yoga posture colonne
Postures de yoga pour le renforcement de la colonne
29th novembre 2018
Yoga poses préférés enfants
Les postures de yoga préférées des enfants
5th décembre 2018

Postures de yoga pour l’ouverture du bassin

yoga ouvrir bassin

Au même titre que la colonne vertébrale, le bassin est une partie importante du corps. Il constitue un axe énergétique de premier plan. Pour tirer profit de cette énergie, rien ne vaut la pratique du yoga. Discipline millénaire qui a fait ses preuves au fil des siècles, le yoga s’exécute à travers des postures, dont certaines contribuent à l’ouverture du bassin. Travailler le muscle ilio-psoas, qui lie le bassin à la colonne vertébrale, aide à libérer cette énergie contenue dans le bassin et détoxifie. En vous adonnant aux postures suivantes, vous pourrez jouir des bienfaits de cette énergie et harmoniser vos émotions. L’application de ces dernières nécessite une pleine conscience et une bonne hydratation. Durant votre séance de yoga, n’oubliez donc pas d’emporter une bouteille d’eau dans votre sac de yoga. Focus sur les exercices yogiques favorisant l’ouverture du bassin.

La posture de la salutation avec la guirlande ou « Namaskara Mal Asana »

Commencez en disposant vos talons sous les ischions et en maintenant les pieds à la verticale. Écartez vos genoux et joignez vos mains en les tendant vers le haut. Faites en sorte que votre dos reste toujours droit. Lorsque vous expirez, rapprochez vos omoplates. Durant l’accomplissement de la posture, essayez de garder l’équilibre.

La planche latérale ou « Utthita Parsvakonasana »

Mettez-vous à quatre pattes. Placez votre jambe droite derrière vous et posez votre pied au sol. Sans bouger votre genou gauche, déplacez légèrement le tibia et le pied gauche en arrière. Ce, afin de bénéficier d’une meilleure stabilité. Levez votre bras droit vers le haut et tendez-le tout au long de l’oreille. Essayez de ressentir l’étirement à partir de votre talon droit jusqu’à l’extrémité des doigts de votre main droite. Étendez les doigts de votre main gauche au sol puis poussez le sol à l’aide de votre main. Assurez-vous que votre poignet gauche est posé sous votre épaule gauche. Maintenez cette posture en effectuant des respirations profondes puis changez de côté.

La posture du guerrier « Vira Bhadr Asana »

En vous tenant debout et en rejoignant vos pieds, écartez votre jambe droite sur le côté à un mètre. Tournez le pied à 90 degrés. Ne bougez pas votre pied gauche. Relevez vos bras au même niveau que vos épaules et étirez-les. Fléchissez ensuite le genou droit et tournez votre cou, pour que vous suiviez votre main des yeux. Gardez le genou derrière le talon afin que vos hanches soient droites et alignées avec vos épaules. Conservez votre dos bien droit et gainez vos abdominaux. Ouvrez votre buste tout en effectuant une respiration profonde. Maintenez la position pendant près d’une minute.

yoga ouvrir bassin

La posture de la déesse « Devi Asana »

Pratiquez comme posture de départ celle de la montagne. En vous levant bien droit, gardez vos bras le long de votre corps. Respirez très lentement durant quelques respirations. En inspirant, écartez bien vos jambes, et dirigez vos pieds vers l’extérieur. Alignés vos genoux au-dessus de vos pieds. En expirant, descendez votre corps en fléchissant les genoux, tout en restant bien droit. Puis inspirez en levant les orteils. Quand vous expirez, appuyez l’ensemble de vos pieds contre le sol, pour que vos jambes et vos pieds trouvent un bon appui. Faites revenir vos mains jointes devant votre thorax en position de prière. Pour finir, ouvrez vos bras et ramenez-les doucement en flexion. Gardez vos paumes en avant, en serrant le pouce et l’index. Placez le menton parallèlement au sol. Orientez lentement vos yeux en avant.

La posture du chameau « Ushtasana »

Cette posture débute en vous mettant à genoux. En cas de besoin, placez un coussin ou une couverture sous vos genoux pour les protéger. Serrez vos genoux et vos pieds. Vous pouvez également les écarter à la largeur de votre bassin. Cela permet de simplifier la posture. Contractez vos fessiers et vos jambes, de façon à immobiliser la position du bassin. Disposez vos mains sur la partie inférieure de votre dos ou au niveau de vos hanches. Relevez la poitrine depuis la zone inférieure du bassin et de la colonne vertébrale et ouvrez le buste. Rapprochez vos omoplates et tirez légèrement les épaules vers l’arrière. Cambrez votre dos petit à petit. Afin de protéger le bas de votre dos, rentrez vos abdominaux vers votre colonne vertébrale. Ouvrez en même temps la partie supérieure du tronc. En vous redressant, effectuez une profonde inspiration.

La posture du lézard ou « Uttan Pristh Asana »

En commençant par la posture du chien tête en bas, placez le pied droit entre les mains afin d’adopter une posture de fente. Ramenez vos avant-bras vers le sol dans votre jambe droite. Conservez la cuisse gauche bien droite et ne bougez pas. Puis étirez votre talon en arrière. Cela ouvrira votre buste vers l’avant. En réalisant cette position, maintenez votre genou à proximité de votre épaule, et maintenez votre tibia à 90 degrés. Vos mains doivent être posées à plat.

La posture du disciple ou « Chelasana »

Assis sur votre tapis de yoga, allongez une de vos jambes devant vous. Ramenez le talon de votre autre jambe au niveau du périnée. Tenez-vous bien droit et appuyez vos mains contre le sol vers l’arrière. Faites quelques respirations puis réitérez l’entraînement en changeant de côté. En gardant une jambe allongée, posez le pied de l’autre jambe sur votre cuisse en plaçant votre talon au plus près de l’aine. Prenez appui sur une main pour vous redresser et placez l’autre main sur votre genou. Appuyez sur la main posée sur le genou pour ouvrir le bassin. Réalisez quelques respirations et relâchez. Puis refaites l’exercice sur l’autre côté.

Bref, l’ouverture du bassin revêt une grande importance. Cela permet de dénouer les blocages mentaux, émotionnels et énergétiques qui stagnent sur cette partie du corps. Il en résulte une excellente stabilité, et plus de force et de vitalité. Il est à souligner que l’assouplissement du bassin se rapporte aussi à la verticalité. Lorsqu’il est bloqué, il devient plus compliqué de redresser la colonne vertébrale. Et grâce aux asanas, cette opération est des plus simples.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *