Yoga pour améliorer humeur
Postures de yoga pour améliorer votre humeur
7th décembre 2018
Yoga cellulite
Postures de yoga pour combattre la cellulite
13th décembre 2018

Les postures de yoga qui peuvent vous aider à tomber enceinte rapidement

yoga postures tomber enceinte

Afin de tomber enceintes, certaines femmes ne lésinent pas sur les moyens. D’ailleurs, de nombreuses méthodes médicales ont vu le jour pour les aider à stimuler leur fertilité. Au-delà de ces techniques, certaines activités permettent de vaincre l’infertilité et de favoriser la grossesse. Et parmi celles-ci, figure notamment le yoga. Cette discipline est à même de réduire, voire faire disparaître, le stress. D’ailleurs, celui-ci est susceptible de bouleverser l’équilibre hormonal de la femme, et par la même occasion sa fécondité. Grâce au yoga, les chances de tomber enceinte peuvent alors être multipliées. De surcroît, certaines postures aident à améliorer la circulation du sang au niveau des organes reproducteurs. Découvrez donc ces postures ci-dessous et lorsque vous les mettrez en pratique, pensez à vous munir de vos accessoires de yoga.

Les raisons de pratiquer le yoga pour favoriser la grossesse

Le yoga ne relève pas du miracle. Cependant, il permet énormément aux femmes de se relaxer et de moins se soucier lorsqu’elles ne parviennent pas à tomber enceinte. Avec le yoga, toutes les chances de devenir mère sont de votre côté. Mais avant cela, sachez que pour porter un bébé dans le ventre durant 9 longs mois, vous devez vous préparer non seulement sur le plan physique, mais également au niveau mental.

Une des principales raisons pour lesquelles les femmes ne réussissent pas à tomber enceintes est que le processus d’ovulation est anormal. Et cela peut être en grande partie dû au stress. Lorsque l’organisme est soumis au stress, ce dernier libère une hormone appelée le cortisol. Celui-ci peut nuire aux hormones reproductrices responsables de l’ovulation. Si le stress active l’horloge biologique, le yoga permet quant à lui de le résorber. Il agit de manière préventive sur le vieillissement précoce. Ainsi, cette discipline aide à retrouver l’équilibre du corps et de l’esprit afin que la femme puisse procréer en toute tranquillité.

Bref, avant de songer à prendre des mesures plus ou moins compliquées et onéreuses pour enfanter, telles que la fécondation in vitro, que diriez-vous donc de vous adonner au yoga ? Une séance de yoga ne vous coûtera rien, car elle consiste à exécuter des postures plus ou moins dynamiques et à pratiquer des exercices de respiration. De plus, elle contribue à la détente et au lâcher-prise. Ce qui vous offrira la possibilité de concevoir tout en étant bien relaxé. En même temps, le cours de yoga aide à relâcher les tensions musculaires et à s’assouplir.

Quelques asanas favorables à la reproduction

Plusieurs postures, accompagnées de méthodes de respiration, améliorent la fertilité. Elles agissent sur le périnée et boostent la circulation du sang vers les organes reproducteurs. Vous pouvez réaliser ces exercices chez vous, sur votre tapis de yoga.

La posture du papillon ou « supta Baddha Konasana »

Cette posture est bénéfique pour prévenir les troubles menstruels. Elle contribue à l’ouverture de l’aine et aide les lombaires à se détendre. Pour commencer, allongez-vous sur votre tapis et soutenez votre dos à l’aide d’un oreiller. Rejoignez les plantes de vos pieds tout en écartant vos genoux de chaque côté. Gardez cette posture pendant dix profondes respirations.

La posture de l’angle ouvert ou « upavistha Konasana »

Cette position est favorable à la circulation du sang au niveau de l’appareil reproducteur de la femme. En outre, elle permet d’ouvrir le bassin. Assise sur le sol, écartez vos jambes afin de former un angle de 90°. Appuyez-vous contre le sol avec vos mains. Orientez vos orteils vers le haut. Placez vos mains entre vos jambes et avancez-les jusqu’à ce que vos jambes et votre dos s’étirent. Restez dans cette posture durant quelques respirations avant de tout relâcher.

yoga postures tomber enceinte

La position du pont ou « setu bandha sarvangasana »

En adoptant cette position, vos hormones seront stimulées. Mais en plus, la circulation du sang vers les ovaires et l’utérus est accentuée. En vous allongeant sur votre tapis, fléchissez vos genoux. Disposez vos bras sur le côté et dirigez vos pieds vers votre postérieur. En expirant, relevez vos fesses du sol et poussez le coccyx vers le haut du pubis. Placez vos pieds et vos cuisses de sorte qu’ils soient parallèles. Maintenez la position pendant une minute.

La posture du cobra ou « bhujangasana »

La posture du cobra calme le stress. Elle s’avère particulièrement efficace pour intensifier le flux du sang vers l’utérus et les ovaires. En vous allongeant à plat ventre contre le sol, mettez vos mains sur vos épaules. Placez vos coudes à l’arrière, tout le long du corps. Inspirez doucement puis relevez vos bras et soulevez votre buste du sol. Conservez cette posture pendant quelques secondes avant de relâcher.

La posture du chat ou « marjaryasana »

Grâce à la posture du chat, vous saurez mieux gérer vos émotions. Par ailleurs, cette position relâche les tensions au niveau du cou et du dos. Placez-vous à quatre pattes. Effectuez une inspiration en courbant votre dos et en fixant votre regard vers le ciel. Placez vos épaules vers l’arrière. Puis expirer en arrondissant votre dos et en baissant votre tête. À ce moment, regardez votre nombril.

Les jambes au mur ou « viparita karani »

Voici une posture idéale à accomplir juste après une relation sexuelle. Et pour cause, elle permet de conserver le maximum de spermatozoïdes. Placez-vous en face d’un mur en vous asseyant. Tendez vos bras sur le côté, en disposant les paumes de vos mains vers le haut. Fermez vos yeux et en respirant, détendez-vous complètement. En cas de besoin, vous pouvez bander vos yeux afin d’empêcher la lumière de les atteindre.

La posture de la sauterelle ou « salabhasana »

Cette posture peut apaiser le stress et permet d’emmagasiner de l’énergie dans la partie inférieure du corps. Expirez en relevant vos bras, vos jambes, votre poitrine et votre tête du sol. Supportez votre poids au niveau de vos côtes inférieures, votre pelvis et votre estomac. Placez vos bras parallèlement au sol et fixez un point devant vous. Gardez cette position quelques secondes avant de relâcher.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *