Hot Yoga
Le hot yoga
28th septembre 2017
Succès du Yoga
Pourquoi le yoga a-t ’il autant de succès ?
4th octobre 2017

Le yoga des hormones

Yoga hormones

Toutes les femmes connaissent un changement du taux d’hormones à un moment de sa vie. Pour certaines personnes, ces changements peuvent être difficiles à gérer. Ce que vous ne savez peut-être pas est qu’il existe un moyen de stimuler naturellement la production d’hormones grâce à la pratique du yoga. Le yoga des hormones est un style de yoga qui a été développé par Dinah Rodriguez dans les années 1990. La discipline, également appelée « yoga thérapeutique hormonal » est une alternative naturelle au traitement hormonal de substitution. Elle comprend des postures de yoga dynamiques et des techniques de respiration intenses. L’objectif de ce style de yoga est d’effectuer un travail spécifique sur les glandes pour augmenter le taux d’hormones. La pratique est adaptée aux femmes ménopausées et aux adolescentes qui souffrent de problèmes hormonaux. Vous n’aurez besoin que d’un tapis de yoga de bonne qualité et d’une tenue confortable pour vos séances. Il existe également un grand nombre d’accessoires de yoga à utiliser comme des casquettes de yoga, des sacs ou des bijoux. Voici tout ce que vous devez savoir sur le yoga des hormones, ainsi que sur ses principes et ses bienfaits :

Les principes du yoga des hormones

Le yoga des hormones est une méthode naturelle qui augmente la production d’hormones et aide les femmes à se sentir plus épanouies à tout âge. Il a été inventé par Dinah Rodrigues, une yogathérapeute d’origine brésilienne. Depuis qu’elle a développé la série d’exercices pour réactiver la production des hormones, Dinah voyage régulièrement entre les Etats-Unis et l’Europe pour enseigner sa pratique. C’est lors d’une visite chez son gynécologue qu’elle a eu l’idée de mettre en place une pratique qui aide les femmes à lutter contre les troubles hormonaux.

Ce style de yoga a tout d’abord l’objectif d’activer la production des hormones féminines. En effet, beaucoup de femmes souffrent d’un taux d’hormones très bas. La principale cause de la baisse de l’œstrogène et d’autres hormones est le stress. Cette pathologie entraîne des symptômes comme la perte des cheveux, la perte de la mémoire, les insomnies, les migraines, la fatigue, les bouffées de chaleur et de l’arthrose.

Le yoga des hormones utilise la respiration et des contractions de certaines parties du corps pour augmenter l’énergie vitale. Combiné à des exercices antistress, on favorise la production d’hormones. En effet, le stress et la ménopause provoquent un dérèglement des hormones. C’est pour cela que la pratique antistress du yoga des hormones peut avoir des effets bénéfiques sur le système endocrinien et l’organisme. Chaque posture de yoga cible des zones particulières et agit sur une glande spécifique.

Les bienfaits du yoga des hormones

Pour profiter d’un maximum de bienfaits, il est conseillé de pratiquer le yoga des hormones au moins 3 fois par semaine. Il permet :

  • La réactivation et l’équilibre des principales glandes responsables des sécrétions hormonales (tyroïde, ovaires et hypophyse)
  • L’élimination des bouffées de chaleurs, de l’insomnie, des tendances dépressives et des migraines.
  • La diminution de la sécheresse des muqueuses et de la peau, les tendinites et l’arthrose.
  • La stimulation de la libido.
  • Le remplacement d’un traitement hormonal.
  • La prévention des problèmes de circulation de cholestérol et d’ostéoporose.
  • L’élimination des symptômes émotionnels comme l’angoisse, les crises de panique, les changements d’humeur et l’irritabilité.
  • L’amélioration de l’état de la peau

Yoga des hormones

Comment se déroule une séance de yoga des hormones ?

Le yoga des hormones est une discipline qui peut être pratiquée par la plupart des personnes. La plupart des grandes villes proposent maintenant des séances de cette pratique. Généralement, les séances se déroulement suivant plusieurs étapes fondamentales. Cependant, elles peuvent varier en fonction des préférences de votre professeur et du niveau du groupe.

  • On effectue une série de postures de yoga qui sont toutes associées à une respiration. Cette étape permet d’éveiller l’énergie dans le bassin.
  • Après la pratique des postures, le cours contient généralement des visualisations à partir de l’hypophyse.
  • On termine la séance par des exercices antistress qui vont contribuer à lutter contre la diminution des taux d’hormones féminines.

Le yoga des hormones, pour qui ?

Même si le yoga des hormones peut être pratiqué par tous, il est plus bénéfique pour :

  • Les femmes âgées de plus de 35 ans qui présentent des symptômes
  • Les femmes qui traversent la ménopause
  • Les personnes concernées par l’hypothyroïdie
  • Les femmes qui présentent un taux d’hormones trop bas
  • Toute femme qui a des ovaires polykystiques ou des kystes
  • Les femmes qui souffrent d’infertilité
  • Toute femme qui traverse la ménopause, qu’elle soit prématurée ou pas
  • Les adolescentes ou femmes qui souffrent de crampes ou de saignements excessifs pendant leurs règles.

Nos conseils

  • Consultez un médecin avant de pratiquer le yoga des hormones. En effet, il est contre-indiqué en cas de cancer du sein ou des ovaires, hyperthyroïdie importante, grossesse, problèmes cardiaques ou endométriose avancée.
  • La respiration est un des piliers du yoga donc ne retenez pas votre souffle. Apprenez les techniques de respiration et utilisez les pendant vos séances et lorsque vous êtes stressé.
  • Terminez votre séance avec dix minutes de relaxation profonde. Allongez-vous et faites des respirations profondes et régulières.
  • Etirez-vous pendant 5 minutes avant et après chaque séance. Il est important de respecter cette étape pour éviter les blessures et gagner en souplesse.
  • Ne vous découragez pas. Le yoga est avant tout une discipline qui a pour objectif de vous relaxer. Si vous n’y arrivez pas du premier coup, ce n’est pas grave.
  • Optez pour un tapis de yoga épais et de bonne qualité pour effectuer vos séances. Cela évitera les blessures et les douleurs aux articulations.
  • Effectuez vos séances pieds nus et portez une tenue de yoga confortable qui ne limite pas vos mouvements. N’oubliez pas de choisir une brassière de yoga pour vous apporter un maximum de soutien. N’oubliez pas de glisser un gilet dans votre sac de yoga au cas où vous ayez froid !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *