Yoga impact journée
Comment le moment de la journée impacte-t-il votre pratique de yoga ?
23rd janvier 2019
Yoga thé vert
Les bienfaits du thé vert pour la santé
26th janvier 2019

Qu’est-ce que le yoga de la femme ?

Yoga de la femme

Si le yoga est actuellement très en vogue. Cette discipline tend à devenir un style de vie à part entière. Cette activité est pratiquée depuis déjà quelques millénaires. À ce jour encore, elle ne cesse de se développer et de toucher des personnes de tous les coins du globe. Initialement, le yoga a été élaboré par d’anciens sages de l’Inde dans le but de vouer des cultes à leurs dieux. Aujourd’hui, il constitue un exercice que certains effectuent au quotidien sur un tapis de yoga, afin d’entretenir le corps, le cœur ainsi que l’esprit. Tout le monde en a sans doute déjà entendu parler, peu importe de quelle manière. Il existe différents types de yoga et parmi ceux-ci, on peut entre autres citer le yoga de la femme. Créée par Dinah Rodrigues, cette forme de yoga, également nommé « yoga des hormones », « yoga balance », « Hormon Yoga » ou « yoga de l’équilibre hormonal de la femme », est des plus bénéfiques à la gent féminine. En quoi consiste-t-elle ? Zoom sur le yoga de la femme.

Le yoga de la femme, c’est quoi ?

Malgré son appellation « yoga des hormones », cette pratique ne nécessite et ne suppose en aucun cas la consommation d’hormones chimiques. Il s’agit en réalité de booster la production d’hormones de manière naturelle. Ce, grâce à l’exécution de mouvements yogiques ciblés et spécifiquement conçus à cet effet. C’est dans le courant des années 90 que Dinah Rodrigues a mis au point cette variante de yoga qui est en quelque sorte la version naturelle de la thérapie hormonale de remplacement. En 1991, elle a inventé une séquence d’exercices visant à stimuler les hormones. Grâce à une pratique régulière de Hatha Yoga, cette femme, même à l’âge de 63 ans, semble avoir une santé de fer. L’enchaînement créé par Dinah R. associe une méthode de respiration intensive, en l’occurrence Bhashtrika pranayama, et des asanas énergiques. Il repose en outre sur un travail spécial axé sur les glandes : glandes surrénales, hypophyse, glandes thyroïdiennes et ovaires. Celui-ci provient d’une variation de postures de Kundalini Yoga et de Hatha Yoga. Le yoga de la femme permet de favoriser la production d’hormones chez les femmes. Par le biais de cette activité, toute femme peut détenir entre ses mains des moyens simples et efficaces pour faire face aux bouleversements hormonaux.

Les multiples bienfaits du yoga balance

En vous adonnant au yoga de la femme à une fréquence régulière, notamment à raison de 4 fois dans la semaine, vous jouirez de nombreux bienfaits. Cette discipline apaise et peut même complètement faire disparaître les bouffées de chaleur après 2 mois de pratique. Elle peut entrer dans le traitement de l’insomnie, des tendinites, de la sécheresse cutanée, des migraines… Elle assure le rééquilibrage rapide des glandes responsables des sécrétions hormonales et ranime la libido. Elle peut constituer un soin efficace contre le vieillissement et favorise la santé des cheveux, de la peau et de l’ossature. Mieux encore, elle diminue les risques d’apparition de l’ostéoporose et de certaines maladies cardiovasculaires. Grâce à l’accomplissement de mouvements de détente et de resserrement des muscles du petit bassin et du périnée, le pourcentage d’oxygène contenu dans le sang est amplement accru. Ce qui peut quadrupler le taux d’oxygénation génitale. Cela contribue à la santé gynécologique, qui est la plupart du temps troublée par le blocage du sang. Par la même occasion, la circulation du sang est améliorée. Ce sont là quelques effets positifs de la réalisation de cette pratique. La liste est encore assez longue.

Yoga de la femme

Quelques contre-indications

Attendu son efficacité avérée, le yoga de la femme peut être dans certaines situations contre-indiqué :

  • pour les femmes ayant des troubles cardiaques
  • si vous avez un cancer des ovaires ou du sein
  • si vous êtes en période de grossesse
  • si vous souffrez d’endométriose aigüe
  • si vous sécrétez de la thyroïde de façon excessive

Quoi qu’il en soit, avant d’entamer quoi que ce soit, il est vivement conseillé de demander l’avis d’un professeur de yoga de la femme et de jouir d’un suivi médical. Cela est d’autant plus valable si vous souffrez d’une maladie ou si vous suivez un traitement spécial.

À qui s’adresse le yoga de la femme ?

Le yoga des hormones a été mis au point afin d’approfondir les mécanismes hormonaux qui se manifestent chez les femmes lorsque la période de la ménopause survient. Autrement, dès lors qu’une femme est âgée de 35 ans et plus, accomplir le yoga de la femme lui sera très avantageux. Si elle arrive à diverses phases de la ménopause, préménopause ou postménopause, le yoga des hormones peut l’aider à surmonter les aléas de cette période souvent difficile. Ce type de yoga est aussi préconisé aux femmes soumises au stress, souffrant de dépression ou de crises d’angoisse. Ou celles ayant un syndrome du tunnel carpien ou souffrant d’hypothyroïdie. Si vous êtes stérile, si vous avez d’importantes hémorragies durant les règles ou des crampes, cette pratique vous sera d’une aide précieuse. Enfin, si votre taux d’hormones est faible, si vous avez des kystes, vous adonner au yoga de la femme vous fera le plus grand bien.

Quand faire du yoga hormonal ?

Selon Dinah Rodrigues, la pratique idéale de ce genre de yoga est de 4 fois par semaine au minimum. Chaque séance durera 30 minutes, si vous souhaitez percevoir rapidement les résultats. Elle recommande de commencer cette discipline à partir de l’âge de 35 ans, quand bien même vous ne présenteriez aucun symptôme. Ce, car si vous démarrez vers l’âge de 40 ans, la quantité d’hormones aura déjà baissé. Lors d’une séance, les initiées sont conviées à effectuer le Bhashtrika pranayama, combiné à plusieurs sortes de postures yogiques dynamiques. Le cours aide à booster l’énergie du bassin, partie du corps avec une grande ressource de force vitale. Dans tous les cas, lors des séances, porter des vêtements de yoga adaptés est toujours de mise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *