Le Sri Yantra et ses avantages
Le Sri Yantra et ses avantages
28th juin 2019
Pensées positives et méditation
Pensées positives et méditation
4th juillet 2019

Les 5 rites tibétains

Les 5 rites tibtains

Le yoga est une discipline enrichissante qui vous dévoile au fil de votre pratique plusieurs enseignements. Aujourd’hui, que diriez-vous d’approfondir les 5 rites tibétains ? En avez-vous déjà entendu parler ? Les 5 tibétains sont en fait une série de 5 exercices yogiques exécutés depuis bien des siècles par des moines bouddhistes résidant dans les hautes terres de l’Himalaya. Réalisés quotidiennement, ces exercices sont bénéfiques. S’ils ont été cachés pendant longtemps, cet enchaînement de yoga a été mis au grand jour en occident vers 1939 grâce à l’ouvrage de Peter Kelder « The eye of revelation ». Celui-ci a par la suite été renommé « Ancien Secret of the Fountain of Youth ». À ce jour, la pratique n’est plus secrète et grâce aux informations suivantes, vous maîtriserez les 5 rites tibétains à la perfection. Et pour vous exercer dans le plus grand confort, portez un legging de yoga approprié.

Les bienfaits des 5 tibétains

Vous entraîner au quotidien aux 5 tibétains peut vous être des plus avantageux. Exercice respiratoire et très physique, ils stimulent tout l’organisme. Comme certaines formes de yoga, ces exercices revivifient, réduisent le stress et procurent un bien-être extrême, aussi physique que mental. Leurs bienfaits sont multiples, et grâce à leur facilité d’exécution, tout le monde peut parfaitement s’y prêter.
Côté santé, ils peuvent constituer des traitements préventifs par excellence et peuvent être opérants dans le cadre de processus d’autoguérison.

Combinés à une bonne hygiène de vie, ils favorisent considérablement l’espérance de vie. La majorité des personnes qui s’adonnent à ces exercices de manière journalière en tirent de nombreux bénéfices et les trouvent agréables et simples à accomplir.
Mais cette discipline ne cherche pas à atteindre un objectif précis. La santé, la longue durée de vie, la bonne condition physique ou encore l’esprit en paix ne représentent que des avantages obtenus grâce à la réalisation des mouvements.

Comment agissent les 5 rites tibétains ?

Mis à part les mouvements doux qu’induisent les 5 Tibétains sur certaines articulations et certains muscles, et notamment ceux de l’épine dorsale, les effets bienfaisants des 5 Tibétains se répercutent sur l’activation des Méridiens et des Chakras. Ces réseaux et centres énergétiques, usuellement stimulés au sein des médecines chinoise et indienne, équivalent aux organes vitaux humains : foie, poumons, reins, estomac, cœur, rate, vessie, intestins. Ils coïncident également avec les glandes de l’endocrine et tous les composants qui sont impliqués dans le renouvellement des cellules, dans la création, la régulation et l’acheminement des hormones vers les canaux sanguins, nerveux et lymphatiques du corps.

Parce que le corps et l’esprit sont liés et indissociables, ils contribuent de manière parallèle à tous les événements de la vie psychosomatique de chaque être humain, par le biais des pensées, des sentiments, des désirs, des humeurs, des idéalisations et des intentions. En coordonnant et en actionnant ces flux d’énergies subtiles, l’application des 5 Tibétains accentue le degré de conscience psychocorporel. Ils freinent la vieillesse, boostent l’énergie et fortifient le système immunitaire.

Les 5 rites tibétains dans la pratique

Les 5 Tibétains ne sont pas comparables à une activité sportive. Il s’agit plutôt d’un entraînement d’ensemble qui apaise et respecte le corps. Il doit être effectué au quotidien en pleine conscience de l’instant présent. L’accomplissement de ces mouvements simples ne requiert que quelques minutes par jour. Il est essentiel de pratiquer les 5 mouvements consécutivement, dans le bon ordre et de façon fluide. Il faut également les recommencer entre 5 et 20 fois.

Il est par ailleurs recommandé de les réaliser en suivant votre propre cadence, en vous focalisant exclusivement sur votre respiration et vos sensations physiques. Vous inspirez par le nez et expirez par la bouche entrouverte. Entre chaque exercice, vous devez exécuter trois séries d’inspirations et d’expirations profondes et douces. Dans l’idéal, pratiquez les exercices pieds nus dans la nature, ou sur un tapis de yoga chez vous.

Premier tibétain : pour stimuler l’énergie

En vous tenant debout, disposez vos bras en croix. Tournez les paumes de vos mains vers le bas et pivotez sur vous-même en suivant le sens des aiguilles d’une montre. Pour simplifier l’exercice, gardez le pied droit fixé au sol puis tournoyez en vous aidant de votre pied gauche.

Lorsque vous aurez fini les tours, écartez vos pieds à la largeur de vos épaules en les posant à plat contre le sol. Rejoignez vos mains en position de prière, et fermez vos yeux, afin de vous faire une idée de votre champ magnétique. Respirez naturellement tout au long de l’entraînement. Si vous avez le vertige, cessez de tourner. Au début, faites 6 tours puis augmentez petit à petit.

Second tibétain : pour raffermir le cou et les abdos

En vous allongeant sur le dos, conservez vos bras tout le long de votre corps. Élevez en même temps vos jambes tendues et votre tête, jusqu’à la verticale. Puis revenez lentement à votre position initiale. Lorsque vous respirez, expirez en soulevant les jambes et inspirez quand vous les redescendez.

Troisième tibétain : pour étirer le cou, les abdos, les hanches et tonifier le thymus

Mettez-vous à genoux et posez vos bras le long de vos cuisses. Penchez votre poitrine en avant, de sorte que votre nuque s’allonge et que votre menton prenne appui sur votre torse. Ensuite, redressez la tête et étirez la poitrine vers l’arrière.

Pour la respiration, expirez doucement quand vous ramenez la tête en avant et inspirez profondément en vous courbant vers l’arrière.

Quatrième tibétain : pour consolider les fessiers, les épaules, la partie basse du dos

En vous asseyant au sol, tendez vos jambes et écartez vos pieds à la largeur de votre bassin. Maintenez vos mains contre le sol, et inspirez profondément en ouvrant le buste vers l’avant. Puis relevez votre bassin autant que vous le pouvez, afin de former un angle de 90 degrés avec vos genoux. Amenez ensuite votre tête en arrière et reprenez la pose de départ.

Cinquième tibétain : pour soulager et détendre l’esprit et assouplir les jambes

Placez-vous à quatre pattes, vos mains à plat et parallèles et vos doigts ouverts. Écartez vos pieds à la largeur du bain. Maintenez-vous sur la pointe de vos pieds puis poussez doucement le bassin vers le haut en gardant les jambes et les bras tendus.

Effectuez de petits pas en avant à l’aide de vos mains afin d’étirer progressivement votre colonne vertébrale. En même temps, posez vos pieds à plat contre le sol et conservez la tête vers le bas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *