Yoga huiles essentiels
Pourquoi les yoginis sont-elles fans des huiles essentielles ?
1st novembre 2018
yoga sankalpa
Qu’est-ce que le « Sankalpa » ?
7th novembre 2018

L’importance du sommeil dans le yoga

yoga importance sommeil

Pourquoi le sommeil ? Eh bien, notez que même les hommes puissants de la terre doivent prendre le temps de se coucher. Riche ou pauvre, fille ou garçon, bébés ou adultes, à un moment donné, tout le monde ressent le besoin de s’allonger. Dormir est alors indispensable pour l’Être humain.

Et pour les adeptes du yoga, le sommeil tient une importance très particulière. Il est même primordial si l’on veut vraiment réussir à pratiquer efficacement. Cela a donc le mérite d’être approfondi pour que chacun puisse améliorer son mode de vie en tant que yogi. Ceci en accordant du temps significatif au sommeil. Et toujours pour votre plus grand bien, prenez l’habitude de porter des vêtements légers à la moindre occasion qui se présente. Les leggings de yoga par exemple vous mettent à l’aise, aussi bien, lors de vos séances de yoga, que lors de vos moments de détente.

Pendant notre sommeil, que se passe-t-il vraiment ?

Lorsque l’on dort, on vit une succession de périodes dont :

  • le sommeil lent
  • le sommeil paradoxal

Ces deux périodes durent environ 1h30mn. Et ils se répètent généralement 4 à 6 fois tout au long de la nuit. Soit donc environ 6 heures à 8 heures. Cette durée est propre à chaque individu. Mais pour bien préserver sa santé, il est recommandé de dormir pendant au moins 7 heures.

La phase de sommeil lent se compose de 3 stades, qui sont : le moment où l’on a un sommeil léger, puis un sommeil profond et enfin, lorsque l’on dort très profondément. Dans cette première période, les muscles se relâchent petit à petit. C’est pour cette raison qu’il nous arrive de faire une sieste qui dure moins de 30 minutes. On ne dort pas nécessairement profondément. Mais il y a juste notre corps qui réclame une petite pause.

La phase de sommeil paradoxal quant à elle, c’est le moment des rêves. À ce stade, tandis que les muscles se sont relâchés, le cerveau continue à être actif. C’est pour cette raison que l’on arrive à voir des images dans notre esprit bien que l’on se soit endormi.

Cependant, il arrive qu’on fasse de petits cauchemars quand on dort à peine 15 minutes. Dans ces cas, on a entamé précipitamment la deuxième période. C’est parce que notre esprit ne nous permet pas de vivre le processus normal du sommeil. On est, soit préoccupé, soit angoissé. Ou bien, on traverse une situation qui nous fait ressentir une quelconque peur. Et dans ces moments, notre cerveau prend le dessus. Bien que le corps présente un besoin terrible de dormir profondément. On dit alors que l’on a un sommeil agité.

yoga importance sommeil

Le sommeil prépare le corps à pratiquer le yoga efficacement

Lorsque l’on traverse une longue journée de stress avec les enfants. Ou quand on est fatigué après avoir couru les boutiques à essayer de trouver la tenue parfaite. Ou bien, si l’on est tout simplement ruiné par l’infernale routine du boulot, notre corps nous pousse à nous reposer. Il arrive même qu’en dépit de notre épuisement, on s’entête à vouloir continuer à travailler très tard la nuit. Parce qu’une tonne de paperasse attend d’être finie avant le weekend. On est donc amené à sacrifier plusieurs heures de sommeil pour certaines de nos obligations.

Cependant, se précipiter à faire du yoga directement pour se soulager n’est pas forcément la bonne méthode à adopter. Certes, le yoga nous aide à apaiser les tensions accumulées dans nos muscles. Mais il est primordial de d’abord donner au corps le repos dont il a besoin. Après quoi, une séance de yoga complémentera la récupération. Pour pouvoir véritablement bénéficier des détentes que le yoga nous offre, il faut savoir écouter son corps. Tel est le principe même du yoga. Respecter notre besoin en sommeil permet donc de profiter efficacement des bienfaits du yoga. Le manque de sommeil constitue un handicap pour pouvoir effectuer correctement les asanas.

Un corps apaisé par le sommeil rafraîchit l’esprit

Il faut garder en soi que lorsque l’on parle de yoga, corps et esprit doivent s’en suivre. Lorsque l’on ne dort pas assez, on commence à avoir une mine pas très top ! Mais plus encore, notre humeur se retrouve aussi affectée. On peut être irrité par n’importe quel détail qui nous déplaise. Bref, on n’a pas la forme. Bien qu’on soit muni de tous les accessoires de yoga, c’est bien dommage de voir nos propres mérites d’une bonne heure de yoga diminués.

Or, dans un corps qui a eu droit à sa dose de sommeil, la forme est au rendez-vous ! Déjà un point positif de plus pour entamer sa journée. Cela est surtout meilleur pour le physique, mais ça influence aussi considérablement la psychique. Ce qui est favorable pour la pratique du yoga. En effet, on apprécie beaucoup plus sa séance quand on a l’esprit en forme. Décompressé, relâché, de bonne humeur… votre yoga suivra le courant ! D’où donc l’importance que l’on devrait accorder au sommeil. Puisqu’un corps bien reposé par le sommeil rafraîchit l’esprit. Et cet état d’âme procure une sensation de bien-être en surplus lorsque vous faites du yoga.

Comment faire si on n’arrive pas à avoir un sommeil agréable alors ?

Maintenant que vous êtes bien informé de l’importance que le sommeil peut avoir dans la pratique du yoga, il faut alors se donner la peine de bien dormir même quand on a la tête trop embrouillée. Il existe une méthode assez courante qui aide à calmer le tourbillon de pensées. En effet, si vous avez la chance de pouvoir partager ce qui vous préoccupe avant de vous coucher, prenez le temps d’en parler. Mais attention ! Racontez juste dans le but de vous apaiser, ne cherchez pas à trouver une solution pour arranger vos soucis. Parlez pour laisser les choses s’évacuer d’elles-mêmes. Vous verrez qu’un petit soutien moral avant de se coucher peut très bien aider à éviter un sommeil agité !

Mais si vous avez juste une difficulté à vous endormir sans pour autant être préoccupé, essayez de faire quelques respirations pour inviter le sommeil dans votre lit. Il faut inspirer profondément et doucement, ensuite expirer très lentement. Répétez cela 4 à 7 fois et vous verrez que vous serez plus apaisé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *