Yoga pour seniors
Le Yoga pour les seniors
10th août 2017
Power Yoga
Le Power Yoga
16th août 2017

Le Jnana yoga

Jnana Yoga

Le Jnana yoga, ou yoga de la connaissance, est une forme de yoga dans laquelle la raison joue un rôle primordial. Le terme « Jnana » signifie connaissance, discernement ou sagesse. A l’origine, le Jnana yoga a été enseigné par Krishna dans la Bhagavad-Gita. La méthode principale de ce yoga est l’investigation du Soi par les pensées. Avec le Karma yoga, le Raja yoga et le Bhakti yoga, c’est l’une des quatre voies de réalisation spirituelle. Même si le Jnana yoga ne comprend pas d’exercices physiques, ne laissez pas votre brassière de yoga de côté ! En effet, le Jnana yoga est essentiellement intellectuel, mais vous pouvez pratiquer d’autres méthodes de yoga en même temps. Le Jnana yoga vise l’état spirituel le plus profond. Il signifie donc la connaissance absolue, la vérité et la sagesse éternelle. Pour pratiquer le Jnana yoga, vous devez suivre une formation avec un maître spirituel. Les autres formations proposées aujourd’hui sont seulement théoriques. Les personnes qui pratiquent le Jnana yoga sont appelées des “Jnanins”. Voici tout ce que vous devez savoir sur les principes et la pratique du Jnana yoga :

Les principes du Jnana yoga

Grâce à la connaissance, les yogis sont invités à apprendre à faire la différence entre la réalité et la projection de leur égo. Le rôle principal de la connaissance est d’éliminer les fausses conceptions pour révéler la vraie nature de soi. Parmi les fausses conceptions de soi, on retrouve :

  • L’entourage (les amis, la famille) et les possessions
  • Le pays d’origine ou d’habitation
  • La santé ou la maladie/ la jeunesse ou la vieillesse
  • Les énergies vitales comme la faim et la soif
  • Le mental, les doutes et les désirs
  • Les émotions comme la haine ou la passion
  • Les idéologies, la foi, les croyances

L’idée est d’accumuler des connaissances spécifiques qui nous libèrent. Pour atteindre la liberté grâce au Jnana yoga, il faut prendre du recul sur ses priorités, son mode de vie, son rapport à son corps, ses préoccupations, sa nature primitive, son égo, sa nature supérieure et le Soi. Afin d’aborder cette forme de yoga, les qualifications requises sont les suivantes :

  • La possibilité de faire la différence entre ce qui est permanent et ce qui est impermanent.
  • Une connaissance approfondie des textes
  • L’acuité intellectuelle et la capacité de raisonner
  • L’esprit calme et la maîtrise de soi
  • La stabilité de l’esprit et la concentration
  • L’aspiration à la délivrance et le détachement
  • La cession de toute activité à but intéressé
  • L’endurance et le courage
  • La patience et la foi dans la vérité qui est exposée dans les textes sacrés

Toutes ces choses sont donc extérieures au Soi. Le Soi est la conscience dans son état pur, naturel et intemporel. On distingue également différentes approches qui poursuivent toutes le même objectif : rechercher l’unité et le lien entre la conscience cosmique et la conscience individuelle. Pour certaines personnes, le Jnana yoga est la discipline qui leur permet de vivre une unité intérieure par la pratique de la connaissance intellectuelle et de la lecture de textes.

La pratique du Jnana yoga

En se basant sur la doctrine philosophique de l’Advaïta, le Jnanin utilise la discrimination pour sortir de l’illusion et de l’ignorance. Cela lui permet d’atteindre un niveau de conscience pour se fondre en Brahman. Même si des enseignements existent en Occident, ils sont purement théoriques. La vraie pratique du Jnana yoga est extrêmement difficile et nécessite une grande détermination. Le Jnanin ne doit pas espérer ou invoquer l’aide divine et ne doit rien accepter sans que sa propre intelligence le prouve.

Pour pratiquer le Jnana yoga, deux voies peuvent être suivies :

  • La voie de l’affirmation : Le Jnanin se tourne vers la recherche de la totalité. Progressivement, il doit faire entrer toute la multiplicité de la vie dans le sein de l’unité. En même temps, il doit chercher naturellement à voir l’essence de chaque objet.
  • La voie de la négation : Ici, il faut travailler sur la conception que l’on fait de soi-même. Les Jnanins se posent toujours la question “Qui suis-je ?”. L’objectif est de se détacher de son ego et de son corps physique.

Jnana Yoga

Dans la pratique du Jnana yoga, on distingue quatre moyens précis. Ils sont considérés comme des entraînements préparatoires et sont cités dans le Vivekacudamani de Adi Shankara. Les quatres moyens sont :

  • Viveka
    Il s’agit de la capacité de discerner l’irréel et le réel. On appelle également ce moyen “la discrimination”.
  • Vairagya
    Vairagya signifie la capacité à se détacher des choses et des désirs matériels.
  • Shad-sampar
    Ce sont les six vertus : la maîtrise de soi (dama), la tranquillité mentale (sama), l’endurance (titiksha), l’attention juste de l’esprit (samadhana), la capacité à rester équinisme face à des difficultés existentielles (urarati) et la foi (shraddha).
  • Mumukshutva
    Mumukshutva signifie le désir profond de se libérer. C’est donc une forte détermination de se libérer de son ignorance et de se concentrer uniquement sur la connaissance.

Le Jnana yoga et le Bouddhisme

Le Jnana yoga a de nombreux points communs avec le Bouddhisme puisque pour les deux croyances, on considère que la source de la souffrance est l’ignorance de ce qu’il est réellement. C’est cette illusion qui nous fait identifier la souffrance à nos corps, nos statuts sociaux, nos pensées et nos émotions. L’objectif est donc de s’orienter vers une conscience globale sans s’identifier à une partie du corps ou à une fonction active d’une personne.
Pour arriver à une conscience globale, il faut développer le discernement qui repose sur la vigilance et la capacité à mettre en place la conscience témoin qui nous empêche de toujours nous identifier à tout ce qui nous arrive, à l’intérieur comme à l’extérieur.

Avec le Bhakti yoga, le Raja yoga et le Karma yoga, le Jnana yoga fait donc partie des quatre voies du yoga classique. Ce sont des méthodes de yoga intellectuelles et spirituelles et ne nécessitent pas la pratique de postures de yoga. C’est pourquoi c’est une bonne idée de pratiquer plusieurs styles de yoga en même temps. Pourquoi ne pas opter pour le Jnana yoga tout en enfilant votre leggings de yoga de temps en temps pour vos séances de Hatha yoga ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *