Faut-il pratiquer le yoga seul ou en groupe ?
Faut-il pratiquer le yoga seul ou en groupe ?
21st août 2019
Le yoga, un sport ?
Le yoga, un sport ?
23rd août 2019

Le yoga pour les gymnastes

Le yoga pour les gymnastes

Quoi que vous puissiez penser du yoga, cette discipline est différente de toute activité physique. Que vous pratiquiez la natation, la course à pied, le basket ou le vélo, chacun de ces sports sollicite uniquement les muscles striés. Peu importe les mouvements que vous réalisez, vous mobilisez certaines zones de votre corps. C’est alors que les muscles se contractent puis se détendent. En revanche, les postures yogiques ont pour objectif de travailler tous les groupes musculaires. Cela les rend plus souples et améliore leur mobilité.

Tout ceci pour vous dire que la pratique du yoga est complète et permet l’harmonie du corps et de l’esprit. Il est bénéfique pour tous. De plus en plus de gymnastes choisissent de s’adonner à cette discipline pour compléter leurs entraînements. Et ils se sentent plus performants et plus épanouis. Le yoga peut en effet convenir à ces sportifs. Vous n’y croyez pas ? Le yoga est avantageux sur le plan physique et spirituel. Les postures ci-dessous sont idéales pour les gymnastes. Si comme eux vous aimiez vous essayer au yoga, munissez-vous de vêtements de yoga confortables.

Les avantages d’allier yoga et gymnastique

Il est dit que pratiquer une activité physique régulière permet de maintenir la forme. Cependant, la pratique de la gymnastique peut devenir très fatigante pour le corps, en particulier si vous êtes un grand adepte et que vous vous y consacrez de nombreuses heures chaque semaine. En réalité, plusieurs heures d’exercices et de pratiques sportives peuvent à la longue épuiser grandement le corps.

Certes, le sport permet d’entretenir la forme, mais il est essentiel d’intégrer à vos exercices des séances d’étirements qui aideraient votre corps à se libérer des tensions et du stress qu’implique la pratique du sport. Cela aide à préparer votre corps à l’effort en vue d’une prochaine session. La faculté du corps à l’effort dépend en grande partie de son aptitude à la relaxation. Grâce à des séances relaxantes de yoga, vous optimisez les capacités de votre corps. D’où l’importance de dédier quelques minutes de votre temps au yoga.

Les bienfaits du yoga pour les gymnastes

Associant exercices de respiration, posture, méditation, détente et alimentation équilibrée et saine, le yoga vous aide à conserver bien-être, harmonie et équilibre. Il vous permet de vous connecter avec vous-même, de vous focaliser sur vous et de susciter les capacités qui se cachent en vous. Les asanas agissent sur le plan physique en maintenant la souplesse et la robustesse du corps. De plus, elles garantissent le bon fonctionnement des systèmes de l’organisme. Ces exercices ont également un impact au niveau émotionnel et mental. Ils permettent effectivement de tirer pleinement profit de votre potentiel et de mieux vous maîtriser.

Et ce n’est pas tout, car le yoga travaille les muscles en profondeur et développe une force uniforme sur toutes les parties du corps. Les asanas, qui sont exécutées en même temps que des exercices de respiration, sollicitent les muscles de moult manières. C’est alors qu’ils deviennent plus résistants et plus fermes.

Comme cela a déjà été mentionné, le yoga est accompli à travers des pranayamas ou exercices de respiration. Grâce à ceux-ci, vous reconnectez l’esprit et le corps. Cela vous aide à mieux gérer le stress, à vous recentrer, à avoir plus confiance en vous et vous concentrer davantage.
Et puisque le yoga est une discipline qui vous incite à être à l’écoute de votre corps, il vous permet de mieux le connaître ainsi que ses limites. Ce qui vous évitera les blessures lors de vos entraînements de gymnastique. En général, à l’issue de chaque séance de yoga, une partie du temps est réservée à la relaxation. Grâce à celle-ci, votre corps récupère efficacement après avoir fourni des efforts. Elle offre à votre corps le temps de s’acclimater aux changements, elle contribue à l’élimination des tensions musculaires et vide l’esprit. Bref, gymnastes ou non, le yoga procure de multiples bienfaits.

Les postures recommandées aux gymnastes

Pour vous aider à facilement atteindre vos objectifs sportifs, effectuez les postures suivantes au terme d’un entraînement ou simplement quand vous en avez envie.

La posture du chien tête en bas ou Adho Mukha Savasana

Pour commencer, mettez-vous à plat ventre et placez vos mains sur votre tapis de yoga, en dessous de vos épaules. Prenez appui sur vos mains et étirez vos bras. Relâchez votre coup et faites en sorte d’éloigner vos épaules de vos oreilles. Étirez maintenant votre colonne vertébrale dorsale et redressez vos hanches. Placez votre buste proche de vos cuisses et maintenez la partie inférieure de votre dos bien droite. Fléchissez ensuite les genoux en vous appuyant sur vos talons. Quand vous exécutez cette pose, si vous sentez beaucoup de pression sur vos épaules, vous pouvez diminuer l’espace entre vos pieds et vos mains. Réalisez cet exercice pendant 5 respirations profondes puis passez à la prochaine pose.

La position du singe ou Kapyasana

En gardant la position du chien tête en bas, ramenez votre pied droit en avant et posez votre genou gauche au sol. Poussez sur vos jambes tout en étirant vos bras vers le ciel jusqu’à ce que vous sentiez un étirement au niveau de votre cuisse gauche. Si vous pouvez le faire, cambrez un peu votre dos en arrière en formant un arc à partir du genou gauche jusqu’à vos doigts. Tendez le coccyx vers le sol pour que la partie inférieure de votre dos ne soit pas comprimée. Respirez profondément 5 à 10 fois puis réitérez l’exercice en amenant cette fois le pied gauche vers l’avant.

La pose du pont ou Setu Bandhasana

Démarrez l’exercice en vous couchant sur le dos. Pliez vos genoux, et posez vos pieds à la largeur de vos hanches. Conservez vos bras allongés de chaque côté de votre corps et dirigez vos paumes vers le sol. En inspirant, allongez votre coccyx vers l’avant et relevez le bassin vers le plafond. Roulez bien vos épaules en arrière afin de prendre appui sur les omoplates. Tenez cette pose pendant 5 à 10 respirations.

En plus de vous conférer plus de souplesse, de renforcer vos muscles et d’améliorer votre équilibre, ces asanas vous aideront à détendre votre esprit et à le calmer. Vous avez tout à gagner en choisissant de pratiquer le yoga !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *