Yoga écouter corps
Pourquoi est-il important d’écouter son corps ?
29th août 2018
yoga sukha
Les bienfaits du yoga Sukha
31st août 2018

Qu’est-ce que les Bandhas du yoga ?

yoga bandhas

Vous avez sûrement déjà entendu votre professeur de yoga parler de Bandha. Mais là, sur votre tapis de yoga, vous vous demandez ce que c’est. Pour vous donner un petit indice, il s’agit d’une technique utilisée en yoga. Suivez cet article pour en savoir plus sur les Bandhas, leur signification et leur utilité.

Les Bandhas, c’est quoi ?

Le terme sanskrit Bandha peut être traduit par :  » verrou « ,  » verrouillage « ,  » attacher « ,  » contracter « , « sceller ensemble « . Ce sont, en quelque sorte, des contractions musculaires ou contractions des organes dans le corps. Ils agissent comme des verrous pour permettre à l’énergie de s’accumuler dans une zone particulière du corps. Nous distinguons en général trois zones ou centres qui sont : la gorge, l’abdomen et le périnée.

Les Bandhas sont en apparence des exercices simples, mais ils sont nécessaires dans la pratique du Pranayama (exercice de respiration) et du Hatha yoga (travail des postures). En termes de pratique, il s’agit de contracter certaines zones du corps pour pouvoir activer le Prana ou l’énergie vitale. En d’autres termes, nous enfermons l’énergie dans un espace précis dans le but de mieux réorienter son courant. Mais pourquoi la pratique des Bandhas est-elle si importante ?

Pourquoi pratiquer les Bandhas ?

Tout d’abord, pratiquer les Bandhas permet de tonifier et de purifier le corps entier ainsi que les organes internes. Ce sont alors des techniques puissantes. Les Bandhas améliorent le système endocrinien qui agit principalement sur les émotions. Ils ont également un effet sur les organes internes : le pancréas, le périnée, les organes reproducteurs, les organes digestifs … En effet, ils permettent un massage en profondeur des organes internes et une stimulation des nerfs. La pratique des Bandhas permet aussi de réguler et de calmer la respiration, de ralentir le rythme du cœur et de diminuer la pression sanguine. Ils agissent positivement sur le système nerveux et créent une sensation de détente et de bien-être.

Mis à part le point de vue physiologique et émotionnel, les Bandhas agissent surtout au niveau de l’énergie. Ils agissent les chakras et permettent une libre circulation du Prana qui emprunte le canal subtil central. De ce fait, les Bandhas ont des effets positifs sur le plan psychique et spirituel.

Lorsque vous pratiquez des asanas, les Bandhas vous aident à soutenir les postures de l’intérieur en créant un support énergétique. Ils permettent de soutenir le corps, surtout au niveau de la zone lombaire et de la colonne vertébrale. Grâce aux Bhandas, vous pouvez tenir une asana en fournissant moins d’effort, mais en stimulant plus d’énergie. De ce fait, les Bhandas augmentent les tensions dans les muscles qui permettent de soutenir le corps, tandis que la circulation de l’énergie augmente la souplesse et la fluidité à l’intérieur du corps.

yoga bandhas

Les différents Bandhas

Il existe trois Bandhas qui sont liés aux trois zones du corps que nous avons cité ci-dessus. Vous pouvez les pratiquer isolément, deux par deux ou tous les trois ensembles. Un quatrième Bandha est donc l’activation simultanée des trois Bandhas. Mais il est conseillé de les pratiquer isolément s’ils ne sont pas encore parfaitement maîtrisés, car ce sont des techniques puissantes qui doivent être travaillées progressivement.

Mula Bandha ou Moola Bandha

Le Mula Bandha est également appelé  » verrou racine  » ou  » verrou principal « . Ce Bandha permet une amélioration de la santé du système génital, une stimulation du système endocrinien et un soulagement des hémorroïdes. Il permet de guérir plusieurs troubles liés à la sexualité : éjaculation précoce, frigidité, tensions et traumatismes de toutes sortes … Pour le pratiquer, il faut contracter, rentrer et remonter les muscles du plancher pelvien. Chez l’homme, il faut contracter la zone qui se trouve entre l’anus et les testicules. Chez la femme, il faut contracter les muscles derrière le col de l’utérus. En pratiquant le Mula Bandha, vous sentirez vos membres plus légers.

Uddiyana Bandha

Uddiyana signifie  » s’envoler  » ou  » se lever « . Il permet de déplacer l’énergie vers le haut, grâce à une contraction au niveau de la paroi abdominale. L’Uddiyana Bandha permet un massage des organes et des tissus au niveau de l’abdomen et des muscles dans le bas du dos. De ce fait, il guérit les maux d’estomac, la constipation et soulage le stress. Il renforce également votre métabolisme. Ce Bandha s’effectue par une contraction du plexus solaire en rentrant l’abdomen et en soulevant le diaphragme vers la poitrine. Puis créez une cavité avec votre estomac, rentrez ensuite l’abdomen et le nombril vers l’arrière du corps.

Jalandhara Bandha

Jala signifie  » réseau ». Il se réfère au cerveau ainsi qu’aux différents nerfs qui longent le cou. Dhara signifie  » courant  » et symbolise quelque chose qui va  » vers le haut « . La Jalandhara Bandha étire votre gorge tout en tirant sur votre colonne vertébrale. Il agit donc sur le cerveau. Pour l’effectuer, il vous suffit d’appuyer votre menton sur votre poitrine. Essayez de poser votre langue contre le palais et penchez votre cou de manière naturelle. Ce Bandha est souvent utilisé à la fin de l’inspiration. Il prévient les migraines, les vertiges et guérit les maux de gorge et des oreilles.

Maha Bandha

Il s’agit de ce qu’on appelle :  » le grand verrou « . C’est la combinaison ultime des trois verrous précédents : le verrou racine, le verrou abdominal et le verrou de la gorge. Il peut être pratiqué lors des exercices de respiration ou lors de la préparation à la méditation, mais il doit être pratiqué avec modération. Le Maha Bandha doit être effectué dans un ordre précis. Il permet de stimuler fortement l’énergie psychique et pranique. Il régule le système endocrinien et favorise le renouvellement des cellules.

Pour terminer cet article, voici quelques conseils et contre-indications sur les Bandhas. Si vous êtes débutant, il vaut mieux pratiquer en présence d’un professeur ou d’un maître. Le Bandha de la gorge ne doit pas être pratiqué par les personnes atteintes d’hypertension, de maladies cardiaques ou d’hyperthyroïdie. Le Bandha abdominal devrait être pratiqué l’estomac vide. Il est également déconseillé pour les personnes qui souffrent de problèmes cardiaques, d’ulcères gastriques et pour les femmes enceintes. Voilà, vous connaissez tout ce qui concerne les Bandhas. Vous pouvez déjà essayer les Bandhas avec votre professeur de yoga lors de votre prochaine séance. N’oubliez pas de vous munir d’accessoires de yoga adéquats pour pratiquer avec confort et simplicité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *