6 façons d’apaiser les courbatures
6 façons d’apaiser les courbatures
10th octobre 2019
Les meilleurs podcasts sur le yoga
Les meilleurs podcasts sur le yoga
16th octobre 2019

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?

Qu’est-ce que l’alimentation intuitive ?

Assouvir votre faim comme bon vous semble, manger ce que vous aimez à tout moment, tels sont les principes de l’alimentation intuitive. Soutenue par la science, cette approche positive a pour principal objectif de consommer des aliments, non avec votre tête, mais plutôt avec vos sens. Concept complet et particulièrement complexe, l’alimentation intuitive consiste à instaurer un rapport équilibré entre la nourriture et le corps. Respectueuse du corps et de la personne elle-même, elle va dans le même sens que la pratique yogique.

Le yoga est une discipline séculaire dont le but est de jouir d’une harmonie parfaite entre le corps et l’esprit. Il vise à vivre en paix avec soi-même. Il s’illustre notamment par des exercices physiques réalisés sur le tapis de yoga, mais également par des méditations et d’autres exercices sollicitant le mental. Dans un contexte similaire, l’alimentation intuitive est un mode alimentaire qui s’accomplit par une action en pleine conscience. Pour mieux connaître cette approche, lisez les lignes qui suivent.

L’alimentation intuitive en quelques mots

Avaler la nourriture que vous préférez quand vous le voulez, ou du moins presque. C’est en quelque sorte l’idée que deux diététiciennes américaines, du nom d’Élyse Resch et Evelyn Trible, ont développé en 1995. Ce, afin de suggérer un plan nutritionnel intégral ayant comme but d’établir une bonne relation entre les aliments et le corps. Si elle est corroborée par des études scientifiques, l’alimentation intuitive mérite d’être connue.

Dans leurs ouvrages, ces nutritionnistes évoquent l’échec du régime diététique, qui semble favoriser la reprise de poids, quand bien même vous en auriez perdu. En réalité, la limitation et l’abstinence, qui sont des causes de frustration, vous font perdre le contrôle sur vous et vous incitent à manger davantage.

Avec l’alimentation intuitive, vous tenez juste compte du plaisir de manger. Cela ne veut pas pour autant dire que vous pouvez consommer n’importe quelle denrée à satiété. Le concept est plus exactement basé sur l’écoute de votre corps tout en mangeant raisonnablement, en faisant attention à la quantité et à la qualité.

Bref, ce type d’alimentation privilégie la joie de manger. Il bannit toute contrainte, comme le fait d’éviter tel aliment en faveur d’un autre aliment, ou encore de toujours compter les calories. L’objectif est d’apprendre à vous nourrir en restant à l’écoute de vos sensations alimentaires : faim, rassasiement. Quand vous sentez que vous avez faim, vous prenez ce qui vous fait plaisir. Puis vous mangez en vous concentrant sur le plaisir gustatif. En écoutant votre corps, vous mangez suivant les besoins de votre corps.

Les 10 principes de l’alimentation intuitive

Pour vous aider à mieux comprendre cette méthode d’alimentation par intuition, Élyse Resch et Evelyn Tribole ont dressé une liste des 10 principes fondamentaux de ce concept. Ces principes soulignent qu’aucune interdiction alimentaire ne doit être imposée. Il s’agit avant d’une attitude et d’une mentalité à adopter au fil du temps.

1- Proscrire les régimes mensongers

Le premier principe consiste à éviter tout régime qui pourrait susciter un sentiment d’échec. Plus vous vous établissez des limites et plus cela est susceptible d’accentuer votre sensation de faim, en particulier votre envie de consommer des aliments interdits. Cela vous amène à succomber à la tentation et à vous culpabiliser. Vous entrez alors dans un cercle vicieux, qui enclenche votre faim.

2- Respecter votre faim

Selon des spécialistes de la nutrition, avoir faim signifie que vous êtes en parfaite santé. Si vous avez faim, mangez. En vous remettant à un régime, vous ne laissez pas votre ressenti s’exprimer.

3- Etre en accord avec la nourriture

Vous devez éviter de vous interdire certains aliments et manger un peu de tout. Cela peut se révéler compliqué pour certaines personnes qui ont choisi de se plier à un régime spécifique, et qui ont perdu cette joie de manger.

4- Arrêter de trier les soi-disant « bons » et « mauvais » aliments

Proscrire les matières grasses, le sucre…, cette attitude peut vous entraîner dans un rapport malsain avec les aliments. Cela peut engendrer des problèmes alimentaires, tels que la boulimie ou l’orthorexie. En vérité, aucune nourriture ne permet de grossir ni de mincir. Sans restriction, vous pouvez goûter au plaisir de manger, le tout avec modération.

5- Rester à l’écoute des signes de rassasiement

Quand votre ventre est plein, le corps transmet des signes de satiété. Selon les expertes américaines, tout le monde peut savoir à quel moment il n’a plus faim. L’essentiel est de vous écouter. À titre d’exemple, lorsque vous déjeunez, arrêtez-vous un instant en plein repas et demandez-vous si vous avez toujours faim. Cela vous permettra de vous connecter avec vos sensations.

6- Découvrir et redécouvrir la joie de manger

Si vous avez coutume de suivre un régime, cela peut à la longue vous convaincre que manger n’a rien d’un plaisir. Il est dit que lorsque vous vous apprêtez et êtes heureux de participer à un festin, vous serez plus prédisposé à apprécier ce que vous ingurgitez et serez rapidement comblé. En revanche, quand vous mangez tout en ressentant un sentiment de culpabilité, vous n’aurez aucun plaisir.

7- Assumer vos émotions sans recourir à la nourriture

Certains sentiments, comme le chagrin, la morosité ou l’irritation peuvent vous encourager à vous soulager en mangeant des aliments, la plupart du temps gras, salés ou sucrés. Il existe d’autres solutions pour vous calmer et vous consoler. La nourriture n’est pas la meilleure option.

8- Honorer votre corps tel qu’il se présente

Ne pas être content de votre corps, vouloir mincir, cela vous pousse inévitablement à vous mettre au régime et à vous fixer des objectifs parfois impossibles. Cela n’en vaut pas la peine. Au contraire, tentez de vous aimer tel que vous êtes et ne vous dévalorisez surtout pas.

9- Pratiquer des exercices pour vous détendre et non pour perdre du poids

Par la pratique d’exercices physiques, l’alimentation intuitive ne vous incite pas à perdre du poids, mais plutôt à profiter d’un moment de détente, afin d’être bien dans votre peau. Dans ce contexte, vous pouvez choisir d’exécuter des postures yogiques, qui vous feront le plus grand bien. Quand vous vous y adonnez, n’oubliez pas de porter des vêtements de yoga confortables.

10- Entretenir votre forme et ravir vos palais avec vos repas favoris

Si vous vous fiez à votre intuition, vous mangerez automatiquement de la nourriture bénéfique à votre santé, et que vos papilles affectionnent. Tout cela, vous devez bien sûr le faire sans toujours vous référer à des aliments « santé ». Pensez d’abord au plaisir !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *