Les meilleures applications de yoga
Les 8 meilleures applications de yoga
21st juin 2019
Le Sri Yantra et ses avantages
Le Sri Yantra et ses avantages
28th juin 2019

Le Yoga Nadi Shuddhi

Le Yoga Nadi Shuddhi

Personne ne peut le nier, le yoga est une discipline assez complexe. Pour le maîtriser complètement, vous devez parcourir un « très » long chemin. Axé sur divers exercices, tels que les postures yogiques, la méditation ainsi que les exercices de respirations ou pranayama, il a pour principal objectif d’harmoniser le corps et l’esprit. Parmi les pranayamas les plus connus, nous parlerons spécialement dans cet article de Nadi Shuddhi, qui consiste à équilibrer les flux solaire et lunaire, grâce à un souffle alterné. Avez-vous déjà pratiqué ce type de yoga ? Aimeriez-vous être un spécialiste de cet exercice ? Avant de commencer vos exercices sur le tapis de yoga, découvrez d’abord les informations qui suivent. Cela vous permettra de mieux vous préparer à vos entraînements.

Nadi Shuddhi : la respiration alternée pour purifier les nadi

Nadi Shuddhi ou Nadi Shodana fait partie des pranayamas les plus pratiqués. Cet exercice de respiration basique permet d’équilibrer les énergies. Le yoga Nadi Shuddhi est une méthode permettant de purifier les canaux énergétiques du corps ou nadi. Les nadi sont les canaux dans lesquels les énergies sont acheminées. Ils sont comparables aux méridiens de l’acupuncture. Il existe 72 000 nadi, dont les trois principaux sont Sushumna, Pingala correspondant à la narine droite et Ida à la narine gauche, lesquels sont sollicités lors des exercices de Nadi Shuddhi. Cette pratique a pour objectif de nettoyer ces trois canaux. Concrètement, elle consiste à respirer de manière consécutive par chaque narine.

C’est un fait, une personne respire davantage d’une narine que d’une autre. La respiration par une narine équivaut à un cycle. Durant un laps de temps allant d’une à deux heures, la respiration s’effectue par exemple uniquement par la narine gauche. Puis elle se fait par les deux narines pour finir par la narine droite, aussi pendant une à deux heures. Ainsi, la respiration doit être cyclique, d’une narine à une autre. Dans l’idéal, les cycles doivent présenter un équilibre absolu et doivent se succéder. Dans le cas où une narine est en activité pendant trois cycles de suite, cela peut troubler votre équilibre énergétique et engendrer des problèmes psychologiques ou physiques.

Pour être en très bonne santé, les cycles respiratoires doivent être équilibrés. Grâce au Nadi Shuddhi, vous pouvez retrouver l’équilibre entre les cycles, et les garder en ordre. D’après d’anciens préceptes, le dérèglement des cycles du souffle provoque des dysfonctions énergétiques, psychiques et physiques. Ce qui signifie que quand le cycle est désorganisé, cela peut indiquer que vous couvez une maladie ou que votre corps est faible. Cela peut également vouloir dire que vous êtes dans un état de dépression ou que vous avez une diminution d’énergie. Grâce au Nadi Shuddhi, vous pouvez remédier à ces problèmes. Il est recommandé de le pratiquer à raison de 2 ou trois 3 par jour, pendant au minimum un quart d’heure.

Le souffle est la représentation exacte de l’état des énergies intérieures, et constitue un excellent moyen pour les harmoniser. Le souffle est une connexion entre chaque partie de l’être humain : le corps, les pensées, les énergies. Il connecte également l’être à l’extérieur. Toutes les fois où vous respirez, c’est une allée et venue entre l’extérieur et l’intérieur. Grâce au souffle, vous obtenez des choses, mais vous en donnez aussi.

Bref, grâce à toutes ces informations, vous comprendrez que bien respirer est fondamental, surtout quand vous savez que la respiration régule les énergies du mental et du corps. Avec la respiration alternée ou Nadi Shuddhi, vous restez en bonne santé tout en conservant une grande stabilité au niveau de votre équilibre nerveux. Si vous avez des problèmes d’insomnie, cet exercice vous sera d’une aide précieuse. De plus, il permet de vous détendre, de travailler votre concentration et de mieux vous connaître.

Nadi Shuddhi en pratique

Voici comment vous devez pratiquer cet exercice de respiration. Même s’il s’agit d’exercice de respiration, n’oubliez pas de porter des vêtements de yoga confortables. Pour commencer, prenez une position assise, de sorte que votre dos reste droit sans pour autant ressentir des tensions. Si vous en éprouvez le besoin, rehaussez votre postérieur à l’aide de coussins.

Posez ensuite le majeur et l’index de votre main droite de part et d’autre de votre nez, légèrement sur le front. Vous vous servirez de votre annulaire et de votre pouce pour fermer successivement vos narines. Démarrez en expirant des deux narines, puis en inspirant par la narine gauche. Puis continuez à changer de narine au moment où vous expirez. Ainsi, vous obtenez : expiration narine droite, inspiration narine droite, expiration narine gauche, inspiration narine gauche et ainsi de suite. Achevez en inspirant à droit puis en expirant par les deux narines.

Un temps de respiration doit par ailleurs être respecté. À titre d’exemple, vous commencez par inspirer pendant 5 secondes puis expirer pendant 10 secondes, puis inspirer de nouveau pendant 6 secondes et expirer pendant 12 secondes et augmenter progressivement la durée de vos respirations, autant que vous le pouvez. Au fur et à mesure, prolongez votre souffle et le temps de respiration. Mais soyez toujours concentré sur votre respiration et restez calme. Aussi, l’exercice doit être accompli sur une durée de 10 minutes non-stop. Répétez l’exercice à plusieurs reprises par jour et prolongez petit à petit sa durée.

Durant l’entraînement, maintenez vos yeux fermés en fixant un point intérieur. Et pour que votre concentration soit très élevée, pensez à réciter un mantra. Prononcez « Ram » pour la narine droite et « Yam » pour la narine gauche. Vous n’êtes pas obligé de formuler les mantras à haute voix. Vous pouvez le faire mentalement.

Bref, le Nadi Shuddhi est une technique de respiration douce qui apaise le mental et les émotions, et aide à surmonter les craintes. Exécutée en pleine conscience, elle purifie profondément le corps. Cette forme de respiration permet de vous recentrer.
Si vous souhaitez vous adonner à cet entraînement, faites-le à jeun et en gardant toujours le dos bien droit. Parce que cette respiration est assez puissante, effectuez-la doucement, sans forcer votre corps. Si à priori les pranayamas ne revêtent aucun risque, ils peuvent cependant vous bouleverser sur le plan émotionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *