Le yoga pour les gymnastes
Le yoga pour les gymnastes
22nd août 2019
Yoga : pourquoi commencer ?
Yoga : pourquoi commencer ?
28th août 2019

Le yoga, un sport ?

Le yoga, un sport ?

Désireux de conserver la forme, d’avoir plus d’endurance ou encore d’être plus mince, plusieurs personnes se tournent aujourd’hui vers le yoga pour atteindre ces objectifs physiques. Si le yoga est avant tout un art visant à harmoniser le corps et l’esprit, il peut également aider à tonifier le corps et à être plus robuste. D’ailleurs, cette discipline est à ce jour pratiquée dans plusieurs centres de fitness, à l’égal d’autres activités sportives permettant de raffermir le corps ou de renforcer les muscles. Mais le yoga peut-il véritablement être considéré comme un sport ? Il semble que la réponse soit affirmative. Pouvant revêtir des formes dynamiques qui s’exécutent sur le tapis de yoga et qui négligent parfois la dimension spirituelle, le yoga peut être accompli comme un sport. Pour vous le prouver, découvrez les points ci-dessous.

Le sport et le yoga : de nombreux points communs

Dans certains dictionnaires, il est dit que le sport est une activité physique dont le but est d’améliorer la condition physique, ou qu’il s’agit d’une activité regroupant différents exercices physiques pouvant être réalisés en équipe ou individuellement. En regardant ces définitions de près, vous remarquerez que le sport et le yoga peuvent présenter plusieurs points communs. D’abord, l’exécution des asanas constitue une activité physique. Si vous débutez dans cette discipline, vous constaterez très vite que le yoga requiert une certaine force, de la souplesse, un bon enchaînement des mouvements, une bonne respiration… Ainsi, le yoga n’est pas si simple à appliquer, bien qu’il soit à la portée de tous. Il demande du travail et de la persévérance, comme tout autre sport.

Un des principaux objectifs du sport est de consolider le corps et de le détoxifier. Il en est quasiment de même pour le yoga. À titre d’exemple, le Hatha yoga est une activité physique peu intense. Si vous souhaitez vous initier au yoga, commencer par ce type de yoga est parfaitement indiqué. Le Vinyasa Yoga, qui est plus énergique, permet de travailler l’endurance et la fluidité des mouvements, à travers des postures effectuées à la cadence de la respiration. L’Ashtanga Yoga est plus vif que les deux précédentes formes de yoga. C’est une pratique plus rigoureuse. Il existe moult autres formes yogiques aussi sportives.

À l’instar du sport, le yoga exige un certain effort qui consiste à savoir équilibrer la relaxation et la tension musculaire. Toutefois, l’effort ne découle pas d’une excellente performance, et la pratique du yoga apprend petit à petit que le corps a ses limites. Les points communs entre le sport et le yoga ne se résument pas à ces points. En réalité, la régularité est une autre qualité commune à ces deux activités, de même qu’un mode de vie saine et une bonne ligne de conduite.

Quelques dissemblances à souligner

En dépit de ces points similaires, le yoga ne peut être qualifié de sport à partir du moment où le sport est du ressort de la concurrence ou du loisir. En premier lieu, au yoga, personne n’est ni perdant ni gagnant. Il ne s’agit pas d’une activité individuelle ou collective, car l’idée est de travailler à l’unisson pour chacun et à la fois pour tous les pratiquants.

Le yoga est assez complexe à expliquer. Cette discipline vous ouvre la porte du monde. À mesure que vous progressez au yoga, vous commencez à vous rendre compte que cette pratique est plus axée sur la spiritualité et l’énergie que l’état physique. Contrairement au sport, lorsque vous évoluez au yoga, cela vous aide à vous intérioriser, et à prendre davantage conscience de ce qui est en vous que ce que vous accomplissez extérieurement avec votre corps.

Le Yoga, pour compléter la pratique sportive

En effectuant une brève synthèse de ce qui a été mentionné plus haut, dire que le yoga et le sport se complètent serait plus correct. Les deux activités ne sont pas totalement distinctes et pourtant, elles ne se ressemblent pas non plus trait pour trait. En somme, sport et yoga peuvent faire bon ménage. D’ailleurs, un grand nombre de sportifs professionnels l’ont compris, si bien que ces derniers ont intégré le yoga dans leur rituel sportif journalier. Les postures réalisées durant les entraînements yogiques aident à mieux coordonner les mouvements et améliorent la souplesse. Grâce à des exercices rythmés par la respiration, les asanas travaillent la synchronisation de vos gestes. Elles stimulent les muscles dorsaux, les muscles profonds ainsi que le milieu du corps. Ce, afin de parer aux blessures et d’adopter une meilleure posture. Tout cela est avantageux pour mieux pratiquer le sport.

Bref, le yoga aide le corps à afficher plus de performance dans la pratique du sport. En matière de récupération après une activité physique intense, le yoga aide à se détendre et à lâcher prise. Il peut contribuer à une meilleure santé physique. Même si à ses origines le yoga privilégie tout ce qui concerne l’âme, le yoga actuel peut vous permettre d’être plus performant au sport. En même temps, il peut vous aider à soulager une douleur au dos, à vous débarrasser du stress qui vous pèse, à être plus robuste ou plus souple, à mieux dormir…

Mieux encore, en tant que complément au sport, le yoga et les asanas peuvent être vus non comme des objectifs à atteindre, mais plutôt comme des occasions pour mieux vivre l’instant présent et mieux se concentrer. Au-delà des bienfaits physiques qu’il procure, le yoga peut ainsi vous aider à trouver le juste équilibre entre votre esprit et votre corps. Toutes les asanas que vous exécutez vous aident à mieux connaître vos sensations, vos limites, vos sentiments… Une fois encore, tout ceci peut vous être d’une aide précieuse au sport.

En conclusion, le yoga peut être considéré comme un sport, dans la mesure où chacune de ces activités permet de vous sentir mieux dans votre corps, d’augmenter votre force et votre endurance et de rester en pleine forme. En effet, vous pouvez entretenir votre condition physique grâce à une pratique sportive régulière ou une pratique yogique régulière. Néanmoins, au yoga, l’esprit de compétition est inexistant. Quand vous vous y adonnez, ne vous comparez surtout pas aux autres. Ne tentez pas de savoir si telle personne réalise mieux que vous telle ou telle asana. Vous n’arriverez pas à avancer en pensant de la sorte. Et pour tirer pleinement profit de vos entraînements yogiques, n’oubliez pas de porter des vêtements de yoga confortables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *