yoga crampes
Combattre les crampes avec le yoga
7th novembre 2018
Yoga blessure
Est-ce une bonne idée de faire du yoga après une blessure ?
15th novembre 2018

Quelles sont les origines du yoga de l’énergie ?

yoga origines

Vous souhaitez vous adonner au yoga, mais vous ne savez pas quelle forme adopter ? Il existe en effet différents types de yoga, que vous pourrez facilement vous y perdre. Si cette pratique impose le port d’une brassière de yoga, elle peut revêtir divers aspects. Et parmi ceux-ci, figure notamment le yoga de l’énergie, considéré comme le yoga de l’occident. Cette discipline est de plus en plus pratiquée dans les pays de l’Ouest, mais également au sein de l’hexagone. Ce, car cette déclinaison du Hatha-yoga convient mieux à cette population désireuse de retrouver une harmonie dans sa vie sans devoir approfondir les facettes philosophiques et spirituelles du yoga traditionnel. Pour mieux connaître cette pratique, il vous faudra dans un premier temps avoir certaines notions sur les origines de celles-ci. Vous saurez désormais que le yoga n’est pas qu’une simple activité physique.

Les origines du yoga de l’énergie

Le yoga de l’énergie est apparenté à l’Hatha-yoga, inspiré d’une tournure tibétaine. Cette pratique est davantage basée sur les activités physiques. Ce qui inclut les asanas, postures exécutées au yoga, les exercices de respirations et de relaxation ainsi que les enchaînements ou encore karana. Ce type de yoga se fixe pour objectif l’harmonie du corps et de l’esprit, et touche essentiellement l’écoute intérieure.

Le yoga de l’énergie repose sur l’apprentissage des méthodes élaborées par Roger Clerc, conformément à la technique inculquée par Lucien Ferrer. Issu d’une famille ouvrière, Roger Clerc a vu le jour en 1908. Il fait la rencontre de Lucien Ferrer, qui a fondé l’Académie Occidentale de Yoga à Paris. Il devient ensuite son élève. Des années après, Roger Clerc succède à Ferrer. Dès 1970, il dédie la majorité de son temps au yoga. Il devient un membre actif de plusieurs institutions consacrées au yoga. Roger Clerc publie son premier ouvrage axé sur le yoga en 1976 : « Yoga de l’Énergie, un yoga pour l’Occident ». Il y relate un enseignement concis et pratique qui s’adresse à tous ceux qui veulent s’initier plus simplement au yoga occidental.

Cette lignée du yoga invite à prêter attention à tous les gestes basiques du quotidien, sans porter de jugements. Cette discipline vise une pleine conscience de tout acte effectué. Ce qui ramène à un équilibre total de l’homme, dans sa plénitude. Elle constitue une initiation du Hatha-yoga, concentrée sur la prise de conscience de Manas ou « l’activité spirituelle » et de Prana ou « l’énergie vitale ». Il a écrit une quinzaine de livres où il présente explicitement sa technique. Il est décédé le 3 avril 1998, en laissant derrière lui les traces d’un genre de yoga particulièrement adapté à la vie occidentale. Ses préceptes se focalisaient surtout sur les principes les plus approfondis du yoga.

yoga origines

Les traits caractéristiques du yoga de l’énergie

Le yoga de l’énergie est centré sur le lien entre le corps et l’énergie. Les cours sont orientés vers le développement des sens en favorisant la concentration. Ils touchent tout ce qui concerne le corps physique ou « Annamaya kosha », le corps de l’énergie ou « Manomaya kosha » et le corps du mental ou « Manomaya kosha ». Cette discipline est principalement dirigée vers le fait que le regard intérieur est important. Ce qui implique de prendre pleinement conscience de l’énergie qui se trouve dans chaque individu.

Le yoga de l’énergie est destiné à tous ceux qui désirent jouir d’une vie plus harmonieuse. En réalité, ce type de yoga aide à maîtriser les modes d’autogestion des facultés psychologiques et physiques, sur l’humeur et la santé. L’apprentissage du yoga de l’énergie comporte alors trois phases ou degrés, permettant de simplifier le contrôle des mouvements. La première étape consiste à s’initier aux 18 mouvements préliminaires. Cette série de 18 mouvements a pour but de ménager le corps physique, par le biais d’une purification par l’énergie. La seconde étape concerne un rite initiatique axé sur les 18 mouvements de Naropa. Il s’agit d’une succession de mouvements provenant du yoga tibétain, qui vise la purification par l’énergie de tout le corps de l’énergie. La dernière étape est l’apprentissage des méthodes relatives au corps du mental. Cette technique est la plus complète. Les deux premières phases ressemblent à certaines formes du yoga sutra, telles que le pranayama ou le dhyana.

Le yoga de l’énergie : des principes profonds

Le yoga de l’énergie se distingue des autres branches de yoga par ses concepts particuliers et très profonds. Posséder des accessoires de yoga appropriés ne sera de ce fait pas suffisant. En effet, certaines notions fondamentales sont à connaître, à savoir le rapport geste-respiration, le rôle capital du regard intérieur, sans oublier la maîtrise de la sensibilité.

Dans le cadre de la relation geste-respiration, il est essentiel de contrôler un geste spécifique et en même temps de prendre conscience des exercices respiratoires qui en découlent. Observer cette relation lorsque vous exécutez les mouvements vous aidera à maîtriser plus aisément votre sensibilité aux courants énergétiques.

Le yoga de l’énergie nécessite par ailleurs de déterminer avec minutie le regard vers soi. Lors de la pratique des exercices, il faut alors éviter de se focaliser sur le plan physique. Privilégier la pensée. Une fois que la méthode est assimilée, elle peut être employée sur les muscles, les organes et le squelette. Ce qui permet de parvenir au corps de l’énergie puis au corps du mental. Au yoga de l’énergie, le développement de la sensibilité se révèle aussi primordial. Celui-ci se concrétise en parallèle à l’usage de l’attention et des sens.

Bref, le yoga de l’énergie ne se résume pas à l’accomplissement de quelques gestes. Il s’agit d’enchaîner des mouvements suivant un schéma bien précis et d’effectuer des postures. Il englobe des pratiques de Naropa et de pranayama. Mais en plus, cette branche du yoga, c’est l’apprentissage de la méditation et l’art de se détendre. Bien au-delà du fait que le yoga de l’énergie requiert par exemple de bouger un bras, celui-ci implique surtout d’assimiler cet acte à une respiration maîtrisée et en parfaite harmonie avec ce geste.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *