comparer vos exercices actuels à ceux des mois précédents. Les circonstances sont absolument différentes. Si deux mois plus tôt, vous pouviez exécuter certaines postures, cela peut ne plus être le cas à cause de votre lésion. Ne pensez pas à ce que vous n’avez plus la possibilité d’accomplir. Concentrez-vous plutôt sur les postures que vous pouvez encore réaliser.

Une blessure peut vous aider à apprendre davantage sur vous. Vous aurez soit à la subir soit à l’exploiter et à en tirer profit. Ne vous détrompez pas. Cela ne veut pas dire que vous devez repousser vos limites. Il vous faudra respecter votre blessure et agir sans que cela porte atteinte à votre état. Si par exemple, vous avez une blessure aux pieds, vous éviterez de trop les utiliser. Ainsi, vous orienterez plus vers des flexions. Ce qui vous aiderait à tirer parti d’autres parties de votre corps. Bref, une blessure ne doit pas impérativement vous contraindre à ne plus participer à des cours de yoga. Si vous savez la gérer, la pratique vous sera des plus avantageuses. N’oubliez cependant pas qu’aller au-delà de vos limites peut nuire à votre santé.

Pratiquer le yoga en tenant compte de votre blessure

Lorsque vous souffrez d’une blessure ou d’une pathologie, l’arrêt du yoga n’est pas obligatoire. Cela peut certes engendrer des risques de continuer la discipline. Mais, cela peut aussi apporter des bienfaits qui vous aideraient même à soigner votre mal. Quoi qu’il en soit, avant de revêtir vos vêtements de yoga, il est recommandé de toujours demander conseil à un médecin. Pour vous aider à mieux comprendre tout cela, voici deux cas concrets où le yoga peut être profitable.

Yoga blessure

Suivre des cours de yoga avec un mal de dos

Les douleurs dorsales sont très courantes. Elles touchent près de 76 % des personnes actives. Mais celles-ci n’empêchent pas pour autant d’effectuer des postures de yoga. Le yoga pourra même vous soulager. Une séance de quelques minutes ou heures peut relaxer le corps et apaiser l’esprit. Grâce à un cours spécialement axé sur le mal de dos, vous pourrez combattre efficacement la douleur physique. Mais en plus, cela vous aidera à diminuer l’anxiété et le stress. Mieux encore, vous adonner régulièrement à cette discipline peut prévenir les douleurs au dos. Les avantages se constatent aussi bien au niveau physique que mental. Certaines postures permettent de raffermir la musculature du dos, d’améliorer votre souplesse. Elles vous apprennent également à mieux connaître votre corps et savoir l’écouter. Plus qu’une simple activité physique, le yoga constitue une vraie philosophie permettant d’harmoniser le corps et l’esprit.

Diverses postures peuvent avoir une action positive sur la douleur dorsale. Parmi celles-ci, nous citerons entre autres la posture du chat qui étire et relâche le dos. Cette posture consolide les muscles de l’abdomen tandis que la posture de la tête de vache peut atténuer les douleurs sciatiques. Quant à la posture de la pierre qui roule, elle permet de détendre et d’étirer la colonne vertébrale.

Somme toute, le yoga vous aidera à explorer votre corps en vue de prévenir les douleurs. Pour soulager votre dos de manière optimale, ne vous pressez surtout pas. Cela vous demandera du temps pour réussir à exécuter les postures en douceur.

Prendre des leçons de yoga tout en souffrant d’une douleur chronique

Selon des études entreprises sur des personnes atteintes de douleurs chroniques, il s’est avéré que le yoga était une solution efficace pour les calmer. La posture de la déesse du sommeil va notamment dans ce sens. Cette position yogique permet d’évacuer les tensions sur la poitrine et le ventre. Cela peut améliorer la respiration. De même, la position du papillon peut aider à lutter contre une douleur chronique. Elle est indiquée pour résorber le manque de confort au niveau de l’abdomen et des hanches. Elle est en outre réputée pour favoriser la circulation sanguine et la digestion.

En conclusion, pratiquer le yoga après une blessure peut être une bonne idée. Ce, à condition de choisir la forme de yoga adaptée. En effet, en apprenant à mieux connaître votre corps, vous parviendrez plus facilement à le guérir. Ce, grâce à des postures appropriées et à une pratique régulière. Dans tous les cas, sachez écouter votre corps et ne pas dépasser vos limites.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *