yoga lâcher prise
Postures de yoga pour lâcher prise
22nd novembre 2018
Yoga Retraeat
Les meilleures retraites de yoga
27th novembre 2018

Postures de yoga pour lutter contre la fatigue constante

Yoga fatigue constante

Nombreuses sont les motivations qui poussent certaines personnes à s’adonner au yoga. Certaines désirent jouir d’une bonne santé physique. D’autres souhaitent se débarrasser des ondes négatives qui les envahissent. Les adeptes de yoga savent que cette pratique permet de booster l’énergie, mais également de combattre la fatigue. Ce, grâce à des exercices de respiration, à des techniques de méditation et à des postures physiques. Si vous ressentez souvent de la fatigue ou si vous ne parvenez pas à vous concentrer, effectuer des séances de yoga au quotidien peut vous aider. Pour profiter pleinement de votre cours, pensez à porter une tenue dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Emportez vos accessoires de yoga, dont l’incontournable tapis. Découvrez donc ci-dessous des postures qui vous aideront à lutter contre la fatigue. Et soit dit en passant, n’oubliez pas d’exécuter vos exercices en douceur. Restez toujours à l’écoute des signaux que votre corps transmet.

La posture du cadavre ou « Shavasana »

Le Shavasana, que nous connaissons plus couramment sous le nom de posture du cadavre, est une position cruciale au yoga. Généralement pratiquée pour achever une séance, cette posture aide à libérer le mental et le corps des poids qu’ils ont accumulés. Ainsi, cet exercice apporte une relaxation totale. Il permet aussi bien de détendre les muscles que les nerfs. Si vous l’effectuez après une journée éreintante au travail, il aidera votre corps et votre système nerveux à jouir d’un repos complet.

Voici comment l’accomplir. Allongé sur le dos, écartez légèrement vos bras et vos jambes. Orientez les paumes de vos mains vers le haut. Prenez pleinement conscience de votre respiration. Inspirez et expirez lentement et profondément. Et relaxez entièrement toutes les parties de votre corps. Tenez compte de votre état intérieur du moment présent. Sachez apprécier les bienfaits que vous procure le yoga.

La posture du nombril ou « Nabhi Chakrasana »

Toujours en vous allongeant sur le dos, fléchissez les jambes, rentrez votre menton et écartez juste un peu vos pieds. Gardez vos bras tout le long de votre corps, vos paumes de main au sol. Relâchez tout, des bras jusqu’aux épaules. Maintenez la partie inférieure du dos et les vertèbres lombaires au sol et inspirez. Lorsque vous expirez, soulevez votre tête et votre tronc. Fixez votre regard sur votre nombril, même si vous avez les yeux fermés. Conservez cette posture en ayant les poumons vides, jusqu’à ce que vous ayez besoin d’inspirer à nouveau. Puis relâchez. Réitérez cet exercice deux à trois fois. La partie inférieure de votre dos doit toujours rester au sol pendant l’exécution de cette posture. De même, vos bras, vos mains et vos épaules doivent être complètement détendus.

Le « Vinyasa » du dos

À l’instar des autres pratiques de yoga, le Vinyasa est aussi bénéfique pour l’esprit que pour le corps. Au niveau physique, il permet d’éliminer les toxines et de revigorer le corps. Cet entraînement requiert la synchronisation des mouvements et de la respiration. Sur le plan spirituel, cela aide à se centrer sur l’instant présent et par la même occasion à détendre l’esprit.

Allongé sur votre dos, tendez vos bras et vos jambes. Gardez la tête contre le sol. Inspirez doucement puis expirez en remontant la tête. Gardez toujours vos bras et jambes tendus et les pieds légèrement écartés. Maintenez cette posture en ayant les poumons vides, suivant vos capacités. Et refaites l’exercice deux fois. Prenez par la suite quelques minutes de pauses en vous allongeant sur le ventre et en plaçant votre tête sur le côté. Dans le cas où vous êtes extrêmement fatigué, accomplissez cette posture en conservant vos bras tout le long de votre corps et les paumes de vos mains contre le sol.

Yoga fatigue constante

Les exercices de « Thataka Mudra »

Cet exercice est idéal si vous désirez vous adonner aux formes de yoga qui travaillent essentiellement le corps de l’intérieur. Il favorise notamment la remise en santé du corps et tout particulièrement du système digestif.

Commencez cette posture en vous allongeant sur votre tapis de yoga et en plaçant vos bras tout au long de votre corps. En inspirant, levez vos bras vers les côtés et croisez vos doigts en dessous vous. Expirez puis allongez vos bras au sol en gardant les paumes tournées vers l’extérieur. Expirez profondément en vidant totalement vos poumons. Tournez vos orteils vers vous et tendez bien vos jambes. Avec vos poumons encore vides, entrez votre menton. Soulevez vos paumes vers le haut en tendant vos bras. Ouvrez vos côtes et entrez entièrement votre ventre. Inspirez de nouveau en fléchissant un peu les bras et en tournant les paumes vers vous et en écartant vos doigts. En inspirant, vous constaterez que la partie avant de votre corps se relève d’une manière agréable. Puis expirez une nouvelle fois en dirigeant vos bras devant vous pour ensuite les allonger tout au long de votre corps. Refaites cet exercice pendant une douzaine de respirations.

La posture du lièvre ou « Shashankasana »

Cette posture du yoga constitue un genre de massage pour le système digestif. Elle est à même de réduire les sensations de fatigue grâce au sang qu’elle fait affluer vers la tête. Pour démarrer, asseyez-vous sur vos talons et placez votre front contre le sol. Étendez vos bras au sol de chaque côté de vos jambes. Faites en sorte d’avoir une position confortable. Retournez les paumes de vos mains vers le haut.

La posture de la pince

La posture de la pince offre de multiples avantages à condition d’être pratiquée avec le plus grand soin. Elle contribue au repos du système nerveux. Elle raffermit toute la zone pelvienne et abdominale : pancréas, foie, reins… Cette position améliore la circulation vers les muscles de la colonne vertébrale et vers les nerfs.

Afin d’optimiser les bienfaits de cette posture, il est préférable d’être bien étiré. En étant assis, tendez vos jambes et gardez le dos bien droit. Inspirez profondément en élevant les bras vers le ciel. Gonflez votre buste et étirez vos bras. Puis bloquez votre respiration. Expirez ensuite en vous allongeant vers l’avant et en ramenant votre poitrine vers les genoux, et votre tête vers les pieds. Saisissez vos chevilles avec vos mains. Posez votre tête entre vos jambes bien tendues. Pour étirer votre dos, rabaissez vos épaules et détendez le cou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *