Yoga Restauratif
Le yoga restauratif
25th septembre 2017
Yoga hormones
Le yoga des hormones
29th septembre 2017

Le hot yoga

Hot Yoga

Le hot yoga est une forme de yoga dynamique qui a été développée par Bikram Choudhury. Il comprend des techniques de respiration et 26 postures de yoga qui doivent être enchainées les unes après les autres. Après un accident de voiture, les médecins du fondateur lui ont annoncé qu’il ne pourrait plus marcher. Il découvre que, en pratiquant un certain nombre de postures de yoga régulièrement, il retrouve une santé parfaite en seulement 6 mois. Il transmet donc sa technique et part aux États-Unis pour créer ses premières écoles en Californie et en Hawaii. A partir de 1990, il forme des professeurs de yoga afin de transmettre son savoir. Pour mieux réussir vos séances de hot yoga, vous aurez besoin d’un tapis et d’une tenue confortable. Puisque le hot yoga se pratique dans une salle chauffée, il est important de glisser une bouteille d’eau dans votre sac de yoga pour rester hydraté. Voici tout ce que vous devez savoir sur le hot yoga, ainsi que ses principes et ses bienfaits :

Les principes du hot yoga

Le hot yoga s’effectue avec une séance de 90 minutes et se caractérise par un enchaînement de 26 postures de yoga précises, deux exercices de respiration différents, le tout dans une salle chauffée à 40 degrés dont l’humidité devrait atteindre 40%. L’atmosphère chaude et humide ne convient pas à tout le monde. N’oubliez pas de consulter votre médecin avant de démarrer cette méthode. Il saura vous conseillera et vous dire si la méthode vous convient.

C’est donc l’atmosphère chaude qui caractérise cette méthode de yoga. Le hot yoga, effectué dans une pièce chauffée, entraîne un travail cardio-vasculaire qui permet de brûler autant de calories que les autres activités physiques intenses. La transpiration est la défense naturelle du corps pour le maintenir à une température de 37 degrés. Vous pouvez donc vous attendre à beaucoup transpirer pendant vos séances de hot yoga.

Les bienfaits du hot yoga

Une pratique régulière du hot yoga offre un grand nombre de bienfaits, parmi lesquels :

  • L’élimination des bactéries et des toxines par la transpiration
  • Un meilleure circulation sanguine et oxygénation du sang
  • La prévention d’un grand nombre d’infections diverses
  • Un massage et un drainage du système lymphatique
  • Une amélioration du fonctionnement au niveau du cœur
  • Donne plus d’énergie
  • Augmente la capacité de concentration
  • Soulage les maux aux articulations et au dos
  • Atténue les problèmes d’insomnie, de dépression et les migraines

De plus, le hot yoga permet d’affiner votre silhouette et de renforcer les muscles du corps. En effet, la chaleur aide à étirer son corps. Les muscles se relâchent mieux et plus rapidement. Vous pourrez donc aller plus loin dans vos étirements.

Hot Yoga

Le hot yoga apporte également des bienfaits sur la santé mentale. Vu que les muscles se décontractent plus facilement grâce à la chaleur, les tensions s’effacent et la relaxation est immédiate. Cette méthode vous aidera donc à évacuer votre stress.

Comment se déroule une séance de hot yoga ?

Une séance de hot yoga s’effectue avec 26 postures à enchaîner. Il répond au protocole appelé « asanas » et les mouvements sont effectués dans un ordre précis pour la chaîne musculaire. Voici les 26 postures du hot yoga :

  • La demi-lune : On commence debout les paumes jointes au-dessus de la tête et on étire sur le côté gauche et le côté droit.
  • Tête aux pieds : On relâche le haut du corps, en position debout, et on vient toucher les pieds en se penchant en avant.
  • La posture curieuse : On plie les genoux et on descend avec les bras tendus vers l’avant.
  • L’aigle : En position debout, on croise les bras et les jambes pour tenir en équilibre.
  • Front contre genoux : On se penche pour attraper la plante de son pied, la jambe relevée au maximum.
  • L’arc debout : En position debout, on attrape une jambe et on l’étire en arrière.
  • Le bâton en équilibre : Une jambe en arrière, on avance le haut du corps pour que le corps soit perpendiculaire à notre jambe au sol.
  • Jambes écartées, front au sol : Debout, on écarte les jambes et on penche le dos pour attraper nos chevilles.
  • Le triangle : On écarte les bras pour former une ligne parallèle au sol. Ensuite, on plie un genou à 90 degrés.
  • Jambes séparées, front au genou : Avec les jambes positionnées en fente, on avance le haut du corps pour attraper notre pied avant. Il faut toucher le genou avec le front.
  • L’arbre : Debout, on joint les paumes de main devant le buste. Ensuite, on plie une jambe et on la pose sur le genou opposé.
  • Posture sur les orteils : Une fois qu’on tient la posture de l’arbre, on descend les fesses pour tenir en équilibre sur les orteils du pied qui est au sol.
  • Le cadavre : Pour restabiliser le corps, on s’allonge sur le dos.
  • La récupération : On rallonge les jambes et on se penche en avant pour attraper les orteils.
  • Le cobra : Sur le ventre, on pose les mains à plat et on relève le buste, la tête vers le plafond.
  • La locuste : On s’allonge sur le ventre et on ramène nos mains à plat sous le bassin. Ensuite, on essaie de relever les pieds avec les jambes tendues.
  • La locuste entière : Dans la même position que pour la locuste, on relève le haut du corps.
  • L’arc au sol : Dans l’enchaînement des postures précédentes, on attrape nos chevilles, en regardant droit devant soi.
  • Posture fixe et solide : On s’assoit à genoux en posant les pieds de chaque côté des cuisses. Ensuite, on se penche en arrière jusqu’à poser sa tête sur les avant-bras.
  • La demi-tortue : Assis à genoux avec les pieds sous les fesses, on tend les bras en avant et on regarde le sol.
  • Le chameau : Sur les genoux, on penche la tête en arrière en pliant le dos. On attrape les chevilles en avançant le bassin au maximum vers l’avant.
  • Le lapin : Assis sur les genoux avec les pieds sous les fesses, on se penche en avant et on vient attraper nos chevilles.
  • La jambe étirée : Au sol, les jambes écartées, on ramène un pied vers l’intérieur de la cuisse opposée. Ensuite, on attrape la plante de l’autre pied.
  • La respiration de feu : On s’assoit sur les genoux et on se concentre sur notre respiration en gardant les yeux fermés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *