Pensées positives et méditation
Pensées positives et méditation
4th juillet 2019
Qu'est-ce que Chidakasha Dharana
Qu’est-ce que Chidakasha Dharana ?
11th juillet 2019

Shank Prakshalana : le Nettoyage des Intestins

Shank Prakshalana le Nettoyage des Intestins

Au yoga, entretenir le corps grâce à des postures réalisées sur le tapis de yoga est indispensable. De même, il est important de prendre soin de l’organisme. Savez-vous ce qu’est Shank Prakshalana ? Il s’agit en fait d’une méthode de nettoyage des intestins et du système digestif à l’eau salée. Bon nombre de yogis l’adoptent au minimum deux fois tous les ans et particulièrement au printemps et en automne. Auparavant, cette technique a été léguée de yogi à yogi au fil des générations. Elle ne fait pas l’unanimité auprès de tous, mais elle se révèle utile si vous voulez détoxifier efficacement votre organisme. Pour tout yogi qui se respecte, il est primordial de conserver un corps en pleine forme. Si vous désirez vous hisser à un niveau spirituel élevé, une alimentation saine est de mise. Comment fonctionne donc cette cure de détox yogique ? Quels sont ses bienfaits ?

Shank Prakshalana : kézako ?

Shank Prakshalana figure parmi les Shatkarmas, les 6 actions de purification au yoga. La description de cette technique est inscrite dans le Hatha Yoga Pradipika de Svatmarama. Cette méthode est exceptionnelle, dans la mesure où elle permet un nettoyage intégral des intestins et du système digestif. De plus, elle est plus opérante que les lavements ainsi que l’hydrothérapie du côlon.
Durant Shank Prakshalana, l’eau ingérée se dirige vers l’estomac, l’intestin grêle puis le gros intestin afin de purifier l’intérieur du corps. Vous poursuivez votre cure jusqu’à ce que l’eau soit évacuée aussi propre que lorsqu’elle a été ingurgitée.

La principale fonction des intestins est d’absorber et d’assimiler les éléments nutritifs, dont les minéraux, vitamines, protéines…, contenus dans les aliments consommés. Dans le cas où l’intestin renferme des toxines, quand bien même vous mangeriez de la nourriture bio ou des compléments alimentaires, ils ne pourront pas être digérés correctement par l’intestin. Lors de la purge à l’eau salée de Shank Prakshalana, l’eau assure le nettoyage des toxines physiques et assainit l’intestin. Le sel, quant à lui, est un produit qui permet d’extraire l’énergie, élimine les toxines mentales et énergétiques.

L’intérêt de bien nettoyer votre corps

En dépit d’une alimentation saine, le corps peut tout au long de l’année amasser différentes sortes de toxines. En réalité, le style de vie contemporain et l’alimentation qui s’ensuit contraignent le corps à travailler davantage afin de bien digérer et rejeter les déchets. L’emmagasinage de toutes ces toxines entraîne la dégradation précoce de l’organisme. Il accélère le processus de vieillissement des cellules. De plus, l’intestin laisse parfois passer de toxines qui nuisent à l’organisme.

Parce que les yogis veulent rester en vie suffisamment longtemps pour avoir la possibilité d’exploiter leur potentiel mental et d’atteindre un jour l’éveil spirituel, il leur est fondamental de conserver un corps sain. D’où la nécessité du nettoyage du corps. Et Shank Prakshalana peut parfaitement y contribuer. Le nettoyage du tube digestif et de l’intestin peut s’avérer avantageux à tous, même si vous ne pratiquez pas le yoga. Et pour cause, cela favorise la bonne santé à long terme.
Shank Prakshalana est une méthode de purification assez complexe à appliquer, surtout si vous ne bénéficiez pas des conseils d’un initié. Mais si vous avez un bon professeur, il vous sera plus aisé de la pratiquer.

Shank Prakshalana dans la pratique

Pour vous conformer au mieux aux principes de Shank Prakshalana, certaines règles sont à suivre durant votre détox. En premier lieu, une semaine avant de commencer la purge, vous devez adopter une alimentation quasi-vegan, autrement dit sans poisson, ni viande, ni œufs, ni fruits de mer et encore moins de produits laitiers. En revanche, mangez des légumes cuits ou crus en grande quantité en privilégiant les feuilles et les légumes verts : céleri, brocoli, épinard… Choisissez des légumes et fruits bien fibreux et intégrez de bonnes graisses à votre alimentation.

Ne pratiquez jamais Shank Prakshalana pendant une période de jeûne. Idéalement, faites la cure aux alentours de la nouvelle lune. 3 à 7 jours avant de débuter, effectuez des massages journaliers sur l’ensemble de votre corps à l’aide d’une huile. Ce, afin de protéger le vanta dosha qui tend à augmenter lors de la cure. La veille du jour J, optez pour des repas légers et ne mangez pas après 18 h. Proscrivez les choux. Le matin de Shank Prakshalana, ne consommez rien. Vous pouvez éventuellement boire un verre d’eau plate tiède. Puis douchez-vous, méditez et réalisez des exercices de respiration pour apaiser votre mental et réduire les tensions du corps. Placez vos accessoires de yoga proches de vous. Allez dans un endroit paisible où personne ne vous dérangera durant 3 h. Installez-vous dans une pièce aérée, mais où il ne fait pas trop frisquet. Préparez ensuite l’eau salée, en mélangeant un litre d’eau à une cuillerée à café de sel fin de l’Himalaya. Il vous faudra environ 6 L d’eau salée pour la purge.

Maintenant, buvez l’eau salée et accomplissez 4 exercices de yoga dynamique. Vous devez de ce fait boire un à deux verres d’eau salée, puis exécuter 4 exercices, reboire de l’eau salée et réaliser à nouveau les 4 exercices. Parmi les postures à effectuer vous pouvez choisir Tiryaka tadasana, Kati chakrasana, Tiryaka bhujangasana ou Udarakarshanasana. Prenez 2 à 3 minutes de pause après les exercices et reprenez de l’eau salée. Quand vous aurez envie d’aller à la selle, n’arrêtez pas de boire l’eau salée et poursuivez les postures jusqu’à ce que l’eau évacuée soit complètement transparente.

Dès lors que vous évacuez de l’eau limpide dégageant une odeur de mer, vous pouvez stopper la cure.
Pour achever Shank Prakshalana, vous devez procéder à un lavage de l’estomac. Pour ce faire, buvez 2 ou 3 verres d’eau plate tiède. Immédiatement après, vomissez l’eau en insérant deux doigts dans votre bouche, et ne buvez rien après. Puis douchez-vous et prenez une heure de repos au minimum. Le lendemain de Shank Prakshalana, prenez des probiotiques à jeun et faites-le pendant 15 jours. Parce que cette technique touche grandement la flore intestinale, il est par la suite nécessaire de la recomposer. Ne pratiquez Shank Prakshalana qu’une fois tous les 2 mois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *