Yoga Kshanti
Qu’est-ce que le Kshanti yoga ?
13th août 2018
yoga serviette anti dérapante
La serviette de yoga antidérapante
16th août 2018

Les meilleures positions de méditation

yoga positions méditation

La méditation est une pratique qui a existé depuis des millénaires. Presque toutes les pratiques spirituelles sont touchées par la méditation. Elle est utilisée dans les techniques d’autoguérison sur le plan mental et physique. Mais la méditation a particulièrement sa place dans le yoga. Dans nos précédents articles, nous avons déjà abordé la méditation, ses différents types et ses techniques. Il est courant d’entendre que la méditation peut être effectuée n’importe où : sur le tapis de yoga, dans la voiture, au bureau… Néanmoins, pour méditer de la façon la plus efficace possible, il existe des postures que nous pouvons effectuer. Voici quelques conseils pour adopter les meilleures positions de méditation.

La méditation et ses bienfaits

Pour lutter contre le stress, la méditation est une solution qui s’offre à tout le monde. Mais la méditation, c’est quoi ? À son origine, elle découle des pratiques religieuses de Bouddha. Néanmoins, actuellement, la méditation est plus ou moins considérée comme une pratique laïque en Occident.

Bien plus qu’une simple pratique, la méditation est un art de vivre, ou en d’autres termes, un état d’esprit. Le principe de la méditation est de se recentrer sur le présent et sur soi-même. Elle nous permet alors de vivre le moment présent tout en nous détachant de tout ce qui nous entoure, c’est-à-dire le monde extérieur. En effet, la paix intérieure ne dépend pas des circonstances extérieures. Et selon Bouddha, l’esprit n’est pas dominé par le corps.

En pratiquant la méditation de manière périodique, nous pouvons découvrir notre état d’esprit et contrôler nos émotions et nos pensées. Nous pouvons entraîner notre esprit et favoriser notre bien-être mental pour nous libérer de nos pensées négatives. De cette manière, le changement vers une meilleure qualité de vie nous est facilement accessible.

La méditation a prouvé qu’elle pouvait apporter plusieurs bienfaits. Tout d’abord, elle améliore la concentration et l’attention, développe l’empathie et réduit la colère. La méditation peut être effectuée lorsque vous traversez une période difficile, car elle a montré d’excellents résultats sur les personnes atteintes de dépression, d’anxiété, de trouble de stress post-traumatique… Elle permet de réduire de 30 à 40 % le niveau de stress. La méditation est aussi efficace pour stopper les douleurs chroniques et la toxicomanie. Elle contribue à l’amélioration du système immunitaire et à la réduction du taux de cholestérol.

yoga positions meditation

Positions pour bien méditer

Méditer ne nécessite pas de posture particulière. En effet, la méditation n’est pas un exercice postural. Il est tout même conseillé de déterminer la posture dans laquelle vous êtes installé confortablement pour ne pas déranger la séance de méditation. Les accessoires de yoga jouent également un rôle essentiel dans la recherche de cette position confortable. Voici les positions traditionnelles de méditation, à tester sans modération !

  • Les postures jambes croisées : la posture du lotus et du demi-lotus sont les plus populaires dans cette catégorie. Pour les effectuer, prenez une position assise sur votre tapis ou sur un coussin. Croisez ensuite vos jambes entre elles en maintenant vos genoux au sol. Votre pied droit repose sur votre cuisse gauche et inversement. Pensez à tourner les plantes de vos pieds vers le ciel. La posture du demi-lotus, quant à elle, consiste à reposer un seul pied sur l’autre cuisse, l’autre pied reste sur terre. Ces deux postures nécessitent de la souplesse. Il faut également faire attention à ce que l’ensemble du corps soit parfaitement aligné.
  • Les positions assises : à part le lotus et le demi-lotus qui peuvent être comptés dans cette catégorie, les positions assises comprennent les postures au sol ou sur un support comme une chaise, un tabouret ou un coussin. Le principe est que les genoux doivent idéalement être situés sous les hanches. De cette manière, il est plus facile d’avoir un dos bien droit et de répartir le poids du buste entre les jambes et les fessiers. Vous pouvez, par exemple, prendre la position Birmane qui est proche de celle du lotus, mais dans laquelle les jambes ne sont pas entrecroisées. La position assise sur une chaise peut être effectuée de trois manières : appuyée contre le dossier, non adossée ou en califourchon. Pour prendre la position appuyée sur le dossier, veillez à bien caler vos fessiers dans le fond de la chaise. Gardez vos pieds à plat sur le sol, formez un angle droit entre vos cuisses et vos mollets. Écartez légèrement vos jambes en bien répartissant le poids de votre corps. Si vous voulez effectuer la position non adossée, vous devez vous positionner sur le bord de chaise. La colonne vertébrale ne doit pas être très raide, formez un petit creux au niveau du bas de dos. Veillez à ne pas pencher la tête.
  • La posture à genoux : cette position est assez simple. Elle consiste à s’agenouiller ou à s’asseoir sur les talons. Reposez vos mains sur les cuisses en tournant vos paumes vers le ciel. Vous pouvez adopter la posture du diamant ou Seiza. Elle peut se pratiquer sur un coussin de méditation ou sur un banc de méditation. La position à genoux simplifie l’alignement corporel, car elle ne requiert pas de rotation latérale des hanches.
  • La position allongée : le Savasana ou posture du cadavre est la plus populaire dans cette catégorie. Elle permet une excellente relaxation. Pour la réaliser, allongez-vous sur le dos, de préférence sur le sol, mais vous pouvez vous allonger sur le lit. Vos jambes sont tendues et légèrement écartées, vos bras le long de votre corps, paumes tournées vers le haut. Attention tout de même, car vous pouvez vous endormir facilement dans cette posture.
  • Les postures de la main : la méditation peut être accompagnée des gestes de la main et des doigts. Ces signes de la main sont appelés « mudras ». Prenons un exemple, le Jnyana-Mudra, également appelé mudra de la sagesse. Il consiste à faire toucher le pouce et l’index et à écarter les autres doigts. Consultez notre article sur les mudras pour avoir plus de détails.
  • La posture des yeux : que ce soit avec les yeux ouverts, semi-ouverts ou fermés, la méditation peut être pratiquée. La position des yeux fait partie intégrante de la posture complète de méditation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *