Peut-on se former au yoga seul ?
Peut-on se former au yoga seul ?
10th janvier 2020
5 exercices pour renforcer ses chevilles
5 exercices pour renforcer ses chevilles
16th janvier 2020

Peut-on pratiquer le yoga à tout âge ?

Peut-on pratiquer le yoga à tout âge ?

Quand on parle de yoga, on a souvent tendance à l’assimiler à des jeunes femmes (ou hommes) minces, souples et élancées dans des postures inimaginables le sourire aux lèvres. Un cliché dites-vous ? Des coups de pub peut-être ? Mais automatiquement on ne peut s’empêcher de se poser des questions : le tapis de yoga est-il uniquement fait pour recevoir une catégorie de personne ? Y a-t-il une tranche d’âge définie pour être un yogi ? Bref, peut-on pratiquer le yoga à tout âge ?… Ne vous tracassez plus, on vous apporte toutes les réponses à vos questions.

À partir de quel âge commencer le yoga ?

Vous souhaitez inscrire votre enfant à des séances de yoga, mais vous hésitez s’il a l’âge idéal pour cette discipline ? On vous comprend. Voir des jeunes yogis dans des postures de contorsionniste dans des couvertures de magazine ne nous rassure pas tant que ça. Mon enfant est-il assez souple pour effectuer les différentes postures ? Est-ce bon pour son développement physique et psychologique ? C’est peut-être encore trop tôt pour lui. Mais alors, quel est l’âge idéal pour commencer le yoga ?

Il faut savoir dans un premier temps que le yoga pour enfant existe, et c’est même de plus en plus répandu. Les parents décident d’initier leurs enfants à cette pratique pour moult raisons. Ils trouvent que leurs enfants manquent de concentration, sont souvent sujets à des fautes d’inattention, ont des troubles d’anxiété ou qu’ils sont trop agités (beaucoup d’énergie, sommeil agité …). À dire vrai, il n’y a pas vraiment de raisons particulières pour inscrire un enfant à des cours de yoga. Même si c’est juste pour l’occuper à quelque chose pour que vous puissiez vous reposer un peu, c’est toujours bon. Pensez que c’est une activité comme une autre, et que c’est une bonne occasion pour le petit de partir à la découverte de nouvelles choses.

Alors, oui le yoga pour l’enfant, on valide, mais à partir de quel âge ? Là-dessus, les spécialistes sont formelles, il n’y a pas d’âge pour commencer ! Même un nouveau-né peut effectuer quelques petits mouvements. Donc, les parents des petits de quelques années (3 ans et plus) n’ont aucun souci à se faire pour leur bout de chou.

Bien sûr, une séance de yoga pour enfant n’est pas le même que pour celle d’un adulte. Les exercices doivent être très basiques et surtout ludiques. L’idée c’est de le faire aimer le yoga et non de le faire dégouter à vie. Les petits de 3 à 6 ans peuvent faire des imitations d’animaux pour se détendre et les apprendre à prendre conscience de leur corps et de leurs entourages. À partir de 6-7 ans, ils sont dans de bonnes conditions physiques pour effectuer différentes postures et faire quelques travaux respiratoires. À partir de 14 ans, ils peuvent exploiter tout leur potentiel avec des mouvements plus toniques, des postures plus longues ou des exercices de respiration plus difficiles.

Faire du yoga passé un certain âge, est-ce possible ?

Combien de fois a-t-on entendu : « je n’ai plus l’âge pour ce genre de pratique ? ». C’est vrai que passé un certain âge, les effets du temps se font sentir. Douleurs articulaires, mal de dos, sommeil difficile, troubles d’anxiété … Des petits bobos du quotidien qui font penser que le yoga ce n’est pas pour les séniors. Eh bien, c’est une idée fausse, votre âge ne doit en aucun cas être un frein à la pratique régulière de yoga.

Il n’y a pas d’âge limite pour le yoga. La preuve, monsieur BKS Iyengar pratique encore quotidiennement malgré ses 95 ans. Évidemment, quand vous prenez de l’âge vous n’avez plus la même force ni la même souplesse qu’avant. Mais la règle dans cette discipline, c’est qu’il faut arrêter de penser qu’il faut être souple pour faire du yoga ! C’est plutôt l’inverse, une pratique régulière du yoga assouplit le corps. De plus, ce n’est pas l’objectif principal de la discipline.

Les séniors ont même plus intérêt à faire des séances assidument pour bénéficier des nombreux bienfaits du yoga. Non seulement il améliore la qualité de vie, mais en plus, la méditation et la relaxation aident à mieux gérer les angoisses. Pour la santé, c’est top, car les exercices de respiration assurent une bonne oxygénation des cellules pour éliminer les toxines et avoir un regain d’énergie. Le yoga lutte également contre les problèmes cardiaques, la raideur et le mal de dos. Le plus ? Il aide à mieux accepter le passage à la retraite pour une vie plus épanouie.
Il existe des asanas adaptées lorsqu’on est sénior, selon l’objectif fixé, l’état de santé (physique et mental), la tranche d’âge, etc. Le yoga nidra est, par exemple, pratiqué pour lutter contre les troubles du sommeil, le yoga du rire pour ceux qui se sentent seuls ou sont toujours moroses. Les postures comme la montagne, le chien tête en bas ou encore le Savasana sont idéales pour les personnes âgées.

Le yoga s’adapte à vos conditions !

Stop les préjugés ! Arrêtons de penser qu’il faut être jeune, svelte, acrobate et souple pour faire du yoga. Contrairement à ce qu’on peut penser, il n’y a pas d’âge pour le pratiquer, il n’y a pas d’âge pour être mieux physiquement et mentalement. Le principe, c’est que cette discipline s’adapte à vous, à votre situation, à vos conditions et surtout à votre âge.

Chacun peut choisir le type de yoga qui lui convient. Que vous soyez tonique et souple ou que vous avez du mal à exécuter des exercices, il existe des cours adaptés pour tous. Bien sûr, il est toujours recommandé de prendre des précautions et respecter certaines règles. Les jeunes yogis peuvent pratiquer seuls, à domicile ou en groupe, au choix. Par contre, pour les enfants, l’idéal est de les accompagner, de même pour les plus âgés. Suivre des cours avec des professeurs agrées garantit des séances efficaces et plus sécuritaires.

Il y a également la tenue et le matériel qui sont importants pour optimiser les séances. Il est mieux d’opter pour des vêtements souples et confortables comme des leggings de yoga ou un sweatshirt. Si, pour les jeunes adultes, pratiquer sur le sol ou le parquet peut suffire, les séniors et les enfants doivent souvent se faire aider de matériels comme une chaise, un tapis de yoga, des matelas doux ou d’autres supports.

Enfin, il est primordial de respecter les temps d’exercice et de relaxation. Les enfants et les séniors ne doivent pas faire plus de 30-45 minutes à raison de 3 ou 4 séances par semaine maximum.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *