yoga poses soulager jambes lourdes
Les postures de yoga pour soulager les jambes lourdes
17th janvier 2019
Yoga impact journée
Comment le moment de la journée impacte-t-il votre pratique de yoga ?
23rd janvier 2019

Les différentes postures de yoga sur la tête

Yoga pose tête

Le yoga connaît aujourd’hui de plus en plus d’adeptes. Et cela est parfaitement normal sachant qu’il s’agit de bien plus qu’une banale activité physique. Selon la coutume indienne, le yoga constitue une incontestable philosophie et une voie de vie au fil desquelles plusieurs étapes sont à franchir, afin de parvenir au bien-être mental et physique. En occident, le yoga comporte généralement les asanas ou les postures, les pranayamas ou les exercices de respirations, sans oublier le Pratyahara ou la méditation. Ces exercices permettent déjà de jouir de multiples bienfaits de la discipline. En parlant de postures, pour en tirer pleinement profit, il est essentiel de les exécuter correctement. Certaines s’accompliront debout, d’autres assises et parfois même sur la tête. C’est ce que nous découvrirons dans cet article. Les postures qui suivent s’effectuent sur la tête ou sollicitent la tête. Avant de les mettre en pratique, pensez à vous munir de vos vêtements de yoga. Et c’est parti !

La posture du grand angle ou « Prasarita Padottanasana »

Cette première posture, exercice d’étirement, travaille les dorsales et les jambes. Elle aide à assouplir les articulations et renforce les épaules et les hanches. Commencez par écarter vos jambes, puis tendez vos bras au niveau de vos épaules. Balancez vos épaules vers l’arrière, rabaissez vos bras puis rejoignez vos mains derrière votre dos. Étirez vos bras tout en les éloignant de votre postérieur. Pliez juste un peu vos genoux, courbez votre poitrine vers l’avant depuis vos hanches. Puis placez votre tête au sol, entre vos pieds. Faites entrer votre menton vers le thorax et ramenez vos bras derrière vous proches du sol. Afin d’éviter de tomber, restez fixé à vos hanches. Réitérez cet entraînement pendant 5 respirations bien profondes.

La posture de la tête ou « Shirhsasana »

En réalisant la posture de la tête, l’énergie vitale est renforcée. De plus, les canaux d’énergie en direction des organes des sens et du cerveau sont purifiés, grâce à l’arrivée de sang vers la tête. En fait, lors de cet exercice, le corps est totalement à l’envers. Vous supportez votre poids avec la seule force de vos bras et de vos épaules. Si vous êtes novice dans le domaine, faites-vous aider par une personne ou placez-vous contre un mur. Dès lors que vous serez à la verticale, poussez fermement sur vos avant-bras, et étirez vos orteils. Faites rentrer la partie inférieure de vos côtes. Fixez votre regard sur le nez. Pour démarrer, répétez l’exercice pendant 5 respirations profondes. Puis quand vous serez plus habituez, allez jusqu’à 25 respirations avant de vous arrêter.

La posture du Yoga-Mudra

Cette position consolide la zone lombaire et stimule le fonctionnement des intestins. Elle booste les nerfs de l’abdomen et contribue au bon emplacement des organes. En vous assoyant dans la posture du lotus, du tailleur ou du demi-lotus, posez vos mains sur les genoux et gardez le dos droit. Effectuez une inspiration profonde, puis en expirant, inclinez-vous vers l’avant, jusqu’à rapprocher votre tête le plus possible de votre tapis de yoga, sans pour autant trop forcer. Relevez-vous doucement en inspirant. Expirez lorsque vous serez revenu à la position initiale.

Yoga pose tête

La posture de la charrue ou « Halasana »

Cette posture agit positivement sur la colonne vertébrale. Elle évite l’accumulation de graisse. Allongé sur le dos, disposez vos mains à plat tout le long de votre corps. Relevez vos jambes à la verticale et décollez votre pelvis du sol. Tendez bien vos jambes tout en les levant, jusqu’à toucher le sol à l’arrière de votre tête avec vos pieds. Maintenez cette position pendant une dizaine de minutes, et respirez en lenteur et de manière régulière. Reprenez la position de départ en recommençant l’exercice de la fin jusqu’au début. Relâchez tout et détendez-vous sur votre tapis avant de vous redresser doucement.

La posture du Poisson ou « Matsyasana »

Le Matsyasana permet de soigner les troubles des voies respiratoires et agit sur la gorge. En adoptant la position du tailleur ou en vous assoyant en étendant vos jambes, basculez votre torse vers l’arrière jusqu’à ce que la partie supérieure de votre tête effleure le sol. Conservez cette posture pendant quelques minutes. Puis respirez en douceur et régulièrement. Pour terminer, allongez-vous sur le dos et détendez-vous.

La posture du demi-pont ou « Ardha setu bandhâsanat »

La posture classique du demi-pont favorise la circulation du sang dans l’ensemble du corps. Elle permet de tonifier et muscler les fesses et les jambes. Elle apporte une sensation de soulagement. Position idéale pour raffermir le dos, elle renforce également la cage thoracique et la région lombaire. Cette version classique débute en étant étendu sur le dos, les genoux pliez pour ramener les pieds près des fesses. Votre tête doit rester au sol. Attrapez vos chevilles avec vos mains ou gardez les mains à plat au sol pour prendre appui. En expirant, faites monter votre bassin aussi haut que vous le pouvez. Tenez la pose au moins 3 minutes. Relâchez en expirant et en allongeant vos jambes. D’autres variantes de la posture du demi-pont sollicitent davantage la tête et se révèlent beaucoup plus compliquées. Vous devez donc faire preuve de patience et de prudence si vous souhaitez les maîtriser.

La posture du papillon ou « Badhakonasan »

La posture du papillon fortifie les muscles dorsaux. Elle améliore l’assouplissement de la zone pelvienne. En vous plaçant en position assise, tendez vos jambes sur votre tapis de yoga. Fléchissez ensuite vos genoux, et disposez les plates de vos pieds l’une contre l’autre. Saisissez vos orteils avec vos mains et courbez-vous jusqu’à ce que votre tête touche le sol. Conservez votre colonne vertébrale bien droite. Puis effectuez des mouvements de haut vers le bas avec vos genoux, comme s’il s’agissait d’ailes de papillon qui battent.

Accomplir chacune de ces postures vous fera beaucoup de bien. Vous l’aurez remarqué, la tête est sollicitée dans ces exercices. Si vous êtes débutant, ne forcez surtout pas, car vous pourrez vous blesser. Allez-y petit à petit. Avec l’habitude, vous réussirez à maîtriser toutes ces positions en toute facilité. En attendant de pouvoir réaliser les postures complexes, faites des exercices plus simples qui vous aideront à vous améliorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *